Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jean-Michel Dupont

Ses blogs

Ailes et Mois

Ailes et Mois

Photos et dessins de tout ce qui a des ailes au fil des mois : oiseaux, insectes, avions, maquettes (plus quelques rampants)
Jean-Michel Dupont Jean-Michel Dupont
Articles : 1093
Depuis : 03/05/2010
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Lézardons

Lézardons

Nous étions deux aujourd'hui à lézarder en plein soleil sur la balcon. Lézard des murailles - Podarcis muralis (Common Wall Lizard)
Hiver en automne

Hiver en automne

Les premières neiges tombent au-dessus de 1200 m. En dessous c'est de la pluie. Ce qui limite les balades...
Pour passer inaperçu

Pour passer inaperçu

Je l'ai déjà présentée mais j'aime beaucoup son sens de la discrétion. Elle fait partie des criquets. Œdipode bleue - Oedipoda caerulescens (Blue-winged Grasshopper)
Polistes bischoffi

Polistes bischoffi

Les Polistes sont des guêpes sociales qui ont la particularité d'avoir des nids sans enveloppe. Ces nids n'ont donc pas des formes de ballon comme pour les guêpes communes ou germaniques et les alvéoles sont directement visibles. Il est à noter que les piqûres des polistes sont parmi les plus douloureuses chez les hyménoptères. J'évite don
Sympétrum noir

Sympétrum noir

Un sympétrum dont je n'avais pas encore croisé la route. Comme son nom l'indique le mâle est noir alors que la femelle et les immatures sont jaunes avec une bande noire. Ici c'est donc un mâle, photographié à 1700 m d'altitude. Sympétrum noir - Sympetrum danae (Black Darter)
Au rendez-vous des chamois

Au rendez-vous des chamois

Les chamois étaient là. Si certaines restaient éloignées avec leur jeune, d'autres passaient près de moi - toujours à découvert et bien visible, je ne suis pas un paparazzi - et acceptaient de se faire tirer le portrait. Les marmottes poussaient de temps en temps des cris pour me dire qu'elles m'avaient vu.
Dectique verrucivore

Dectique verrucivore

Cette sauterelle doit son nom au fait que selon une croyance populaire (Suède, XVIIIe siècle) sa morsure suivie du rejet de suc gastrique pouvait éliminer les verrues. Elle est aussi nommée Sauterelle à sabre, appellation due à la forme de l'oviscapte. D'ailleurs sur la première photo, cette femelle dépose dans le sol des œufs à l'aide de