En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

mots-textes

mots-textes

Je m'exprime en disant l'essentiel en peu de mots.

Ses blogs

Le blog de mots-textes

Le blog de mots-textes

« Ce ne sont ni les hommes, ni les passions, encore moins les idées qui mènent le monde. Mais les mots, rien que les mots. » (Bruno Tessarech).
mots-textes mots-textes
Articles : 228
Depuis : 26/12/2011

Articles à découvrir

Symphonie de couleurs

Symphonie de couleurs

« Un tableau, c’est une symphonie de couleurs. Il y faut des temps forts, du rythme, une bonne composition. »
Etoile velouté couleur tigre

Etoile velouté couleur tigre

Il est des fleurs qui nous fascinent De forme et de couleur si fine. Etoile veloutée mouchetée de toute grâce, Couleur tigre sur un vert de grasse, Embellit ses branches telle une broche ! Majdouline Borchani
Je t'ai offert un jasmin

Je t'ai offert un jasmin

Je t’ai offert un jasmin Pour qu’il parfume ton jardin ! Pétales blancs étoilés Par l' odeur toute âme se sent absorbée ! Petits bouquets garnissant l’arbuste Votre grâce est ce qu’il y a de plus juste ! M’entendez-vous ? Oh ! Fleurs enivrantes ! Parlez-moi de vous ! Ne restez pas indifférentes ! Belle fleur de jasmin, te souvient-
Ma princesse, le jour de tes vingt ans

Ma princesse, le jour de tes vingt ans

Ma chère princesse, Vingt ans se sont écoulés Et pourtant on dirait que c’était aujourd’hui Le jour de ta naissance. Vingt ans se sont écoulés Et je n’ai jamais oublié ce moment de bonheur De t’avoir vue venir au monde. Ma princesse, la prunelle de mes yeux, Tu es ma fierté, ma joie et ma fortune ! Vingt ans se sont écoulés Et je
C'est avec du thé et des roses que naquit notre merveilleuse amitié

C'est avec du thé et des roses que naquit notre merveilleuse amitié

Dans la ville, il y aurait toujours de la place pour un libraire et une fleuriste. Mais sans le revenu des boutiques, comment pourrais-je joindre les deux bouts ? Je suis votre veuve, et je continue de louer les deux boutiques qui m’appartiennent, l’une à Alexandrine, l’autre à M.Zamaretti. Comme vous le faisiez, comme votre père l’avais
Tes larmes sont précieuse, mon enfant

Tes larmes sont précieuse, mon enfant

Ne pleure pas mon enfant ! Tes larmes sont précieuses ! Ne pleure pas mon enfant ! Revendique pitié, amour et tendresse ! Sans être malheureuse ! Tes larmes coulent sur tes joues roses de fraicheur ! Pour exprimer en douceur ta parole silencieuse ... Pleure, mon enfant ! Tes larmes sont les perles de tes beaux yeux ! Elles réchauffent ton mento
Peines silencieuses ... Solitude accompagnée…

Peines silencieuses ... Solitude accompagnée…

La mer... La mer, par ses doux mouvements, m’appelle à l’écouter… La mer, par le calme de ses vagues, m’invite...! Puis-je lui parler ? Je ne sais… A qui me confier ? A cet horizon lointain et indifférent Ou bien à cette nuance bleue dégradée ? Dans ce voyage vers l’infini, j’ai cherché des vérités… J’ai écouté des prom
Le dégradé des émotions

Le dégradé des émotions

Comme c'est difficile de décrire ce que l'on ressent ! Un dégradé d'émotions tout comme le dégradé jaune, orange, rouge du coucher de soleil qui jette une lueur d'espoir au moment sombre de la fin... La fin de la journée ! Majdouline Borchani
Tu dansais sur les ondes

Tu dansais sur les ondes

Déjà quand j’étais enfant, j’adorais la mer ! J’y vivais comme un poisson ! Ma chère nièce, à te regarder, toute petite, flotter dans l’océan, je me voyais en toi… Je voyais l’enfant que j’étais et qui ne voulais quitter l’eau bleue, l’eau claire, l’eau fraîche… Sur le sable mouillé, tes pieds sont gravés et vers le
Colorer la vie

Colorer la vie

« Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d'amour et d'espoir. » Marc Chagall