Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

ml Sab

ml Sab

Tags associés : amour, attente, beaute

Ses blogs

lesvariationstemporelles.over-blog.com

lesvariationstemporelles.over-blog.com

poèmes en représentations, créations poétiques. Venez découvrir mon univers : je cueille l'instant, je cueille l'image, je cueille les mots.
ml Sab ml Sab
Articles : 916
Depuis : 19/07/2013

Articles à découvrir

Cygne noir

Cygne noir

Au cœur des heures arrêtées le cygne noir absorbe mes pensées. Il s'allonge sur moi puis entoure mon visage et ses contours, il brouille ensuite mes idées non pour m'emporter mais pour vivre à mes côtés mes souvenirs et mes regrets qui s'inscrivent à jamais sur mes lourdes paupières qui font comme des barrières sur le chemin des sourires
Limites

Limites

Quand l'air chaud invite la lune à se rapprocher de nous, et quand le soleil donne plus que ses rayons pour réchauffer un après-midi je me sens légère et lourde à la fois. Je me promène sur le sable rosé, barrière délicate de mes vœux. Il est lien qui unit le ciel et l'eau, anneau des noces de couleurs dans la nuit pure et tendre ou j'ai
Arrosoir

Arrosoir

Parfois au détour d'une ligne quand les mots me font grise mine et que l'inspiration s'enfuit vers les nuages je prends l'arrosoir aux couleurs pâles et je gorge les pages de mon recueil avec l'eau de l'alphabet aux lettres fleuries. Tout redevient facile, j'écris et je ris car aujourd'hui les caractères m'ont éblouie.
Veilleuse

Veilleuse

Veilleuse de tous les soirs Je suis sur ma balançoire Pour éclairer dans le noir Vos rêves qui restent sans espoir. Et je porte la belle lanterne Qui oscille suivant la rengaine Des feuilles bruissant au vent, Elles raconte sous le auvent Toutes les heures d'un passé Qu'il faut maintenant effacer.
Envol

Envol

La course dans les champs m'appelle Et les fleurs bruissent dans l'air nouveau, La première hirondelle passe sans bruit Elle frôle de ses ailes l'herbe fournie. C'est le papillon entrapercu qui me l'a dit Au creux de ma fenêtre fermée sur le temps. Car mes ramures affaiblies, déchirées par L'attente repoussée d'une liberté promise S'ouvrent
Beauté

Beauté

Elle est née aux premières heures Quand le jour ajuste sa beauté Et se pare de ses couleurs azurées. Timide et pudique elle se cache Des regards curieux comme la fleur Qui nait à l'aube et s'étonne du Silence de la nature qui se prépare. J'aime ses contours charnels Comme sa peau de miel.
Dans la plaine

Dans la plaine

Dans la plaine du grand nord ils nous attendent encore droits et fiers de leurs racines et de leurs écorce si fine. Ils sont les pinceaux du peintre alignés selon leur teinte et pour moi ces bouleaux sont mes nombreux stylos. alors quand le soir s'approche courant vers les grands arbres je choisis pour ma poche les mots pour couvrir le marbre.
Neige de mars

Neige de mars

La neige de mars a chassé les flocons Elle dépose sur le sol comme un drap Aux mille douceurs blanches et sucrées Quand l'arbre remue sa tête couronnée Et parsème la terre de ses offrandes. Le jardin reverdit des plaisirs retrouvés Qui feront les souvenirs de l'été Sur la table de bois abandonnée.
Enveloppe

Enveloppe

La nuit je vis dans des draps de soleil Sans répit je tourne et retourne mes rêves Qui parfois s'embrument et s'évadent sans nuage sans l'ombre de la lune, Et la marque du temps inscrit mon corps Dans le poids de la vie qui m'engloutit. Au matin mon rêve enfui, je cherche Les images qui ont peuplé l'obscurité.
Assise

Assise

Assise à attendre derrière la fenêtre Je vois le soleil passer et renaître Le ciel est vide et les rues sont claires Encore un jour nouveau qu'on espère, L'inconnu m'enveloppe tel un cocon, Et le printemps retarde ses boutons. En patience sur ma chaise je lis quand je lève la tête tu me souris, Un air nouveau m'aspire, m'invite à entrevoir