Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Angie91

Ses blogs

Le blog de Angie91

Le blog de Angie91

Soyez les bienvenus sur mon blog! Pour garder le moral... rions de tout et tous les jours!! Un blog sans prétention... qui a juste pour but de vous détendre! N'oubliez pas de laisser un commentaire! Bisous à tous! Angie91
Angie91 Angie91
Articles : 1650
Depuis : 21/06/2009
Categorie : Humour

Articles à découvrir

25 CITATIONS DE MICHEL AUDIARD

25 CITATIONS DE MICHEL AUDIARD

- Quand tu te sens en situation d'échec, souviens-toi que le grand chêne, lui aussi, a été un gland ! - Il n'y a pas que les aigles qui atteignent les sommets, les escargots aussi, mais ils en bavent ! - Pourquoi se la péter avec nos fringues, alors que nos meilleurs moments, on les passe à poil... - Tant que mon patron fera semblant de bien
LETTRE D'UNE VIEILLE DAME A MACRON

LETTRE D'UNE VIEILLE DAME A MACRON

Bonjour, Je viens de prendre connaissance d'une lettre adressée à Macron par une "vieille" dame. Quelle noblesse. Monsieur le Président, La vanité rend aveugle et sourd. Eussiez-vous un QI XXXL, la vanité anéantirait les capacités de vos neurones. Mais bien sûr, vous n’êtes pas concerné. Quand on accepte le sobriquet de Jupiter, on se s
LA POLITIQUE

LA POLITIQUE

LA POLITIQUE C’EST SIMPLE IL SUFFIT DE SE CRÉER DES RELATIONS J'ai dit à mon fils : "Tu vas te marier avec la fille que je t’ai choisie." Il m’a dit : "Non ! " Je lui ai dit : "C’est la fille de Bill Gates. " Il m’a dit : "Alors, Oui. " J'ai appelé Bill Gates et je lui ai dit : "Je veux que votre fille épouse mon fils. " Bill Gates m
Accident de moto

Accident de moto

Alors que je conduisais ma moto, j'ai voulu éviter un chevreuil, j'ai perdu le contrôle et j'ai atterri dans un fossé, me frappant violemment la tête. Étourdi et confus, je suis sorti du fossé jusqu'au bord de la route quand une belle auto décapotable s'est arrêtée, et une très belle femme m'a demandé : « Est-ce que ça va ? » Comme je
DES VOEUX DE NOËL Pour ceux qui aiment les chats!

DES VOEUX DE NOËL Pour ceux qui aiment les chats!

J'ai retrouvé deux textes que j'avais écrits en 2010, lorsque j'avais encore mes deux chats. JOYEUX NOEL DE CANNELLE Bonjour à tous ! C’est moi Cannelle ! Je viens donner de mes nouvelles ! Je suis joyeuse et toujours en forme ! Un peu trop même il parait! Ma maîtresse râle parfois après moi ! Je ne comprends vraiment pas pourquoi ! Bon, j
Le Paon et le Palais

Le Paon et le Palais

Un jeune paon, imbu de son plumage Fut pris dès son plus jeune âge En mains par une vieille pintade Qui laissa son vieux coq en rade. Lors, notre jeune volatile Qui se trouvait fort volubile Ne fut plus satisfait de son habitat Et se rêva en costume d’apparat. Pourquoi, se disait-il, se contenter D’un simple poulailler, fût-il doré, Alors
Je m'en vais

Je m'en vais

On viole des enfants. On blesse des femmes. On laisse nos anciens dans des mouroirs. On mange des chiens, des chats. On torture des gens, des animaux. On tue ceux qui sont différents de nous. La terre souffre, on s'en fout. La mer monte, ce n'est pas grave. L'air devient suffocant. Ce n'est rien, du moment que l'argent rentre! Les pires chefs d'é
LE SANGLIER

LE SANGLIER

Un Français se promenant dans une forêt ardennaise tombe nez à nez avec deux chasseurs belges traînant un énorme sanglier qu'ils viennent d'abattre. Ils profitent de cette rencontre pour souffler un peu. - Belle bête ! dit le Français. - Un beau mâle en effet, répond fièrement le premier chasseur en s'épongeant le front. Je ne saurais di
LE DORMEUR DU VAL

LE DORMEUR DU VAL

Le dormeur du val C'est un trou de verdure où chante une rivière Accrochant follement aux herbes des haillons D'argent ; où le soleil, de la montagne fière, Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons. Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue, Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu, Dort ; il est étendu dans l'herbe sous la nue,
LE LAVOIR

LE LAVOIR

Dans un village , le vieux curé, ne voulait pas entendre les femmes lui dire en confession qu’elles avaient trompé leur mari. Si bien que lorsque c'était le cas, il leur demandait de dire : "Monsieur le curé, je suis tombée dans le lavoir." Un jour, le vieux curé part à la retraite et un jeune prêtre vient le remplacer. Avant de partir le