En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

vertuchou

Ses blogs

Vertuchou.over-blog.com

Vertuchou.over-blog.com

Coups de cœur
vertuchou vertuchou
Articles : 2588
Depuis : 27/02/2010

Articles à découvrir

Chanson pour elles

Ils me disent que tu es blondeEt que toute blonde est perfide,Même ils ajoutent " comme l’onde ".Je me ris de leur discours vide !Tes yeux sont les plus beaux du mondeEt de ton sein je suis avide. Ils me disent que tu es brune,Qu’une brune a des yeux de braiseEt qu’un coeur qui cherche fortuneS’y brûle… Ô la bonne foutaise !Ronde et fr

Bifurcation

je ne veux pas te quittermon sourire est attaché à ton corpset le baiser de l'algue à la pierreà l'intérieur de mon âge je porte un enfant gai etbruyantil n'y a que toi qui saches le faire sortir du coquillagecomme l'escargot avec de fines voix parmi l'herbe il y ales mains fraîches des fleurs qui se tendent vers moimais il n'y a que ta voix

Le chant d'amour

Voici de quoi est fait le chant symphonique de l’amour Il y a le chant de l’amour de jadis Le bruit des baisers éperdus des amants illustres Les cris d’amour des mortelles violées par les dieux Les virilités des héros fabuleux érigées comme des pièces contre avions Le hurlement précieux de Jason Le chant mortel du cygne Et l’hymne v

C'est peu de dire aimer,

Chimène C'est peu de dire aimer, Elvire, je l'adore ;Ma passion s'oppose à mon ressentiment ;Dedans mon ennemi je trouve mon amant ;Je sens qu'en dépit de toute ma colère,Rodrigue dans mon coeur combat encor mon père.Il l'attaque, il le presse, il cède, il se défend,Tantôt fort, tantôt faible, et tantôt triomphant :Mais en ce dur combat d

S’il est vrai qu’il faut savoir lire la poésie

S’il est vrai qu’il faut savoir lire la poésie autrement que le journal, il faut savoiraussi la lire comme le journal, et alors Le Dormeur du val sera certainement à lafois plus accessible au lecteur, et plus conforme au sentiment rimbaldien, quecette exégèse arbitraire Louis Aragon, Chroniques du bel canto

La poésie est un écho

La poésie est un écho qui demande à une ombre danseuse d’être sa partenaire. Carl Sandburg

Hervé Joncourt n'avait jamais vu cette jeune fille

Hervé Joncourt n'avait jamais vu cette jeune fille, et en fait il ne la vit pas non plus, cette nuit-là. Dans la chambre sans lumière, il sentit la beauté de son corps, et il connut ses mains et sa bouche. Il l'aima pendant des heures, avec des gestes qu'il n'avait jamais faits, se laissant enseigner une lenteur qu'il ne connaissait pas. Dans l
Pure imagination

Pure imagination

Hideaki Hori - Pure Imagination Moving Scenes / Recorded Feb,2006 Hideaki Hori (p) 堀秀彰 Hiroshi Takase (b) 高瀬裕 Junji Hirose (ds) 広瀬潤次 mogu select jazz piano trio

Air noir

La ville cousue de fil blanc,Les toits portants cheminées,Le ciel parallèle aux rues,Les rues,La fumée sur les trottoirs,TROUVAILLE. Des pas les uns vers les autres,Le soleil ou la lumière,Souvenirs de ville,L'HEURE A L'HEURE,Du matin, de midi au soir, Façades et boutiques,Des lumières pliées dans des vitres,VEILLER. Ailleurs,La nuit enferm