Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Gwenn

Gwenn

je suis moi, c'est tout...

Ses blogs

Le blog de lavalsedesmots.over-blog.fr

Le blog de lavalsedesmots.over-blog.fr

une partie de moi... Ces poèmes ne sont pas libres de droit et toute utilisation sur quelque soit la forme ou le support devra préalablement reccueillir mon accord.
Gwenn Gwenn
Articles : 74
Depuis : 17/10/2010

Articles à découvrir

Déménagement !!!

un petit déménagement s'impose... retrouvez-moi ici https://lavalsedesmots44.wixsite.com/monsite/blog un site bien plus agréable avec des photos et de nouvelles créations !!! A tout de suite les danseurs de la valse des mots... https://lavalsedesmots44.wixsite.com/monsite/blog

RENDEZ-VOUS FRENETIQUES

Les trois derniers coups s’annoncent. Ils résonneront à jamais dans ma tête. C’est ma dernière soirée face à ce public qui m’attend, qui m’acclame. Il faut que je respire profondément. Il va m’aider, je lui ai déjà demandé, ce soir j’en ai vraiment besoin. J’essaie de regarder discrètement sur les côtés de la scène et po

Redis-moi

Redis-moi Ces mots-là Simplement Tendrement J'ai besoin C'est certain De frémir Et gémir Sous ton corps Dans l'effort De crier Et clamer Mon amour Pour toujours Tu es moi Je suis toi Nous sommes un C'est divin

ACCORDS MAJEURS

Danse sans t'arrêter, danse laisse-toi glisser Oublie ce qui t'entoure, oublie le temps qui passe Souris avec éclat, souris viens m'embrasser Sens ton corps qui vacille, sens mes mains qui t'enlacent Ce soir tu es ma reine, ce soir je suis ton roi Je t'embrase et t'enroye, c'est moi qui tiens les rênes Doucement je t'enivre, doucement tu louvoie

Le Dé

Posé sur son rocher Semblant défier la mer Il domine, il est fier Et surveille sans flancher Amie ou ennemie Chaque jour il l'affronte Jamais ne se démonte Depuis des décennies Le vent aussi le traque De son souffle impétueux Le roc est majestueux Il résiste à l'attaque Au bout de la jetée Ce cube de granit rose Que le Coz pors expose L'ave

RAPPELLE TOI

J'ai tellement redouté ce moment Et pourtant il s'impose tel un glas Les mots simples tu ne les comprends plus Mon visage tu ne t'en souviens pas Ce que tu as fait hier ne t'est plus familier Mon prénom t'est totalement inconnu Mais je suis là à tes côtés Je prends ta main, je la caresse Tes rides nous montrent le temps qui passe Tous les jou

SANS MOI...

Demain serais-je là Me diras-tu encore Des mots qui sonnent fort Que je ne connaisse déjà Si demain je ne suis S'il te plaît oublie moi Vis ta vie sans pourquoi Ta route se poursuit Un autre amour t'attend Tu ne dois pas pleurer… Ce que je t'ai donné N'était pas inconstant Sauve-toi du carcan Dont j'ai pu t'entourer Malgré moi acéré D'un

L'ABSENCE

Ce 16 janvier il y a cinq ans tu m'as quittée À mon réveil plus de câlins plus de baisers Une tartine grillée et un chocolat froid Sur ses genoux, papa m'explique mais maladroit Il n'a rien vu, n'a rien senti toi son trésor Il pleure je pleure et je ne comprends pas encore Pourquoi tu es partie nous laissant bien aigris Très en colère je pe

QUI QUE TU SOIS

Ce soir je suis pensif Ce monde est agressif Qu'en est-il de la vie Que Dieu nous a transmis ? Mon Dieu ton Dieu son Dieu Toi mon frère je t'ai vu Ce matin dans la rue Tu marchais si tranquille Savourant ton idylle Sans savoir que demain Sera grand son chagrin Car la mort t'emporta Par un tir à tout-va D'un homme endoctriné Un extrémiste né Sa

LE JEU EN VAUT-IL LA CHANDELLE ?

Au détour d'un rayon Je choisissais ma pomme Une étrange vision Le regard mûr d'un homme Un regard insistant Qui me mit mal à l'aise L'espace d'un moment Me transformant en braises Un jeu de séduction S'empara des allées Le chat lança l'action La souris dû jouer La pomme ou l'adultère ? La tentation fût grande Le sentiment de plaire Ne fi