Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
drink 75

Ses blogs

Le blog de ma vie en biture

Des jours et des cuites...
drink 75 drink 75
Articles : 1591
Depuis : 23/05/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Macrofictions (Aujourd'hui)

Aujourd'hui parce que c'est aujourd'hui
drink 75 drink 75
Articles : 1331
Depuis : 24/09/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

poésie et brouillard

poésie dans le brouillard
drink 75 drink 75
Articles : 236
Depuis : 29/10/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Rue des pyrénées

Rue des Pyrénées, numéro après numéro...
drink 75 drink 75
Articles : 327
Depuis : 02/11/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

ma vie sans biture

Drink 75
drink 75 drink 75
Articles : 525
Depuis : 29/02/2016
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Un phare

Un phare

Je n'ai jamais su quoi te dire du temps ou nous nous aimions car ton amour était si intense et si fort que je savais que mes mots ne pourraient jamais répondre a tes sentiments. Je ne t'écoutais pas vraiment, peut-être parce que ça ne m'intéressait pas mais surtout car je pensais que nous n'étions que deux, enfermés dans notre folie, et que
Un temps qui passe

Un temps qui passe

Je souffle une bougie qui n'est plus allumé. J'avale un peu de vent pour ne pas perdre mon souffle. Une femme tchétchène m'offre un paquet de chewing-gum alors qu'elle n'a quasiment rien pour vivre. Je souffle une bougie qui n'est même pas allumé. Qui n'est même pas posé. Sur un gâteau imaginaire. J'envoie une toute petite bouteille à la m
Tarte aux myrtilles.

Tarte aux myrtilles.

Je le vois passer et repasser devant mon bateau. Je suis sur le pont. Il fait chaud, beaucoup trop chaud pour un rouquin comme moi. Tous les jours, je me dis que je devrais quitter le port, repartir loin. Mais je ne le fais pas. Je ne vais plus non traîner au bar, sans trop non plus savoir pourquoi. Je suis dans ma période bartleby. I want prefer
Vivre, autarcie

Vivre, autarcie

Le fantôme me raconte son voyage en train en m'expliquant son erreur de place à l'aller et au retour, puis elle termine en disant d'elle : je suis con. Je n'ose pas lui dire que l'on dit je suis conne. Je lui réponds que non elle n'est pas con, mais sans ajouter que c'est qu'elle s'en fout des places de train. Il y a des gens, c'est leur vie les
Souvenir des flots

Souvenir des flots

Je tiens ta main dans le vide. Dévide les douleurs de mon âme sur le sable. Le sable que j'inspecte pour chercher les traces de tes pas. Je marche sur les pavés de la ville aux remparts ou j'erre parfois la nuit pendant que les gens dorment. Je tiens la main du fantôme qui vogue sur les flots. Le soleil joue avec les nuages, parfois le vent bal
5 Rue des pyrénées

5 Rue des pyrénées

Je rentre dans l'église. J'ai l'impression que mon téléphone sonne encore dans ma voiture. C'est la fin. C'est le bout du chemin. Je ne me souviens jamais du nom de cette église. Saint quelque chose. Je dois me rendre. Expliquer que j'ai tué Louise. Expliquer que j'ai tué le gars qui m'avait vu. Cet alcoolique qui vivait dans ce foyer. Une hi
29 rue des pyrénées

29 rue des pyrénées

Au 29 rue des pyrénées, un homme regarde des photos de ses parents. Dans l'appartement qui leur appartenaient, alors qu'il est seul en ce 31 décembre 2020. Il sait que désormais il sera seul, c'est ainsi, il est assez âgé maintenant, et même si sa mère est morte a presque cent ans, il sait qu'il n'ira pas aussi loin. Il sent qu'il n'en a pl
Epurer les douleurs

Epurer les douleurs

Je devine parfois, tout ce qui nous sépare, Nos sentiments de feutre, nos répliques assassines, mais je sais quand tu pleures, Tu connais mes démons, et parfois tu me soignes, Et souvent je t'écoute, Nos silences nous apaisent, et nos routes se recroisent, un jour ou bien un autre, Quelle importance au fond, Je ne sais quels liens, me raménent
21 rue des pyrénées

21 rue des pyrénées

Je suis dans ma voiture au niveau du 21 de la rue des pyrénées. J'attends qu'il ne se passe rien. J'attends que l'on vienne me chercher. Je sais depuis le début que ça finirait ainsi. Mon téléphone vibre. Ils me cherchent. Louise je vais bientôt te rejoindre. Louise je vais te rejoindre. Louise je vais te rejoindre bientôt. Je jette mon té

Ma vie en pâture

Aujourd'hui, j'ai compris que ce qu'on croyait être nos âmes, nos secrets, nos émotions, nos douleurs, nos plaisanteries, nos larmes, nos rires, notre amour, aujourd'hui, j'ai découvert que ce n'était qu'un film, un souvenir, un argument, pour servir de toile de fond a l'histoire, j'étais un brouillon, un buvard, avant de vivre la vie, la vra