Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le Mousquetaire des Mots

Le Mousquetaire des Mots

J'aime les mots depuis que je sais lire. Alors j'écris. Mes humeurs ? De tous types. Tout m'attire, l'instant peut m'irriter comme me plaire. Je suis critique. Avec excès. Question d'éducation et de formation familiale. On est ce qu'on est.

Ses blogs

humeurs-en-billets.over-blog.com

humeurs-en-billets.over-blog.com

Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
Le Mousquetaire des Mots Le Mousquetaire des Mots
Articles : 2606
Depuis : 19/05/2008
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Ailleurs

Après avoir été empoisonné en Russie et soigné en Allemagne, l'opposant russe Navalny est retourné dans son pays où il a été tout de suite incarcéré. Mais dans l'intervalle de ces deux voyages, il a eu le temps d'enquêter et de produire un film (résultat d'une longue enquête) qui risque fort de déstabiliser le roi Poutine. Selon Nava

Frictions inévitables

L'Europe a été dure dans les négociations, mais les mesures de rétorsion se font jour du côté des Anglais. Voilà qu'à cause du Brexit, le Royaume-Uni refuse d'accorder un véritable statut à l'ambassadeur de l'Union Européenne. Dit autrement, ils refusent le statut diplomatique. totalement ridicule : c'est ainsi que cela fonctionne de par

Même eux lui tournent le dos

Les Proud Boys se détournent de Trumpinator. En cause, ses propos sur la violence au Capitole. Ils étaient là ces affreux garçons qui aiment avant tout la provocation et le coup de poing. Dans un premier temps, l'ex-président avait nié connaître leur existence, puis il les a reconnus. Normal : ils allaient dans son sens. La rupture a été p

Dans les transports en commun

Il est préconisé de ne pas utiliser son téléphone : la densité des voyageurs ne permet pas une distanciation d'au moins un mètre. Une évidence quand on sait que certaines heures bénéficient d'une foule compacte, que ce soit dans le métro ou les autres transports en commun. Moralité : il va falloir davantage marcher. Un sport comme un aut

Selon l'OMS,

malgré la contagiosité de variants qui serait plus invasive que le virus originel, rien actuellement ne viendrait contre-indiquer le port d'un masque en tissu de fabrication maison. Ouf ! Si l'OMS certifie que nos masques artisanaux sont toujours valables, pourquoi continuerait-on d'acheter des masques fabriqués en Chine ?

Du virus dans la crème glacée

Ce n'est pas une blague : en Chine, on a retrouvé des traces du virus dans des crèmes glacées. Tout a été retiré, mais on découvre soudainement que cet envahisseur s'est retrouvé, c'est le cas de le dire, glacé. Eh oui, on dirait bien que l'hypothèse des chercheurs, après examen, a débouché sur une appétence pour les températures bas

Du côté du virus

Les chercheurs ont, dans un premier temps, constaté que l'immunité des personnes guéries ne durait que deux mois. Désormais, à force de calculs, de recherches, de tests, bref, via tout l'arsenal habituel de la recherche, on apprend qu'en fait, ce ne sont plus deux mois d'immunité avérée, mais quatre. Le problème est qu'une immunité aussi

Décret bientôt signé

Qu'on se le dise, après avoir manqué de tout dont des masques, voilà qu'une mauvaise nouvelle est prête à nous tomber dessus. Un décret stipulant que les masques en tissu faits maison sont hors-la-loi. Ben oui, c'est prêt à être mis en place... Les prunes vont tomber de l'arbre et pourrir sur le sol de notre misère antérieure pour rempli

Terrible incendie

En Inde, où se trouve le plus gros fabricant de vaccins au monde, l'institut SERUM. Un incendie meurtrier : cinq personnes sont décédées. C'est dans cette entreprise qu'à été mis au point le vaccin concurrent de Pfizer : le vaccin Oxford. On n'en sait pas davantage. mais se pose la question de la sécurité de cette usine pharmaceutique. Est

Rien que des bonnes nouvelles

Ben oui, rien que des bonnes nouvelles, notamment celle d'AstraZeneca. La précommande européenne ne pourra sans doute pas être honorée. Après Pfizer, ça promet bien des angoisses. Étant donné que l'industrie indienne a brûlé il y a quelques jours, la conjoncture quant aux vaccins n'est pas des plus joyeuses. Apparemment, ce virus qui se r