Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
vertuchou

Ses blogs

Vertuchou.over-blog.com

Coups de cœur
vertuchou vertuchou
Articles : 4215
Depuis : 27/02/2010
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Balani

Balani

La compositrice de musiques électroniques Chloé (aux machines) et la percussionniste virtuose Vassilena Serafimova (au marimba) vous embarquent pour une perf...

A Georges Sand

Te voilà revenu, dans mes nuits étoilées Bel ange aux yeux d'azur Aux paupières voilées, Amour, mon bien suprême, et que j'avais perdu ! J'ai cru, pendant trois ans Te vaincre et te maudire Et toi, les yeux en pleurs, avec ton doux sourire, Au chevet de mon lit, te voilà revenu Eh bien, deux mots de toi m'ont fait le roi du monde, Mets la ma
Main street

Main street

Gordon Stewart Cameron, Main Street, vers.1971, juile sur toile.
La nouvelle

La nouvelle

D’un chagrin j’ai fait un repos Au coin de moi je nous regarde Et on a tout pour être beau Même si le temps nous retarde "Humain" c’est joli après tout On travaillera nos rencontres Pour unir les sages et les fous Lire la même heure sur nos montres Alors c’est rien c’est la fatigue Si on a peur encore du noir Si on se cache si on s’
Sonate opus 1 no. 6 "Preludio"

Sonate opus 1 no. 6 "Preludio"

Jean-Baptiste Senaillé: Sonate Op. 1 no. 6 "Preludio" Julie Andrijeski, violinLes DélicesLive Performance April 9, 2017http://www.lesdelices.org/

Je respire où tu palpites

Je respire où tu palpites, Tu sais ; à quoi bon, hélas ! Rester là si tu me quittes, Et vivre si tu t'en vas ? A quoi bon vivre, étant l'ombre De cet ange qui s'enfuit ? A quoi bon, sous le ciel sombre, N'être plus que de la nuit ? Je suis la fleur des murailles Dont avril est le seul bien. Il suffit que tu t'en ailles Pour qu'il ne reste plu

Plus jamais

Plus jamais de chambre pour nous, Ni de baisers à perdre haleine Et plus jamais de rendez-vous Ni de saison, d'une heure à peine, Où reposer à tes genoux. Pourquoi le temps des souvenirs Doit-il me causer tant de peine Et pourquoi le temps du plaisir M'apporte-t-il si lourdes chaînes Que je ne puis les soutenir ? Rivage, oh ! rivage où j'aima
Hopeful

Hopeful

"Hopeful" by Curtis HardingStream & download: https://curtisharding.ffm.to/hopefulAll proceeds from this video will be donated to Know Your Rights Camp - htt...

Si la société évacue la poésie

Si la société évacue la poésie comme mode d'expression non productif, c'est peut-être que la poésie est un foyer de contestation, un acte de résistance, une incompatibilité fondamentale avec le système dominant ? Jean Rouaud

Précisément ces histoires qu’on invente

Précisément ces histoires qu’on invente, qu’on croit inventer, et qui ne sont peut-être qu’une mise en ordre de choses déjà là depuis bien longtemps. Vous vous demandez, fugitivement, si, oui, dans une certaine mesure, écrire un roman, ce n’est pas justement cela, classer ses images intérieures sans les reconnaître, de manière à