Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pierrot le Chroniqueur

Pierrot le Chroniqueur

Pierrot est un petit curieux qui chronique beaucoup sur le monde fabuleux de Wikipédia, sans se prendre tellement au sérieux au fond. Il pourrait posséder quelques animaux si ils n'étaient pas eux aussi susceptibles de verser dans le blog.

Ses blogs

Observons Wikipedia : le blog de Pierrot le Chroniqueur

Observons Wikipedia : le blog de Pierrot le Chroniqueur

Impressions, révélations et gribouillages sur Wikipédia et autres projets Wikimédia
Pierrot le Chroniqueur Pierrot le Chroniqueur
Articles : 830
Depuis : 14/08/2007
Categorie : Technologie & Science

Articles à découvrir

Christophe Henner, le roi des faux CU

Ainsi que mon ami Lebob n'a pas manqué de le faire remarquer avec gourmandise, il a été décidé, aujourd'hui, mon bannissement global de l'ensemble des projets Wikimedia. J'ai même reçu un joli mail du staff de la Foundation WMF pour m'annoncer la nouvelle, mais en m'assurant de leurs « sentiments distingués » car ce sont des gens fort civ

Wikimédia : Quoi de neuf, docteur ?

Bigre, nous voici donc en plein #wmfrgate. De quoi, pour moi, faire le billet "à la con" qui est, bien sûr, réclamé par des foules en délire. Il s'agit d'une succession de scandales qui, en réalité, a ébranlé l'association Wikimédia France, qu'il n'est plus nécessaire de présenter ici. Je m'abstiendrai de faire le listing des diverses a

Christophe Henner, le roi de l'élection

Nous avions promis, dans le billet précédent, un certain nombre de révélations à venir (notamment sur le comité d'arbitrage). Rassurez-vous, ami lecteur, les choses arriveront. En leur temps, car Tonton Pierrot a tout le temps qu'il lui faut. En fait, nous avons d'abord souhaité rebondir sur l'actualité, en saluant, comme il se doit, la rem

La fin de Wikipédia, aux yeux de tous

C'est fini. Et ce sont des sources secondaires de qualité, au sens wikipédien de la chose, qui vont le dire. Wikipédia, du fait du sabordage de sa propre communauté, désormais plus soucieuse de faire de la politique que de construire une encyclopédie, va définitivement perdre demain vendredi, aux yeux de toutes et tous, sa neutralité, cens

Un article Wikipédia à la sauce Heitz

Mediapart est en colère, Mediapart est en furie. Sans doute à juste titre. Pour celles et ceux — notez, au passage, comme je pratique une magnifique écriture épicène, à en faire pâlir d'envie Nattes à Chat, Kvardek du et autres TOM — qui auraient hiberné depuis lundi, je rappelle qu'une tentative de perquisition a eu lieu, lundi, dans

Idéalités, la reine du puppet-show

L'utilisatrice bannie (bienvenue au club) Idéalités, n'en finit plus, depuis son retour en fin d'année dernière, de multiplier les polémiques, conflits et autres esclandres dans un tourbillon incroyable qui s'est soldé par son bannissement, mais aussi par sa saisine de la Wikimedia Foundation, en vue de faire sanctionner tous ceux qui, selon
Wikimédia France : "J'adore quand un plan se déroule sans accroc"

Wikimédia France : "J'adore quand un plan se déroule sans accroc"

J'avais commis rapidement, pour m'amuser, un petit billet, le 27 juin dernier pour présenter très succinctement la crise à Wikimédia France. En n'occultant pas, contrairement à beaucoup d'autres qui ont fait mine de regarder ailleurs, les intrigues de couloirs qui étaient en train de se nouer, entre manœuvres de la "Vieille Clique" autour de

Mea culpa, mea maxima culpa [par SM]

Je suis venu faire ici mon immense mea culpa et présenter toutes mes excuses. Car, c'est un fait, j'avais tort. Sur toute la ligne. Depuis mon bannissement de la Wikipédia francophone — que je respecte comme de bien entendu, encore plus depuis que je me suis rendu compte que j'avais tort sur tous les plans —, les faits ont démontré que, à

Benoît Prieur, le roi du LOL

Le très sympathique Benoît Prieur, ex-Agamitsudo, ex-administrateur, ex-membre du Conseil d'administration de Wikimédia France, mais qui est en revanche toujours aussi brillant quand il s'agit d'être désagréable, nous a gratifié d'une amabilité dont il a le secret. Celle de trop. Depuis quelques jours, il se répand sur Twitter pour expliqu
Le droit des contrats pour les nuls

Le droit des contrats pour les nuls

Notre précédent billet — qui a sans surprise suscité quelques menues réactions — a été analysé de manière très disparate. Nous ne sommes pas surpris non plus que d'aucuns — et encore moins par les “d'aucuns” — aient mis de côté le contenu des révélations pour se focaliser sur un autre scandale terrifiant : la supposée viol