En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

pascal doyelle

Ses blogs

instants philosophie

instants philosophie

Le sujet et l'ontologie. Histoire de la philosophie. Psychanalyse Littérature.
pascal doyelle pascal doyelle
Articles : 1249
Depuis : 12/03/2006

Articles à découvrir

Carte actuelle de l’esprit

Sous le prétexte fallacieux que seule la réalité est, et non pas le réel, nous nous sommes précipités dans tous les désirs (on utilise « désirs » pour signifier « petites intentionnalisations médiocres »). Et en somme « profiter » c’est juste un certain énervement. De ce que l’on prend une partie quelconque du monde ou de sa pro

Cela – qui avance

Comme il n’aura échappé à personne, le réel est en mouvement. On peut se bercer d’une illusion fixiste, mais la structure de la réalité est en acte : et donc aboutira à quelque réel inconnu. Inconnu puisqu’il est en cours. Mais précisément il est un acte et notre être n’est pas un être mais tout pareillement un forme et donc c
L'état du monde (Lasch Zemmour)

L'état du monde (Lasch Zemmour)

Alors précisons : Zemmour s’inspire des idées de C Lasch (ou copie en répercutant la même logique sur l'histoire française, bien sur selon son propre biais) ( et ce qui suit ne prétend pas résumer la réflexion de Lasch, très étendue et sociologique ou anthropologique, mais comme une leçon tirée de leurs positions, entre autres) ; inte

Dieu, l’être, le sujet et l’altérité

Il n’y a aucune raison de ne pas supposer du réel une logique absolument fondamentale. Toute autre position est simplement absurde. Si on ne la perçoit pas c’est que n’ayant pas encore orienté le regard selon le réel. On part donc du principe que l’unité de tout ce qui est, fut et sera, puisque ça n’est pas de l’ordre de dieu (du

Le Rapport enchanté

Il faut entendre que la réalité, la réalité tellement brutale, n’est pas un champ unifié qui se résoudrait en une unité fixée, mais que le Un en question est justement un rapport, et que comme rapport il se diversifie instantanément et immédiatement en rapports (toute réalité est un ensemble de rapports et de ce fait non stable). Cela

La décision antérieure dans l'existence

Le présent de distorsion et d’instanciation On comprend difficilement que l’arc de conscience, la conscience que l’on a (et que l’on n’est pas) interagit comme l’aiguille de boussole ; sitôt que l’on se déplace, que l’on se nourrit, se gave de déterminations, représentations, images, l’arc reprend la même orientation, serait

L’historicité et la France

Et l’ontologie du devenir (et accessoirement de Zemmour). Il faut considérer que la réalité immanente et générale du monde c’est la difficulté et la survie, et ensuite que l’histoire, c’est la violence et l’exploitation. Mais il intervient parfois, ici et là, des éclaircies, des éclaircies ontologiques, des illuminations qui outr

Le système de dieu

- Hypothétiquement- Qui se dépriment ou désespèrent de ce que le monde, la vie n’ont pas de sens, mais si la vie n’a pas de sens, cela veut dire que l’on est libre et que la liberté est le sens de ce qui existe : non que la liberté permette de créer une signification, mais bien qu’elle soit telle quelle le (non) sens du réel, ce qui

Distorsion instantanée

La structure en-avant de la conscience Lorsque l’on prend conscience on se situe irrémédiablement au-devant de tout et on rame énormément pour retrouver quelques faibles parties du monde, du vécu ou du corps. Et rien ne se dessine jamais qui soit complet, sinon de conscience on n’en aurait pas. Le tomber-amoureux du moi, dieu, ou la pensé

Signification lointaine de la réalité

On obtient donc un univers extrêmement brutal, violent parfois, destructeur. Nous sommes donc parvenus à l’extrême limite de la réalité, sur le Bord du monde (du vécu, relationnel notamment, et du corps) et ce bien que l’idéologie humaniste, rationaliste, naturaliste, réaliste par principe tende à nous le dissimuler. Pour la raison qu