En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Marc

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.

Ses blogs

MEDITER faute de mieux

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE
Marc Marc
Articles : 1785
Depuis : 21/08/2006
Aotearoa un survol de plus

Aotearoa un survol de plus

Un blog photo inspiré par l'amour de la Nouvelle-Zélande. A la recherche de ses silences avant tout. Les autres centres d'intérêt étant (liste non exhaustive): les traces du Capitaine Cook, la nature, les paysages, les ciels et nuages, la permaculture, la culture de la myrtille, la vigne, les mammifères terrestres et marins, les oiseaux, les papillons, et last but not least, les amis.
Marc Marc
Articles : 39
Depuis : 14/11/2016
Categorie : Photographie

Articles à découvrir

détente

Il n’est jamais aisé de définir un concept. L’encercler s’avère souvent impossible car au plus on se rapproche de lui au plus il se complexifie*. Qu’en est-il du concept de méditation ? Méditer ce serait en premier lieu SE POSER. Puis, POSER les questions qui vous viennent à l’esprit (idéalement d’ordre métaphysique mais pas que

authenticité

Le yoga occidental est au yoga indien ce que le pain bio du supermarché et à celui d’un petit boulanger amoureux de son art. Les farines sont sans doute les mêmes mais tout le reste est différent. Si vous comprenez illico ce que « tout le reste » veut dire, vous êtes digne du meilleur, et du pain, et du yoga. Le premier a le goût de l’h
nuages

nuages

De l'aube à la nuit, la Nouvelle-Zélande est le pays des beaux nuages. Nous n'oublierons jamais certains d'entre eux. Nouvelle-Zélande, Aotearoa est ton nom! Certains ici ne l'ont pas oublié. Lumières de l'aube à Christchurch Près de Lac Taupo, la vapeur d'eau venue des tréfonds du sol nous oblige à ralentir. On dirait des nuages descendu
messages

messages

En Nouvelle-Zélande on aime écrire. Un besoin inextinguible de dire à tout vent semble animer beaucoup de monde dans ce pays. Par exemple: A noter que je n'ai pas donné mon accord pour les encarts publicitaires qui apparaissent depuis le 18 avril sur ce blog. Je ne les cautionne en aucune façon. Comme vous, sans doute, je subis, impuissant mai
panneaux

panneaux

En Nouvelle-Zélande, fermez les yeux quelques secondes puis ouvrez-les : dans les environnements urbains, vous vous croiriez dans ce monde occidental qui vous est familier : mêmes modes de vie et de consommation. Vous n’êtes pas à l’extrémité de la planète. Vous avez beau vous pincer et vous demander si vous ne rêvez pas, rien n’y fai
interdictions

interdictions

En Nouvelle-Zélande, on aime ordonner autant qu'interdire. Je ne connais pas d'autre pays où l'on fait plus couramment usage de la conjugaison à l'impératif. Jugez plutôt :

situation

Quel méditant êtes-vous ? Etes-vous de ceux qui veulent atteindre l’éveil (et être ainsi - y avez-vous pensé ? - au-dessus des autres) ou à l’inverse, souhaitez être au mieux égal au dernier des hommes, tant vous les aimez tous ? Ou peut-être encore, toute motivation vous est-elle étrangère quand vous asseyez en silence. Vous ne souh

contentement

Ne rien souhaiter consciemment ou inconsciemment serait le moyen d’atteindre le plus raffiné des niveaux de la conscience (en plus de nous délivrer de la souffrance dont le Bouddha a montré que le désir en était la source). Mais à la réflexion, ce qui est considéré comme un moyen est peut-être déjà le but, l’état parfait. Quel homm
flore (1)

flore (1)

Plus ou moins 80 % des espèces d’arbres, de fougères et de plantes à fleurs de Nouvelle-Zélande ne se retrouvent pas ailleurs sur la planète. Cependant cette flore ne couvrirait plus que 15% de la surface du pays car elle fut détruite par les Maoris (par brûlis) ou plus impitoyablement encore par les Européens, au profit surtout de pâtur
sports

sports

Contrairement aux clichés, les Néo-Zélandais ne nous ont pas parus particulièrement sportifs. Cela nous a d’ailleurs fort surpris car on était en droit de s’attendre à plus de muscles et de tonus dans un pays où la nature est sur le pas de la porte et où les montagnes, lacs, rivières et bords de mer innombrables vous appellent. Alors,