Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Marc

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.

Ses blogs

Aotearoa un survol de plus

Un blog photo inspiré par l'amour de la Nouvelle-Zélande. A la recherche de ses silences avant tout. Les autres centres d'intérêt étant (liste non exhaustive): les traces du Capitaine Cook, la nature, les paysages, les ciels et nuages, la permaculture, la culture de la myrtille, la vigne, les mammifères terrestres et marins, les oiseaux, les papillons, et last but not least, les amis.
Marc Marc
Articles : 42
Depuis : 14/11/2016
Categorie : Photographie

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE
Marc Marc
Articles : 2145
Depuis : 21/08/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

résignation

Une ancienne sportive « de haut niveau » nous informe qu’elle veut désormais vivre l’instant présent. Mais peut-on jamais ne pas le vivre, cet instant présent ? Sans doute cette retraitée voulait nous dire que cet instant, elle allait essayer d’en profiter, de le ressentir. Mais n’est-ce pas là une entreprise vouée à l’échec ? L
totems

totems

On ne peut voyager en Nouvelle-Zélande sans être intrigué par des sortes de totem que l’on y rencontre un peu partout. Ils sont l’œuvre des Maoris pour marquer des territoires ou des lieux d’importance à leurs yeux. Sculptés joliment dans le bois, ce qu’on appelle là-bas des Pouwhenua font quasi toujours référence aux ancêtres et

constat

L’humanité ne sera jamais en paix avec elle-même tant qu’elle n’aura pas fait la paix avec la Terre, sa faune, sa flore, son air et ses eaux. Et pour chacun de ses membres - oh cessons de tourner autour du pot, je dois dire ici : et pour moi-même - c’est la même chose. Je parlerai donc à la première personne. Comment pourrais-je conna
découvertes (5): Cook

découvertes (5): Cook

Suite de Découvertes (4): Cook : ... et Tauranga; et enfin le 3 novembre, Cook trouva un endroit idéal où mouiller dans la baie bien abritée de Whitianga où ils restèrent dix jours. Dix jours bien employés, à poursuivre l'observation de la nature et récolter des spécimens de toutes sortes, à frayer avec les locaux et heureusement à les

incroyance

Chacun sachant par expérience que le besoin d’être apaisé naît souvent dans une situation de stress ou de souffrance, devrait comprendre que c’est là la véritable origine de la croyance en un dieu qu’en ces pénibles circonstances on suppliera (et lui promettra tout ... souvent temporairement d’ailleurs) et auquel on prêtera par pure
messages

messages

En Nouvelle-Zélande on aime écrire. Un besoin inextinguible de dire à tout vent semble animer beaucoup de monde dans ce pays. Par exemple:

rectification

La vie n’est pas entre deux extrêmes : l’immobilité du méditant et le nomadisme du voyageur. La vie est ces deux extrêmes. Entre les deux on ne vit pas, on patiente aux portes d’Hadès. P. S. : Dans le billet du 5 avril 2009 il était question de traductions d’aphorismes de Lewis Thompson.

hypothèses

C’est peut-être l’homme le plus heureux qui le pressent le mieux : Aucun bonheur ne dure. Sauf peut-être (autre hypothèse) le bonheur de ceux qui ont eu la chance de ne pas naître*. Un bonheur éternel mais hélas non ressenti. Est-ce là une manifestation de plus de la malveillance** divine ? * : Le luxe ultime mais à la portée de person
sports

sports

Contrairement aux clichés, les Néo-Zélandais ne nous ont pas parus particulièrement sportifs. Cela nous a d’ailleurs fort surpris car on était en droit de s’attendre à plus de muscles et de tonus dans un pays où la nature est sur le pas de la porte et où les montagnes, lacs, rivières et bords de mer innombrables vous appellent. Alors,

hypothèse

Et si Māyā, l’illusion fondamentale chère à l’hindouisme, c’était purement et simplement ce que nous susurre sans cesse notre cerveau d’humain : « Je suis suffisamment intelligent pour comprendre le sens de la vie. » Et ainsi il cherche, trouve sa propre vie passionnante, se sentant proche du but : comprendre. Mais cela est peut-êtr