Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Isabelle, émerveilleuse

Isabelle, émerveilleuse

poésie; nature; émerveillement; photo; oiseaux; sagesse; fleurs; ruisseau; arbres;

Ses blogs

L'écoute s'il pleut

Invitation à l'émerveillement, la sagesse et la poésie de la vie
Isabelle, émerveilleuse Isabelle, émerveilleuse
Articles : 439
Depuis : 10/05/2017
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Trouver mon juste temps

Trouver mon juste temps

« Se libérer de la tyrannie du Faire. S'il y a eu l'âge du Faire, c'est maintenant le temps de l'Etre. Juste Etre et Etre juste. » Laurent Muratet Je cours. Partout. Tant de choses à faire. Plus j'en fais, plus la liste s'allonge. Je cours. Dans ma tête aussi. Tout va trop vite. Le monde tourne trop vite. Sensation d'être submergée. Prisonn
Sourire

Sourire

Sourire pour apprendre à sourire. Sourire à la fleur rencontrée dans les bois, sourire à la tasse de thé fumant au creux de mes mains, sourire à l'idée de sourire au vent qui passe. Sourire de me savoir sourire, m'imprégner de cette sensation. Sourire pour chasser mes doutes et mes peurs et pour peindre mon esprit de tons joyeux. Sourire po
L'air est rempli d'avril

L'air est rempli d'avril

L'air est rempli d'avril, un brin frais, subtilement parfumé, résolument pimpant . Frémissements, scintillements, chuchotements, pétillements. Tout vibre, se répond, se mélange dans une harmonie d'énergie et de lumière. Une ombelle vrombit sous les pattes d'une mouche, tandis qu'un papillon fleurit une feuille. Partout c'est une explosion d
Ce jour est là pour toi

Ce jour est là pour toi

Ce jour est là pour toi. Pour que tu regardes, que tu écoutes, pour que tu goûtes aux couleurs du ciel, pour que tu sentes le parfum des arbres. Pour que tu vibres, pour que tu rayonnes. Ce jour est là pour toi. Pour que tu t'émerveilles, pour que tu souries, pour que tu partages, pour que tu accueilles. Pour que tu étreignes l'univers dans t
Méditation de la source

Méditation de la source

Trouve le temps de t'arrêter là, près du ruisseau, sous quelques gouttes de pluie. Assieds-toi. Respire. Regarde. Ecoute. Sens. Vraiment. L'eau de la terre chante avec l'eau du ciel. Merveille ! Savoure ce plaisir avec chaque cellule de ton corps, le cœur grand ouvert. Respire. Relie-toi à son souffle. Ecoute celui du ruisseau. C'est le même
Dans le bleu du ciel

Dans le bleu du ciel

Ce matin, j'avais un grand besoin de douceur, alors je suis partie me promener dans le bleu du ciel, goûter sa quiétude et sa lumière. Quelques nuages épars fredonnaient la chanson du beau temps. A mes pieds, l'Essonne courait en vert feuillage et bleu ciel sous les nénuphars jaunes. J'ai salué un Calopteryx perché sur une feuille de cornoui
Matin brumeux

Matin brumeux

Où vont mes pas ? Je l'ignore. La brume est là. Voilant le paysage. Un brin d'inconnu. Une aura de mystère. J'avance. Arbres à la silhouette incertaine. Maisons à demi effacées. Champs endormis en vert mouillé. C'est beau. Comme le souvenir d'une chose aimée. Le chemin mène-t-il quelque part ? Aucune importance. Chaque pas est un délice q
Il suffit de pas grand chose

Il suffit de pas grand chose

Il suffit de pas grand chose, Un frémissement, un murmure, Pour se poser dans l'instant, Le cœur grand ouvert, Et cueillir un joli brin de joie. Simplement. Merveilleusement. Il suffit de pas grand chose, Juste d'être à maintenant... Promenade du 3 avril 2022
Entre les barbelés

Entre les barbelés

Une petite route de montagne, menant les vaches à la pâture. Au bout, il y a une barrière. De chaque côté, des barbelés. Qu'importe. Si la clôture m'empêche d'aller plus loin, c'est que je suis invitée à regarder au plus près ! Alors, je me penche et je repère du plantain avec ses épis noirs, du lamier pourpre et des renoncules à têt
Des hauts et des bas

Des hauts et des bas

Des hauts et des bas phases de lune tantôt ombre, tantôt lumière je me sens si fragile parfois dans mon humanité trouble comme l'eau agitée au fil des marées un peu trop çi, pas assez ça … si forte aussi quand baignée de lumière j'embrasse la vie à pleine bouche comme une friandise entre la joie et la tristesse sans cesse je pendule de