En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Duo Jardin

Ses blogs

Duo pour un jardin

Duo pour un jardin

lejardindesvigneaux.over-blog.fr
Duo Jardin Duo Jardin
Articles : 378
Depuis : 04/07/2009
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Dénouement avant le le grand dénuement

Dénouement avant le le grand dénuement

L'automne est à son apogée et telle une torche l'érable palmatum s'embrase tandis que rougeoient les hydrangéas quercifolia. Il y a comme un soleil couchant sur la yourte aux érables. Les tons mordorés envahissent le talus est. Comme ils n'ont pas le loisir de changer de tenue, certains ne manquent pas d'imagination et jouent la carte fructif
Jardin d'hiver, jardin des verts

Jardin d'hiver, jardin des verts

Dans le jardin la fête continue, les boules virevoltent et les floraisons se sont attablées. Sur la face est, l'ambiance s'est voulue plus mystérieuse avec une pointe de darkness. Notre passion pour les nandinas a été comblée avec un cadeau de fin d'année nommé nandina domestica leucocarpa avec une fructification jaune crème. Les massifs r
On dirait que ce serait le printemps

On dirait que ce serait le printemps

Si les gelées blanches matinales sont là pour nous rappeler que nous sommes en février, très vite au fil de la journée c'est une atmosphère printanière qui plane sur le jardin. Et c'est sous le soleil que l'on poursuit les plantations. Un lot de jeunes bruyères est venu remplacer dans la Lande les vétéranes épuisées par la canicule. Not
On est des "hiver'actifs"

On est des "hiver'actifs"

Remaniement en profondeur d'un massif ombragé pour accueillir les hydrangeas en souffrance dans d'autres parties du jardin. Pour ce faire, il a fallu déplacer quelques rosiers déjà bien installés. On a redisposé les arbustes en place et ajouté des persistants dont le ligustrum japonicum Colombine dont on apprécie le feuillage panaché crèm
Rencontres jardinières hivernales

Rencontres jardinières hivernales

L'hiver n'arrête pas les rencontres jardinières et c'est avec plaisir que nous sommes allés retrouver le jardin de Jean-Luc et Maryse du blog Au gré-du jardin. Même si le bleu du ciel avait été mis au ban, le gris s'est parfois éclairci au cours de la visite mais c'est surtout la gentillesse de nos hôtes qui nous a réchauffés. L'hiver pe
Voyage en terres australes

Voyage en terres australes

Retour en juillet pour vous faire partager l'une de nos étapes dans le Cotentin en compagnie du club des six : Hélène de Rouge Cabane, Fred du jardin du Mayet et Jean-Luc et Maryse de Au gré du jardin. Rien de tel qu'un voyage en terres australes pour oublier la grisaille ambiante. C'est en effet au jardin de Vauville que nous vous convions. Ce
Le minimalisme arrive à grands pas

Le minimalisme arrive à grands pas

Acte 2 de l'épopée de notre haie qu'il avait fallu rabattre compte-tenu de la proximité d'une ligne électrique. Cela nous avait valu quelques heures de broyage puisque la haie avait été taillée à 1.50 m du sol alors qu'elle flirtait avec 6-7 m de hauteur et le tout sur une longueur de 100 m. Passé le moment de sidération, les idées créa
Faits divers automnaux

Faits divers automnaux

Il est dit que l'automne est le printemps de l'hiver ce que ne démentiront pas rosiers et clématites qui profitent des dernières douceurs. Bégonias et bidens poursuivent leurs floraisons estivales tandis que les asters et les nandinas assurent déjà le relais. Notre petit coup de coeur, le nandina domestica Otanfunanten commence à révéler s
Automne pas aussi atone que l'on aurait pu le penser

Automne pas aussi atone que l'on aurait pu le penser

Petite composition automnale pour inviter le jardin à larguer les couleurs. Même si les cornus n'ont pas le coeur à la fête, ils s'essaient cependant à la couleur. Les acers n'ont pas le panache des automnes pluvieux mais ils auront vaincu la canicule. Toujours égal à lui-même, le cotinus démarre sa mise à feu. Quant à l'abélia juste de
L'automne, une renaissance ?

L'automne, une renaissance ?

Un automne comme un petit air de printemps avec une herbe qui reverdit et de nouveau les massifs qui fleurissent. Notre aster vedette c'est Ezo Murazaki pour sa tenue au vent, sa résistance à la sécheresse et sa longue floraison. Un petit nouveau venu, l'aster nain dumosus Schneekissen. On l'a installé en potée avant de lui faire rejoindre les