Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
José Fort

José Fort

journaliste collabore à plusieurs journaux et revues
Tags associés : actualite, histoire

Ses blogs

Le blog de José Fort

Le blog de José Fort

josefort.over-blog.com
José Fort José Fort
Articles : 865
Depuis : 17/06/2009

Articles à découvrir

Recomposition à deux voix Le temps est à la recomposition politique comme si en perdant sa jeunesse on pouvait conserver sa virginité. Macron croit pouvoir profiter de moins de 600 jours pour grignoter un peu de confiance. Castex chargé d’huiler le moteur peut-il jouer la carte de la métempsycose, ou plus simplement dit assurer la réincarna

A qui le tour ? L’ère Macron restera dans les annales et non dans les anals, quoi que, comme un moment fort de notre histoire politique dans le registre de la bêtise crasse. J’allais écrire connerie, un moment d’égarement. Passons. On avait déjà donné avec Si Bête Ndiaye à faire pâlir de jalousie la Morano. On avait découvert le bu

Recomposition (suite) La récente réunion des maires écolo-ps tenue à Tours affichait un objectif clair : cent ans après le célèbre congrès, reconstruire la social démocratie et en finir avec le parti communiste français ou le réduire en miettes. Au delà des mots sucrés, des formules alambiquées, l’opération des personnages réunis

Bolivie : c’était une « fake news » La défaite d’Evo Morales est une « fake news » à grande échelle écrit Anne-Dominique Correa dans « Le Monde Diplomatique » qui vient de paraître. L’article est intitulé « Bolivie, chronique d’un fiasco médiatique ». A lire pour mieux comprendre l’élection présidentielle bolivienne du 18 octobre prochain. Résumé. C’est l’ Organisation des Etats américains (OEA

Bolivie : c’était une « fake news » La défaite d’Evo Morales est une « fake news » à grande échelle écrit Anne-Dominique Correa dans « Le Monde Diplomatique » qui vient de paraître. L’article est intitulé « Bolivie, chronique d’un fiasco médiatique ». A lire pour mieux comprendre l’élection présidentielle bolivienne du 1

14 juillet En passant furtivement dans ma salle de séjour, j’observais de loin les cérémonies officielles du 14 juillet. Une odeur se dégageait, comme un relent monarchiste avec une parade se concluant par quelques blouses blanches assujetties prêtes à s’agenouiller devant le maitre. Une pitrerie digne des parvenus d’hier à aujourd’h

République des coquins et des copains. La République des coquins et des copains a toujours existé, me dira-t-on. C'est vrai. Reconnaissez que la macronie en ce domaine tient le haut du pavé. Quelques exemples, simplement quelques exemples, car la liste serait trop longue. Muriel Pénicaux, ancienne ministre du travail, connu pour son inclinatio

Pandémie : j’ai fais un rêve (par José Fort) Un article publié dans « Vie Nouvelle » le magazine des retraités de la CGT. Les grippes espagnole puis asiatique ont fait des millions de morts au siècle dernier. Le XXI ème a démarré avec le Sida, Ebola, le SRAS, la grippe aviaire et la Covid19. Nous aurons à subir d’autres virus. Seule

biden: le vernis se fendille

Biden : le vernis se fendille Le vernis de M. Biden, bien propre et plus présentable, se fendille chaque jour un peu plus. La véritable personnalité du nouveau président nord-américain se dessine avec plus de précision. On savait qu’il maintenait l’ambassade US à Jérusalem, qu’il ne critiquait pas l’extension des colonies israélien

Des milliards à la pelle Jour après jour, heure après heure, la valse des milliards s’affiche à s’en meringuer les narines comme d’autres s’enfilent de la coke. On nous saoule de chiffres à faire rêver d’un après meilleur, alors que le monarque nous les met (les milliards) bien profond, ses commanditaires fortunés restant toujours

Chroniqueurs radios et télés, une affaire de famille. Sur radios et télés, privés et de service public, les chroniqueurs recrutés pour cet été ressemblent au poil près à certains de leurs prédécesseurs. On prend les mêmes et on recommence, ou plutôt on prend les adjoints des vacanciers, comme un moment de formation pour leur avenir de servilité. Servilité ? A peine à l’antenne, il suffit de le

Chroniqueurs radios et télés, une affaire de famille. Sur radios et télés, privés et de service public, les chroniqueurs recrutés pour cet été ressemblent au poil près à certains de leurs prédécesseurs. On prend les mêmes et on recommence, ou plutôt on prend les adjoints des vacanciers, comme un moment de formation pour leur avenir de