Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Artemisia L

Artemisia L

"Que nuit toujours savoir et toujours apprendre..." (Rabelais, Tiers Livre)

Ses blogs

Le blog d Artemisia L

Le blog d Artemisia L

littérature, réflexion, et aussi ce que j'aime : le Mans, le Sud... et les chats !
Artemisia L Artemisia L
Articles : 159
Depuis : 10/09/2009
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Le Brexit et le RIC : un cas d'école...

L'une des revendications majeures des "Gilets jaunes" est le RIC, ou Référendum d'initiative populaire. Tout citoyen pourrait exiger que soit organisé un référendum, à condition d'obtenir un nombre x (250 000 ? 700 000 ? un million ?) de signatures. Ils veulent que cet outil permette de changer la constitution, de révoquer un élu, de propos
"Les Yeux noirs" de Dominique Bona ou l'histoire des sœurs Hérédia

"Les Yeux noirs" de Dominique Bona ou l'histoire des sœurs Hérédia

Marie de Régnier posant pour Jacques-Émile Blanche en 1893 Dans ce livre paru en 1989 aux éditions Lattès, la biographie Dominique Bona raconte, dans un style enlevé, l'incroyable histoire des trois filles du poète José Maria de Heredia, dont chacun a pu apprendre, au collège, quelques vers des Trophées : "Comme un vol de gerfauts hors du
"Être en vie" de Cristina Comencini (2016, traduction française de 2018)

"Être en vie" de Cristina Comencini (2016, traduction française de 2018)

Dans ce roman publié en 2016 (et traduit en français, chez Stock, en 2018), la fille du réalisateur Luigi Comencini raconte à la première personne l'histoire de Caterina, venue à Athènes pour récupérer le corps de sa mère adoptive ; celle-ci, qui avait fui la maison en compagnie d'un peintre, Sebastiano, s'est suicidée avec lui dans une
"Tamaris" de George Sand (1866)

"Tamaris" de George Sand (1866)

Le Tamaris de France (tamarix gallica) qui a donné son nom au quartier Au printemps 1861, la romancière George Sand s'installa pour plusieurs semaines dans une bastide à Tamaris, un quartier encore sauvage de la petite ville de la Seyne, afin de soigner les suites d'une typhoïde. Tamaris ne ressemblait guère à ce qu'elle est devenue aujourd'h
J.M. Coetzee, "Journal d'une année noire" (2007)

J.M. Coetzee, "Journal d'une année noire" (2007)

De son vrai titre Diary of a bad year, ce livre de l'écrivain sud-africain (qui vivait, alors, en Australie) présente une structure originale : un vieil homme – qui peut être, ou pas, la figure de l'auteur lui-même – doit publier une série de réflexions pour un éditeur allemand. Il demande alors à une jeune voisine, la belle et accorte
Caramel du Pont-du-Las

Caramel du Pont-du-Las

Le marché du Pont-du-Las, à Toulon, se meurt. Le coronavirus lui a porté un coup fatal en réduisant drastiquement le nombre de marchands... Mais il y a une petite âme fidèle : Caramel le chat roux, toujours présent ; ami intime d'un fleuriste, il n'a pas de maître – les chats, de toute façon n'en ont pas : ce sont des seigneurs, qui choi
"Réparer les vivants" de Maylis de Kerangal (2014)

"Réparer les vivants" de Maylis de Kerangal (2014)

Maylis de Kerangal (2013) "Réparer les vivants" est un roman magnifique, bouleversant. Tout commence, très tôt le matin, avec la mort, celle d'un jeune homme de 19 ans, dans un accident de voiture, après une séquence de surf... Nous vivons, au plus près, le choc terrible éprouvé par les parents, Marianne et Sean, leur sidération, l'horreur
"Le chant du loup" (2019), un film magnifique

"Le chant du loup" (2019), un film magnifique

Le sous-marin "Inflexible" (wikicommons) Le "Chant du loup", c'est ce qu'entendent les sous-mariniers lorsqu'une torpille leur fonce dessus. C'est le signe d'une mort imminente, et atroce. Nous ne pouvions pas manquer ce film, nous qui habitons Toulon, avec vue sur la rade et la première base navale de France... C'est une extraordinaire immersion,
Jacques Monory à la fondation Maeght

Jacques Monory à la fondation Maeght

La fondation Maeght, à Saint-Paul de Vence, propose une magnifique exposition consacrée au peintre Jacques Monory (1924-2018)... Il faut la voir, et surtout la revoir avant sa fermeture, en novembre 2020. La revoir, car la première fois qu'on la visite, on peut être surpris par le caractère apparemment anecdotique de cette peinture figurative.
Alexandre Benjamin Navet à Toulon

Alexandre Benjamin Navet à Toulon

En ces temps de covid-19, où la culture souffre et les annulations se multiplient, des artistes tentent malgré tout d'illuminer nos villes... Ainsi, le jeune plasticien Alexandre Benjamin Navet, fortement influencé par les couleurs de Matisse et la Méditerranée, a métamorphosé la façade de l'Hôtel des Arts de Toulon, et installé des table