Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

bardalyves

Ses blogs

Le blog de bardalyves

Le blog de bardalyves

Est-il besoin d'une description ? C'est un blog comme des millions d'autres.
bardalyves bardalyves
Articles : 585
Depuis : 29/04/2008
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

L'arbre-miroir : de la SF à l'accent breton

L'arbre-miroir : de la SF à l'accent breton

Je relisais cette semaine un vieil opus de mon adolescence, "L'arbre-miroir", de Christian Léourier et de 1977, publié originellement dans la collection "L'âge des étoiles". Au-delà de son intrigue pour ados, c'est le vocabulaire qui m'a marqué (alors que je n'en avais aucun souvenir) : il est orienté celte/breton : les extra-terrestres sont
Mamoth

Mamoth

Oeuvre puissante et indispensable ! Sur le thème de la misère qui saccage le coeur des hommes et la nature, dans la veine des ruées vers l'or des siècles passés, porté par un dessin riche et puissant qui sert le déroulement d'une histoire oppressante qui s'achemine inéluctablement vers une fin que l'on devine très vite pas heureuse. Merci
nouveau contact

nouveau contact

est une bd de Bruno Duhamel qui vient de sortir. Et c'est un bijou. Sous un dessin classique (dans le bon sens du terme) , une fable, une comédie douce et amère sur notre monde moderne. L'histoire débute comme une comédie puis grince et nous entraîne dans une vraie réflexion. Une réussite complète, à lire !
Thomas More, DH Lawrence, Aldous Huxley

Thomas More, DH Lawrence, Aldous Huxley

Et oui, je me suis fait sur le trimestre un voyage dans le passé. Thomas More, L'Utopie, 1516. Je n'avais pas encore lu ce récit fondateur de ce courant de lecture justement nommé d'après cet ouvrage, c'est maintenant fait. C'est beau comme un texte écrit il y a 500 ans, c'est à dire difficile et naïf, futuriste et rétrograde en même temps
Music of my life

Music of my life

est un film lumineux et universel... comme les chansons de Springsteen. Bon, au départ, l'histoire d'un ado pakistanais mal dans sa peau dans l'Angleterre Thatchérienne et qui trouve une boussole de vie dans les chansons du Boss... J'étais suspicieux. Et puis, à un moment, on sort de ce portrait, on touche à l'universel, celui des jeunes mal d
Dans la toile du temps

Dans la toile du temps

Roman d'Adrian Tchaikovsky, prix Arthur C. Clarke en 2016, ça m'a fait plaisir de lire de la bonne hard-science qui n'oublie pas les interactions humaines. Le résumé : La Terre est au plus mal… Ses derniers habitants n’ont plus qu’un seul espoir : coloniser le «Monde de Kern», une planète lointaine, spécialement terraformée pour l’e

INA / Madelen

Déjà, il y avait la chaîne YouTube de l'Ina, sur laquelle j'avais pu voir quelques pépites, notamment des concerts de l'émission Chorus d'Antoine de Caunes fin 70/début 80. Et maintenant avec Madelen, plate-forme de streaming de l'INA, tout est accessible, que ce soit les vieilles séries, les anciens documentaires, les émissions cultes de l
vieilles recettes et nouvelles BD : Spirou, Jeremiah, Bruno Brazil

vieilles recettes et nouvelles BD : Spirou, Jeremiah, Bruno Brazil

Le nouveau Jeremiah est arrivé, avec un scénario qui revient un peu aux sources : nos héros arrivent dans un nouveau lieu, ils sont mêlés à une sale histoire, se rangent du côté des gentils et sauvent la situation. Retour aux sources en ce sens que nos héros sont acteurs de l'histoire. Ils choisissent sciemment leur camp et leurs actions,
Once Upon a time... in Hollywood

Once Upon a time... in Hollywood

Il était une fois : c'est ce qu'il faut retenir au moment de voir ce film. Ce n'est qu'ainsi que j'ai pu apprécier ce film, qui autrement m'est resté bancal dans son déroulement. Tarantino raconte une histoire, réalise un conte. C'est sa vision d'une histoire, ce qu'il aurait voulu qu'elle soit, sa frustration qu'elle n'ait pas été. Et pour
Les figures de l'ombre - Roubaix, une lumière - Colossal

Les figures de l'ombre - Roubaix, une lumière - Colossal

Ce film fait partie de ceux qui doivent être vus. Pour se rappeler qu'il n'est pas si loin, le temps de la ségrégation aux USA, le temps des citoyens de seconde zone, où être à la fois femme et noire signifiait l'impossibilité de toute ascension sociale. Ce film m'a fait penser à Green Book, dans sa manière de décrire de façon somme tout