En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

pascal doyelle

Ses blogs

instants philosophie

instants philosophie

Le sujet et l'ontologie. Histoire de la philosophie. Psychanalyse Littérature.
pascal doyelle pascal doyelle
Articles : 1258
Depuis : 12/03/2006

Articles à découvrir

Les événements

Mais qu’est-ce qu’ils veulent ? Et les pauvres manifestants, qui sont aussi des manifestants pauvres, ne savent pas quoi répondre, mais lorsqu’ils avancent l’effacement de la dette ou le gouvernement des riches ou la fausse taxe/vrai impôt ils sont au cœur du problème ou leur pouvoir d'achat ; n'aimeraient-ils pas payer moins de gaz pou

Différence entre métaphysique et ontologie

La réalité n’est pas mauvaise, ou méchante ou diabolique ou absurde, elle est brutale. Et elle est brutale parce que sans l’altérité il n’est aucune réalité, aucun monde, aucun univers qui soient possibles. Et il existe des révélations ou des Possibilités et un présent afin que cela qui n’est pas encore, soit. Un jour. Un jour é

L'individu dedans l'histoire

L’histoire a vu se déployer, s’approfondir, s’explorer la possibilité qui n’apparaissait pas auparavant dans les mondes particuliers (tous les mondes particuliers, des mayas aux égyptiens, etc). Et cette possibilité est définie par deux émergences absolues (cad formelles) ; le monde unique donné là (les êtres qui sup-posent donc le

Dieu, l’être, le sujet et l’altérité

Il n’y a aucune raison de ne pas supposer du réel une logique absolument fondamentale. Toute autre position est simplement absurde. Si on ne la perçoit pas c’est que n’ayant pas encore orienté le regard selon le réel. On part donc du principe que l’unité de tout ce qui est, fut et sera, puisque ça n’est pas de l’ordre de dieu (du

Christianisme, et suivants

Lorsque dieu appelle les juifs ils créent la première nation. Celle qui se décide mais n’est pas ; elle n’est pas dans le monde, elle ne nait pas du monde, elle n’est pas fondée dans une histoire mythologique mais par une alliance ; et celui avec qui est contractée cette alliance est lui-même hors du monde, tellement hors du monde qu’

De la liberté de structure, l’appel

Alors Led Zep ou Ph K Dick ouvrent une certaine partie du monde, du vécu, de la perception qui n’appartient pas au monde, au vécu, au corps et à la perception. Les événements aussi, et les événements écrivent dans la réalité (de la vie vécue, du relationnel, de la représentation et de sa qualification, le canal lui-même est modifié,

Les anglo-saxons  et les français : de la Révolution

Il faut comprendre que les français réfléchissent (historiquement et structurellement) et qu'ils créent le dynamisme de la liberté (anglaise, quoi que franchement Descartes est celui qui lance ontologiquement la liberté....) de la liberté donc et de l'égalité ; sans l'égalité la liberté devient puissance du monde (les empires anglais et

Jusqu’au bout, jusqu’au Bord

Vous pouvez bien croire que le mal ou la décadence ou la dégénérescence ou dégradation ou la noirceur constituent la substance même du monde, ou de la vie, ou de votre vie. Mais ce sont d’autres noms pour la simple brutalité de la réalité. Et la brutalité il vous revient de l’élever, de la soustraire à elle-même. Il est mille attac

L'attirance

Le fait est ainsi que la brutalité, du réel, est irrémédiable ; si il existe une réalité (et donc nous, pour le coup) c’est de par l’altérité, qui seule rend possible qu’il y ait un possible, « de la possibilité ». Ceci mène très loin, parce que si il est requis qu’il y ait altérité et donc cette sorte de « hasard » qui se

Situation du Bord du monde

L’esprit occidental, l’expérience menée jusqu’ici ne fut pas de supposer le divin en tant qu’au-delà, mais de préciser le divin (si jamais il y avait lieu) ici même. C’est bien ainsi qu’il faut comprendre le christique ou la pensée grecque, qui se qualifiait elle-même de divine, tant l’interruption qu’elle provoquait s’impo