Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pierre de Chocqueuse

Pierre de Chocqueuse

Journaliste. Ex rédacteur en chef du mensuel Jazz Hot. Collabore à Jazzman, puis aujourd'hui à Jazz Magazine/Jazzman. Secrétaire général de l'Académie du Jazz.

Ses blogs

blog de Choc

blog de Choc

Jazz, son actualité (disques, concerts, interviews)
Pierre de Chocqueuse Pierre de Chocqueuse
Articles : 671
Depuis : 24/07/2008

Articles à découvrir

Une liberté sous surveillance

Une liberté sous surveillance

Juin. Après 55 jours de confinement (durée de l’isolement que subirent en 1900 les Européens assiégés à Pékin dans le quartier des ambassades et des légations étrangères), les villes retrouvent progressivement leur aspect habituel. À Paris, profitant du beau temps, les promeneurs redécouvrent les joies du shopping, envahissent à nouv
Sur quelques disques déjà parus (1)

Sur quelques disques déjà parus (1)

Retardé de plusieurs mois par un virus tenace qui continue d’inquiéter, “Skin in the Game” de David Linx est dans les bacs des disquaires depuis le 18 septembre. J’en publie la chronique à l’occasion du concert que le chanteur donne en octobre au New Morning. Ce même 18 septembre paraissait “Faune”, un opus très remarqué du batt
Pause d'été

Pause d'été

Ami(e)s lecteurs et lectrices, comme chaque été je mets ce blog en sommeil, un peu plus tôt cette année car confiné cinquante-cinq jours dans un appartement parisien, même confortable, donne envie d’avoir devant ses yeux d’autres paysages. Je m’étais promis de consacrer moins de temps à l’actualité du jazz. La Covid-19 qui a brutal
Éloge de la lecture

Éloge de la lecture

Juillet. Le Sunside * , le Baiser Salé et le Triton ont ouvert leurs portes dans le respect du protocole sanitaire. Le Duc des Lombards ** annonce la reprise de ses concerts le vendredi 3. On bouge, on se déplace, mais avec précaution. Heureux de pouvoir à nouveau circuler dans les rues récemment désertées de la capitale, le parisien attabl
Sur quelques disques enfin disponibles

Sur quelques disques enfin disponibles

Danilo Pérez & Kurt Elling © Anna Webber “Big Wheel” de Thomas Grimmonprez, je l’ai trouvé d’occasion chez Gibert Joseph quelques jours avant le confinement. “8 Kindred Spirits” de Charles Lloyd et “New Visions” d’Enrico Pieranunzi étaient également commercialisés avant que la Covid-19 ne contraigne les rares magasins qui ve
Jazz : sur quelques films et leurs musiques (4ème partie)

Jazz : sur quelques films et leurs musiques (4ème partie)

Quelques musiques de films de Joseph Losey Convoqué à Washington devant la Commission des activités anti-américaines au début des années 50, Joseph Losey, refusant de s’y rendre, prit le chemin de l’exil. Installé à Londres, il attira l’attention avec “Time Without Pity” (“Temps sans pitié”) en 1957, puis avec “The Criminal
Jazz : sur quelques films et leurs musiques (3ème partie)

Jazz : sur quelques films et leurs musiques (3ème partie)

André Hodeir © Jean-Pierre Leloir Les musiques de films d’André Hodeir Disparu en 2011 à l’âge de quatre-vingt-dix ans, André Hodeir qui aurait eu cent ans le 22 janvier prochain est l’un des rares compositeurs de jazz français à s’être hissé au niveau des plus grands. On lui doit près de soixante-dix musiques de films* parmi les
Jazz : sur quelques films et leurs musiques (5ème partie)

Jazz : sur quelques films et leurs musiques (5ème partie)

C omme promis, voici donc la suite de “Sur quelques films et leurs musiques”, que le confinement m’a laissé le loisir d’écrire mais que je peine à terminer, l’actualité galopante du jazz en retardant la publication. La mise en sommeil de mon blog jusqu’au 1er octobre, m’a permis de consacrer de nombreux jours de septembre à avanc
Hal Singer, je me souviens…

Hal Singer, je me souviens…

Octobre. Triste rentrée avec le décès d’Hal Singer, parti paisiblement dans sa maison de Chatou le 18 août. Hal aurait eu 101 ans le 8 octobre. Sa très longue vie l’avait amené à jouer du saxophone dans les orchestres de Jay McShann, Willie The Lion Smith, Roy Eldridge, Don Byas, Lucky Millinder, Duke Ellington – pour citer les plus co