Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Cositas de toros

Cositas de toros

Ce blog, dédié aux aficionados et amoureux du Toro, se veut être une passerelle entre l'Histoire et l'actualité.

Ses blogs

cositas-de-toros.over-blog.com

Ce blog, dédié aux aficionados et amoureux du Toro, se veut être une passerelle entre l'Histoire et l'actualité.
Cositas de toros Cositas de toros
Articles : 409
Depuis : 12/07/2017
Categorie : Sport

Articles à découvrir

Les veuves invitées

Les veuves invitées

Céret, samedi 17 juillet, 18h. Le ciel était aussi bleu que les toros de Casta Navarra étaient mansos, mansos perdidos. Envols de capes, volées de muletas et mouchoirs rouges Photos Ch. Lafaye C ’est à croire que la plupart du temps nous assistons à des corridas où les toros sont très souvent des couillons. Cet après-midi, une fois les
Retour sur la Madeleine

Retour sur la Madeleine

Trophées de la Peña A Los Toros de la Feria de la Madeleine 2021 L e Prix Paul Dorian, le XVe, récompensant le meilleur toro de la Madeleine selon les critères précis de bravoure a été attribué à "Sombrilla", n° 19, colorado, né en septembre 2015, de la ganaderia de Pedraza de Yeltes (Salamanca). © Fred Martinez Il a été "lidié" en 5
Pas de toros à Illumbe

Pas de toros à Illumbe

T oreo Arte y Cultura, la société qui gère les festivités taurines à Illumbe (Saint Sébastien) a annoncé hier mercredi, l’annulation de la Semana Grande. Le gestionnaire argumente sa décision sur la situation sanitaire que traverse le Pays Basque et les mesures prises par le gouvernement basque dans le nouveau plan Bizi Berri* qui restrei
APODOS

APODOS

L’origine parfois curieuse des surnoms taurins C ela fait des siècles que les surnoms des toreros sont empreints de bizarrerie, souvent uniques, parfois étranges, du simple diminutif du nom ou du lieu de naissance, à d’autres aussi variés que des émanations zoologiques, alimentaires, et même de quelques défauts physiques. De El Gallo à
Decepción grande

Decepción grande

MADELEINE Photos Frédéric Martinez Samedi 24 juillet 2021. 11h, 2e de feria. Corrida d’Alcurrucén, le cartel de la feria. Première corrida présentée en matinée dans l’histoire du Plumaçon. L a devise d’Alcurrucén associée au torero de la Rioja, Diego Urdiales, nous promettaient de bons moments. Le diestro d’Arnedo nous rappelant l
Rigueur et mansuétude (1) - Taxi ! au Plumaçon... (2).

Rigueur et mansuétude (1) - Taxi ! au Plumaçon... (2).

RIGUEUR ET MANSUÉTUDE MADELEINE Photos Frédéric Martinez Dimanche 25 juillet 2021. 11h. Novillada non piquée. Le – jeune – palco présidentiel et sa toute puissance. E ncore une fois cela s’avère exact, encore un petit despote – pas très éclairé – à la présidence technique. Une oreille refusée après forte pétition du conclave
Vic 2021. à l'unisson des Armagnacs

Vic 2021. à l'unisson des Armagnacs

Pas de fausses notes pour "Cantador", pas de couacs sous la muleta de Noe Gómez del Pilar. Octavio Chacón, un octave en dessous, Alberto Lamelas, laryngite aiguë. Photos Frédéric Martinez N é en novembre 2015, ce pensionnaire de Don José Escolar Gil avait tout pour plaire : un pur Albasarreda, cárdeno aux armures affûtées, mobile, vif. Il
Au plus que parfait de l'objectif* : Francisco Cano

Au plus que parfait de l'objectif* : Francisco Cano

P aco Cano "Canito", né Francisco Cano Lorenza le 18 décembre 1912 à Alicante, nous surprit par sa disparition, le 27 juillet 2016 à Llíria (Valence), tant nous l’avions cru éternel. Il n’avait que 103 ans ! Le temps semblait s’être arrêté sur ce petit bonhomme à l’éternelle casquette blanche vissée sur le chef. Combien fit-il d
Seul et désespéré (1) - Final, a menos ( 2)

Seul et désespéré (1) - Final, a menos ( 2)

SEUL ET DÉSESPÉRÉ Céret, diumenge 18 de juliol del 2021. 11h. Novillada. Francisco Montero, único espada. Photos Ch. Lafaye 6 novillos de : Medico "Medico" de C. Yonnet, sobrero remplaçant "Sandiero" de Saltillo, invalide et pauvre de présentation. Gitanito "Gitanito" de Concha y Sierra, magnifique castaño chorreado bociderado bragado. Cant
Pourquoi faut-il aller à Roquefort ?

Pourquoi faut-il aller à Roquefort ?

L a cité roquefortoise en pays de Marsan est l’héritière d’une longue tradition taurine et la programmation de novilladas aux confins de l’Albret et de l’Armagnac y a laissé, pour certaines d’entre elles, des parfums et des souvenirs impérissables aux fidèles aficionados. Car nous sommes de fidèles partisans et nous nous y croisons