Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Sebmagic

Sebmagic

Juste un étudiant parmi d'autres, et tu n'as nul besoin d'en savoir plus !

Ses blogs

Vol au-dessus du 7e art

Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
Sebmagic Sebmagic
Articles : 464
Depuis : 06/06/2010
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

Heartbreaking moments in movies - Part V

Heartbreaking moments in movies - Part V

Si parfois certaines choses m'éloignent un peu de cinéma, parfois de manière involontaire, parfois à cause d'une certaine forme de fainéantise, il suffit de peu pour réenclencher ma passion et me rappeler que le cinéma est une chose magnifique. Ces derniers temps, j'ai surtout visionné des vidéos Youtube, et je tombe de temps à autres sur
Le dernier voyage - de Romain Quirot

Le dernier voyage - de Romain Quirot

Film de SF français sorti tout récemment, Le dernier voyage est une véritable prouesse et il fait clairement partie des films à voir depuis la réouverture des cinémas. Dans le monde du cinéma français, on a enfin la possibilité de découvrir quelque chose de nouveau et d'ambitieux, qui donne par la même occasion une sacrée claque visuell
Le regard caméra au cinéma

Le regard caméra au cinéma

La réouverture des cinémas m'a fait un bien fou. En découvrant cette semaine Adieu les cons, ADN, Mandibules et Falling que j'ai tous adorés - avec un faible pour Adieu les cons - j'ai plus que jamais envie de me plonger dans le cinéma et sa magie. Ayant quelques difficultés en ce moment pour trouver les mots justes afin de décrire mes émot
Lost - 16 ans plus tard

Lost - 16 ans plus tard

16 ans que je vis avec Lost. Dans cet article, je vais revenir sur les raisons qui font que Lost demeure, après toutes ces années, ma série préférée, et je vais expliquer mon lien - très fort - avec celle-ci. (lorsqu'on me dit que Lost est une série de merde) En 2004 débutait la série TV qui m'a marqué à jamais et, en 2010, après la di
La symétrie au cinéma

La symétrie au cinéma

Etant prof de maths, ça faisait déjà un bout de temps que je voulais recenser une partie des plans ou scènes symétriques qu'on peut trouver dans les films. J'ai longtemps pensé que cette technique géométrique était essentiellement visible dans la filmographie de Stanley Kubrick ou Wes Anderson, mais après mes recherches je me suis rendu c
The Father - de Florian Zeller

The Father - de Florian Zeller

Ce film fut à l'opposé de ce que j'en attendais, et ça fait du bien. Pour ceux qui hésitent : ne vous fiez pas à l'affiche affreuse ni à la bande-annonce qui donne l'impression d'un énième film formaté pour les Oscars. The Father propose un point de vue inédit sur la maladie d'Alzheimer, d'une manière extrêmement innovante et intelligen
The Conjuring 3 - de Michael Chaves

The Conjuring 3 - de Michael Chaves

Ce film est une catastrophe. Pour une personne comme moi, fan absolu des deux premiers volets, The Conjuring 3 fut un très mauvais moment. N'est pas James Wan qui veut... Pourquoi diable les réalisateurs s'obstinent-ils à détruire le travail de James Wan, année après année ? Son superbe Saw a donné lieu à une saga de plus en plus affreuse
The Emotion of Life

The Emotion of Life

Toujours dans cette envie de transmettre toutes les émotions du cinéma à travers des montages vidéos, je vous propose un petit mash up sur une musique que j'ai découvert il y a quelques jours à peine et dont je suis tombé quasiment amoureux en quelques secondes, à savoir Opus de Eric Prydz. J'ai eu l'impression que cette musique exprimait j
Sébastien Tellier - L'amour et la violence

Sébastien Tellier - L'amour et la violence

Faisant une petite pause dans mes visionnages de films, je viens partager une vidéo qui m'a complètement emporté ce soir. Il est rare que je parle de musique sur ce blog car rares sont les chansons ou musiques qui me suivent tout au long de ma vie. À vrai dire, je ne suis pas très mélomane, mais certaines choses, ponctuellement, me font resse
Boyhood - de Richard Linklater

Boyhood - de Richard Linklater

Un véritable coup de coeur. Une fois de plus, Richard Linklater a su, après la brillante trilogie des "Before", me toucher de manière profonde. Boyhood est un projet incroyable : celui d'un film tourné sur 12 années afin que l'évolution des personnages suive exactement l'évolution physique des acteurs. C'est simple, il n'y a rien dans ce fil