Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Bernard Oheix

Ses blogs

Internaute de tous les pays...

Internaute de tous les pays...

Bernard Oheix Directeur du Palais des Festivals de Cannes parle des artistes de la musique du théâtre et propose ses écrits
Bernard Oheix Bernard Oheix
Articles : 492
Depuis : 29/05/2006
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

le grenier de la mémoire N°  46 : Poète... vos papiers !

le grenier de la mémoire N° 46 : Poète... vos papiers !

Comment ne pas faire de la poésie à 20 ans ? Comme tout le monde, je me suis escrimé sur la rime impossible, le mot qui sonne, la phrase qui perce les murailles de l'indifférence... Quand on a grandi avec les lectures de Baudelaire et Rimbaud, que l'on a fantasmé sa vie à l'aune du poids des mots et du choc des images, la tentation est si nat
Le grenier de la mémoire 50 : Le gérant de La Bocca !

Le grenier de la mémoire 50 : Le gérant de La Bocca !

Juillet 2012 : un plongeon dans l'inconnu se dessine ! Partir à la conquête de ses rêves à 62 ans dans une nouvelle page à écrire d'un dernier chapitre de sa vie, libéré de ses contraintes administratives, de la gestion d'une équipe et des états d'âme d'une Direction Générale et d'un Maire, de l'angoisse d'une mission de programmation
Le grenier de la mémoire 44 : Oheix versus Giuliani  !

Le grenier de la mémoire 44 : Oheix versus Giuliani !

À l'heure où les ravages de la covid19 semblent s'estomper, après 43 articles plongeant dans les racines de ma mémoire, la retraite se dessinant à l'horizon de ma vie professionnelle, comment ne pas évoquer la Directrice Générale du Palais des Festivals, Martine Giuliani, avec qui j'aurai travaillé plus de 10 ans ? Des années vécues sur
Le grenier de la mémoire 48 : Tirant sa révérence !

Le grenier de la mémoire 48 : Tirant sa révérence !

8 ans déjà ! Presque hier me semble-t-il... mais si loin dans le temps ! Comme il est étrange de voir se dévider si rapidement les fils de sa vie professionnelle, de sentir ses certitudes s'écrouler, les objectifs atteints devenir des murs sur lesquels se fracassent notre avenir ! Je l'ai vécu comme une étape m'affranchissant de toutes contr
Le grenier de la mémoire 43 : Série mortuaire !

Le grenier de la mémoire 43 : Série mortuaire !

Et la liste des artistes morts en champs d'honneur de mes écrits continue de s'allonger ! Avant-hier, jeudi 11 juin 2020, je suis à mon bureau en train de travailler sur un article. L'idée m'est venue de proposer un bilan final des plus de 3000 programmations réalisées, un "Hit Parade" personnel, mon "best off" dans les catégories Musiques, M
Le grenier de la mémoire 49... quelques ricochets dans l'eau !

Le grenier de la mémoire 49... quelques ricochets dans l'eau !

J'ai vécu les quelques mois précédents mon départ dans un état à d'euphorie mêlée d'angoisse. Au moment de lâcher la rampe, vertige d'un au-delà incertain ! Toutes les règles structurant mon quotidien confrontées à la réalité d'un départ définitif après 22 années à oeuvrer dans ce Palais des Festivals mythique. Je rêvais d'une
le grenier de la mémoire 51 : Les Nuits du Suquet !

le grenier de la mémoire 51 : Les Nuits du Suquet !

Il existe bien une vie après le travail ! Moi c'est avec le sourire aux lèvres que j'ai affronté cette ultime parenthèse de 4 ans d'une vie professionnelle déjà si riche ! La SARL, les notes de frais, les voyages au Québec et dans les festivals de musique classique, une équipe à former à Montréal autour du Festival des Jeux, le coup de g

Le grenier la mémoire 45 : série létale en cours, je l'espère !

7 personnes concernées en 3 mois d'articles du Grenier de la Mémoire ! C'est peu en soi, mais quand même ! Quand cela touche des artistes comme Michel Piccoli, Christophe, Idir, Manu Dibango, Mory Kanté, Guy Bedos et Marcel Maréchal, cela ne peut laisser indifférent ! Bon, c'est vrai, ils avaient un âge avancé et la certitude de passer dire
Le grenier de la mémoire n°47 : Complètement Crazy

Le grenier de la mémoire n°47 : Complètement Crazy

Comment résister ? Une soirée d'hiver dans un Paris frigorifié... Je me promenais sur les trottoirs de la capitale quand un horse guard planté comme une tour de veille m'attira dans ses bras, m'encourageant à pénêtrer dans l'antre du Crazy Horse... Bon, cela c'est la version romantique. Plus prosaïquement, je faisais le tour des grands caba
Le grenier de la mémoire 42 : poses en images !

Le grenier de la mémoire 42 : poses en images !

Bon, cela doit être (un peu) vrai ! C'est mon équipe qui, pour mon départ à la retraite, m'a offert ce livre, montage de photos où quelques visages connus posent avantageusement... avec et/ou pour moi ! Parmi les innombrables artistes accueillis, la plupart passaient comme de beaux rêves éveillés, deux chemins qui se croisent sans lendemain