Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Duo Jardin

Ses blogs

Duo pour un jardin

lejardindesvigneaux.over-blog.fr
Duo Jardin Duo Jardin
Articles : 494
Depuis : 04/07/2009
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Automne, le bienvenu

Automne, le bienvenu

L'automne, ses pluies, sa rosée et sa fraîcheur matinales n'auront jamais été autant attendus. Si les couleurs automnales ne sont pas toujours au rendez-vous, le jardin retrouve un sursaut de vitalité et panse ses plaies. Sur le deck de la véranda tout le monde respire enfin, les bidens ont retrouvé leur coiffe étoilée et nous avons décou
Normandie, côté jardins

Normandie, côté jardins

Cette année notre traditionnel périple jardinier de fin de printemps avec Maryse et Jean-Luc du blog "Au gré du jardin", Hélène du blog "Rouge Cabane" et Florence du blog "L'oeil et la main", nous a conduits en Normandie. C'est au jardin de Valérianes que nous avons fait étape et quoi de plus fabuleux pour des jardiniers que d'être héberg
Quand la photo sublime le jardin

Quand la photo sublime le jardin

Belle surprise pour la photographe de Duojardin qui a découvert par hasard sur Facebook en échangeant avec Martine Cornet que notre jardin était à l'honneur dans la revue l'Ami des jardins. Le jardin des Vigneaux est un jardin à quatre mains. Il est le résultat d'une réelle complicité entre photographie et jardinage. L'oeil du photographe i
Un beau dimanche en Manche

Un beau dimanche en Manche

Une escapade en Manche fut aussi l'occasion d'aller à la rencontre d'amis jardiniers. C'est ainsi que nous nous retrouvâmes à la Ferme des Roches à Martinvast dans l'univers végétal so british de Caroline Saint Clair. C'est avec passion que la jardinière nous entraîna dans les méandres de ses massifs ponctués de mises en scènes. A l'imag
Quelle belle fête ce fut !

Quelle belle fête ce fut !

Merci à vous qui êtes venus le temps d'un week-end découvrir et partager notre passion. Le temps a su rester clément. Grâce à vous le jardin a pu bénéficier d'une belle effervescence et tous les échanges que nous avons pu avoir sont autant d'incitations à poursuivre notre quête jardinière et à nous interroger sur le jardin face au chan
Les Jardins de la Mansonière sous le charme automnal

Les Jardins de la Mansonière sous le charme automnal

Privilégiés que nous sommes d'avoir pu déambuler dans les Jardins de la Mansonière à l'heure où l'automne embrasent les feuillages. Difficile de ne pas tomber sous le charme carminé du Cornus florida 'Cherokee Chief' et du Cercis canadensis 'Forest Pansy'. Les jardiniers se font artificiers jouant avec les grandes gerbes de feux des liquidam
Entre floraisons et tailles estivales

Entre floraisons et tailles estivales

Dans le Jardin Bleu les draperies des clématites se sont estompées et en attendant une nouvelle levée de rideau, ce sont les hostas qui maintiennent la dominante bleutée épaulés par quelques conifères. La Lande s'est assagie et les floraisons marquent une pause. Aulx, sisyrinchiums, digitales préparent les générations futures mais les ber
Knock-out, le jardin en août ?

Knock-out, le jardin en août ?

Les feuilles d'août se ramassent à la pelle sous le tilleul. Après trois vagues caniculaires, de nombreux arbres se sont partiellement dénudés présageant un automne dans la sobriété ce qui semble être la tendance de la rentrée. Les quelques précipitations du mois ont essentiellement profité aux espaces ombrés à proximité des toitures
Théâtralité, fantaisie et émotion, ainsi vit le Jardin du Coudray ...

Théâtralité, fantaisie et émotion, ainsi vit le Jardin du Coudray ...

Une petite escapade dans l'Orne nous a conduits dans l'univers de Lio Hélix qui orchestre le jardin du Coudray. C'est avec un grand plaisir et une émotion certaine que nous avons retrouvé l'humour, la sensibilité, le génie créateur de l'hôte des lieux. C'est un jardin où le promeneur se fait explorateur, déambulant de dédales en dédales,
Chaud, chaud devant, juillet passe.

Chaud, chaud devant, juillet passe.

C'est souvent en fanfare que le soleil s'est levé en juillet manifestant chaque jour une hyperactivité débordante. Les floraisons au cours du mois se sont échelonnées à un rythme particulièrement rapide. Asséchées par une trop faible hygrométrie, à peine épanouies les fleurs s'évanouissent. Surprise cependant cette année avec le retou