Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

ⵉⵎⴻⴷⴷⵓⴽⴰⵍ ⵏ ⵊⴻⵕⵊⴻⵕ

ⵉⵎⴻⴷⴷⵓⴽⴰⵍ ⵏ ⵊⴻⵕⵊⴻⵕ

أصدقاء جبال جرجرة

Ses blogs

Amis du Djurdjura

Amis du Djurdjura

Espace participatif dédié à la protection de l'environnement dans le Djurdjura
ⵉⵎⴻⴷⴷⵓⴽⴰⵍ ⵏ ⵊⴻⵕⵊⴻⵕ ⵉⵎⴻⴷⴷⵓⴽⴰⵍ ⵏ ⵊⴻⵕⵊⴻⵕ
Articles : 278
Depuis : 29/05/2009
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Nek d ameksa, γuri Tiqeḍḍa.

Nek d ameksa, γuri Tiqeḍḍa.

Je n’ai jamais gardé de troupeaux, Mais c’est vraiment tout comme. Mon âme ressemble à un berger, Elle connaît le vent et le soleil Et marche la main dans la main avec les Saisons, Poursuivant son chemin et regardant. Toute la Paix de la Nature sans les hommes Vient s’asseoir auprès de moi. Mais je suis triste comme l’est un coucher de
Savoir observer les oiseaux de la montagne et de la campagne.

Savoir observer les oiseaux de la montagne et de la campagne.

Pour voir les oiseaux dans leur milieu naturel, il faut apprendre à observer en restant le plus discret possible, à être patient et attentif, choisir de sortir au bon moment...Etre un ornitho en herbe, cela s'apprend dans les livres ou sur le net. Cependant, c'est sur le terrain que vous forgerez votre expérience. Vous verrez alors que, selon l
Ait-Ergane : Une montagne et des hommes.

Ait-Ergane : Une montagne et des hommes.

S'il est un événement d'importance qu'il convient de signaler en cette année de révolution du peuple algérien, c'est bien l'aménagement et l'ouverture d'une nouvelle route carrossable à travers les montagnes du Djurdjura par les seuls habitants d'un village, sans aucune assistance de l'Etat. Le village s'appelle Ait-Ergane. Il est situé à
Adieu veau, vache, cochon et couvée.

Adieu veau, vache, cochon et couvée.

C'est l'histoire de Perrette qui s'en alla un jour vendre son pot de lait au souk, quelque part en France.. Chemin faisant, elle se mit à rêvasser de l'argent que va lui rapporter cette vente, argent avec lequel elle va pouvoir acheter des oeufs, d'en faire une couvée qui lui permettra d'élever quelques poulets dont la vente lui donnera les moy
Femmes courage du Djurdjura.

Femmes courage du Djurdjura.

Kahina vit dans les montagnes du Djurjura au nord de l’Algérie. Elle se lève chaque jour entre 4 h et 5 h du matin. Après avoir préparé les repas de la journée pour ses enfants, elle dépose sa fille cadette chez sa sœur avant de prendre le bus qui l’emmènera à Tizi-Ouzou. Il lui faut en moyenne 1 h 30 pour rejoindre les autres artisan
La Roche de Solutré.

La Roche de Solutré.

De passage à Mâcon, Nous ne pouvions faire l'économie d'une visite au célèbre rocher. Situé à une quinzaine de kilomètres de la ville, il nous faut prendre une petite route de campagne, traverser de charmants villages et des paysages tellement somptueux que nous avons du mal à poser nos regards. Sur place, nous découvrons que deux personn
La flore kabyle sur Wikipédia

La flore kabyle sur Wikipédia

kab.wikipedia tettnerni s wazal n 450 n yemɣan s isebtar-nsen anda ara tafem ismawen-nsen s teqbaylit, s latinit, tugniwin d wayen-nniḍen. Yal isem yeqqen ɣer twelhiwin n wansi d-yekka. Tiwelhiwin laqent i tutlayin am teqbaylit I d-izegren leqrun seg yimi ar yimi. Maca aṭas n leqdic i mazal akken ad naweḍ ad nissin ismawen d yiseqdac n yim
La Huppe (Ičibib), l'oiseau de Salomon.

La Huppe (Ičibib), l'oiseau de Salomon.

Un oiseau de bon augure que la huppe! Oiseau majestueux, coloré et de légende. La légende rapporte justement que c'est la huppe qui vint voir le roi Salomon à Jérusalem, pour l'informer de la venue de la reine de Saba. Voici comment ça a été rapporté dans le Saint Coran ( Sourate Naml, 27 : 20,21,22,23) : Un jour, le Prophète Soulaymane r
Qui arrêtera le massacre de la faune du Djurdjura.

Qui arrêtera le massacre de la faune du Djurdjura.

Depuis plusieurs années, un phénomène nouveau est apparu dans les mœurs de la société sans que les pouvoirs publics, ou du moins les premiers responsables concernés, puissent faire grand-chose : il s’agit du braconnage des espèces animales vivant dans les forêts voisines et même dans le périmètre du Parc national du Djurdjura ou PND,
Une biodiversité à mieux faire connaître.

Une biodiversité à mieux faire connaître.

Dans son dernier numéro, de Novembre-Décembre 2017, le Courrier de la Nature, magazine spécialisé, édité par la Société nationale de protection de la nature, consacre sous la plume de Mouslim Bara et Amine Noual Khiter, un dossier au Djurdjura, sa richesse, sa fragilité...