Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Marc

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.

Ses blogs

Aotearoa un survol de plus

Aotearoa un survol de plus

Un blog photo inspiré par l'amour de la Nouvelle-Zélande. A la recherche de ses silences avant tout. Les autres centres d'intérêt étant (liste non exhaustive): les traces du Capitaine Cook, la nature, les paysages, les ciels et nuages, la permaculture, la culture de la myrtille, la vigne, les mammifères terrestres et marins, les oiseaux, les papillons, et last but not least, les amis.
Marc Marc
Articles : 42
Depuis : 14/11/2016
Categorie : Photographie
MEDITER faute de mieux

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE
Marc Marc
Articles : 2094
Depuis : 21/08/2006

Articles à découvrir

hypothèse

Certains indianistes trouveront peut-être cela un peu court mais j’ai la faiblesse de croire qu’en Inde, si Brahma, le dieu créateur, est peu vénéré* (à l’inverse de Vishnu, le dieu protecteur et de Shiva le dieu prisé des yogis et autres chercheurs du chemin), c’est parce qu’il aurait créé le monde, ce que peu d’hindous, incon
sports

sports

Contrairement aux clichés, les Néo-Zélandais ne nous ont pas parus particulièrement sportifs. Cela nous a d’ailleurs fort surpris car on était en droit de s’attendre à plus de muscles et de tonus dans un pays où la nature est sur le pas de la porte et où les montagnes, lacs, rivières et bords de mer innombrables vous appellent. Alors,

épuration

Jeune, est-on heureux avec un abonnement netflix quand on n’a pas encore épuisé Spinoza ? Âgé, achète-t-on raisonnablement un chien quand on a toutes les chances de le prédécéder ? On met parfois des années à comprendre que la sagesse consiste à s’alléger. Mais s’alléger veut dire autre chose encore pour le méditant. S’allége

avertissement

On entend certains dire que l’humanité, pour une fois, les épate : en se mettant quasi à l’arrêt pour contrer la pandémie actuelle, elle se serait refaite une réputation en privilégiant la santé plutôt que le profit. Balivernes, diront d’autres, le monde de la finance a laissé faire car il sait qu’il y trouvera son compte puisque
totems

totems

On ne peut voyager en Nouvelle-Zélande sans être intrigué par des sortes de totem que l’on y rencontre un peu partout. Ils sont l’œuvre des Maoris pour marquer des territoires ou des lieux d’importance à leurs yeux. Sculptés joliment dans le bois, ce qu’on appelle là-bas des Pouwhenua font quasi toujours référence aux ancêtres et

griserie

Des mots, idées et autres usages du cerveau, sauter dans le vide ou plutôt s’y laisser tomber. L’ultime action est une non-action. Libératrice. On peut voir la chose sous l’angle de la concentration que pratique le raja yogi débutant. Mon premier gourou en Inde, à qui j’avais demandé que faire de mon assise en silence après avoir fer

solution

Les jours ont perdu de leur rondeur (une image à la Giono*) en ces temps de Covid, ils sont devenus juste longs. Les gens, se consument d’ennui (ce bore-out) à consommer du superflu et ils réalisent qu’ils ne savent rien faire de leur liberté, qu’ils ne la supportent même pas. Il faut trouver une solution. Peut-être le méditant a-t-il

distinction

On compare souvent la prière et la méditation. C’est là une aberration car ce sont deux choses de nature différente, la première excluant, la seconde rassemblant. Prier, aussi respectable que cela soit, exclut ceux qui ne voient personne, aucun être suprême, à supplier, à remercier (soit qu’ils sont athées, soit qu’ils ne voient pas
découvertes (5): Cook

découvertes (5): Cook

Suite de Découvertes (4): Cook : ... et Tauranga; et enfin le 3 novembre, Cook trouva un endroit idéal où mouiller dans la baie bien abritée de Whitianga où ils restèrent dix jours. Dix jours bien employés, à poursuivre l'observation de la nature et récolter des spécimens de toutes sortes, à frayer avec les locaux et heureusement à les
flore (1)

flore (1)

Plus ou moins 80 % des espèces d’arbres, de fougères et de plantes à fleurs de Nouvelle-Zélande ne se retrouvent pas ailleurs sur la planète. Cependant cette flore ne couvrirait plus que 15% de la surface du pays car elle fut détruite par les Maoris (par brûlis) ou plus impitoyablement encore par les Européens, au profit surtout de pâtur