Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Alex Evans

Ses blogs

Fantasy and other worlds

The joys and pains of writing Fantasy, by an anonymous writer
Alex Evans Alex Evans
Articles : 5
Depuis : 07/08/2014
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Fantasy d'ici et d'ailleurs

Les élucubrations d'Alex Evans: humeur, opinions, joies et difficultés d'écrire de la fantasy
Alex Evans Alex Evans
Articles : 171
Depuis : 19/04/2013
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Archetype, stereotype, prototype and other types

Archetype, stereotype, prototype and other types

There is often confusion between these categories. Some think they have produced a archetype (or even a prototype), while they have produced a stereotype. So, a little reminder: - An archetype is a character we find in one form or another in all cultures (no, not just Western culture). A typical example is the hero who kills a dragon / monster / la

Aide à l'écriture: quelques "femmes fortes" ayant réellement existé

Pour ceux et surtout celles qui n'ont aucune idée de comment imaginer le personnage, voici quelques persos historiques ou légendaires féminins dont la vie fut bien plus intéressante qu'un roman. J'ai volontairement laissé de coté celles qui sont connues, comme Jeanne d'Arc ou Marie Curie et me suis intéressée à d'autres. Vous remarquerez q
Assertive and Passive Characters in Fantasy

Assertive and Passive Characters in Fantasy

The most common mistake when you read fantasy is to believe that a very physical hero, who is fighting, has charisma etc ... is an assertive character. For me, an assertive character is one who takes his/her decisions based on the situation and his/her own objectives. A passive character is a character who reacts only according to orders, tradition
Une affaire de style

Une affaire de style

Attention, le blog déménage! à partir du 15 Octobre 2016, rendez-vous sur : www.romansdefantasy.com L'idée de cet article m'est venue du billet de blog suivant: https://jeanfabienauteur.wordpress.com/2015/05/19/le-manuscrit-cet-obscur-objet-du-delire/ L'auteur déclare: " Ce dont souffre, à mon sens, la majorité des livres que j’ai essayé
Male and Female Fantasy Writing

Male and Female Fantasy Writing

This subject has already been much discussed and not only in fantasy, so I can’t help to add my two cents! Fantasy novels written by women most often deal with relationships between members of the same family, neighbors or colleagues (even if they are wizards, elves or dragons). The plot seldom involves long travels. It has lots of similarities w

Éditeurs de fantasy 2

J'ai revisité la liste non exhaustive des éditeurs que j'ai pu trouver. Je précise que je n'y ai inclus que des éditeurs qui publient de la fantasy (donc pas ceux qui publient exclusivement de la SF ou du fantastique) et je n'ai pas mentionné les collections fantasy éventuelles des grands éditeurs. Force est de constater que nombre d'entre e

Quelques considérations commerciales pour auteurs de Fantasy

Je n'ai pas la prétention d'y connaître grand chose, mais ma petite expérience a engendré quelques réflexions que j'aimerais partager. Publier pourquoi? D'autre part, vous devez publier plusieurs livres pour non seulement gagner en visibilité, peut-être en crédibilité en tant qu'auteur, et surtout en sous, à moins que votre unique oeuvre
Magie et urban fantasy

Magie et urban fantasy

J'en ai déjà parlé ici, mais après quelques lectures, je reviens sur le sujet. C' est l'un des éléments les plus difficiles quand on écrit un roman de fantasy. Votre magie doit être cohérente, mais pas toute-puissante, sinon, il n'y a plus d'intrigue. Qui manipule la magie dans votre monde? L'Etat? Une caste d'initiés/élus? Tout le monde
Vendre son oeuvre

Vendre son oeuvre

Ça y est, votre chef d'oeuvre est terminé. Vous allez faire la tournée des éditeurs, et en trouver un. Ça parle de quoi, votre bouquin? Alors là, désolée, je vais dire un gros mot. Un très gros mot. Non, ça n'a rien à voir avec le sexe, la race, la religion etc... Ce gros mot est: commercial. Si les auteurs français crachent dessus ("Je