Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Isabelle, émerveilleuse

Isabelle, émerveilleuse

poésie; nature; émerveillement; photo; oiseaux; sagesse; fleurs; ruisseau; arbres;

Ses blogs

L'écoute s'il pleut

L'écoute s'il pleut

Invitation à l'émerveillement, la sagesse et la poésie de la vie
Isabelle, émerveilleuse Isabelle, émerveilleuse
Articles : 276
Depuis : 10/05/2017

Articles à découvrir

Dans la lumière de l'aube

Dans la lumière de l'aube

Ce matin, j'ai plongé dans la lumière de l'aube. J'aime ces matins dorés, à la lumière si chaude, si amicale. Ces matins où je sens couler en moi l'énergie du monde dans un flot paisible et lumineux. Quel goût délicieux que celui de ce nouveau jour ! Le ciel, abandonnant peu à peu le blanc de l'aube, devient bleu, bleu d'azur, bleu d'ét
Le jardin des roses oubliées

Le jardin des roses oubliées

Une roserais abandonnée. Les saisons sont passées, soleils d'été et vents d'automne, gels d'hiver et éclats de printemps. Éparpillées par le temps, les oiseaux et le vent, des graines de vie ont germé. Cornouillers, ronces, pruniers, merisiers, clématites, sureaux se sont invités et bondissent ça et là dans une liberté joyeuse. Je pén
Un aujourd'hui magnifique

Un aujourd'hui magnifique

Demain... Demain, je ferai ci, j'irai là, j'aurai ci, je serai ça... Demain, je connaîtrai la paix, la joie, la sérénité... Et demain, je redirai les mêmes choses, je rêverai sur des lendemains plus roses, plus dorés, plus paisibles... Demain, c'est encore loin. Demain peut ne rester qu'un rêve. Demain peut rester semblable à aujourd'hui
Cœur noir et robe rouge

Cœur noir et robe rouge

Chaque printemps, à l'éclosion des pavots, c'est la même aventure : je contemple ces fleurs spectaculaires, laissant mon regard plonger longuement au fond de leur cœur noir, et j'ai l'impression d'accéder aux portes d'un mystère.... Un bouton dodu, velu, charnu, s'ouvrant tout en lenteur... Des sépales dévoilant avec précaution les pétale
Le plus beau des papillons

Le plus beau des papillons

Le plus beau des papillons n'est pas celui aux ailes merveilleusement ciselées. Ce n'est pas non plus celui vêtu des couleurs les plus sublimes. Ni le plus exotique. Ni le plus rare des papillons. Le plus beau des papillons, c'est celui qui vous fait le cadeau de se poser devant vos yeux. C'est celui qui reste immobile pour vous offrir un instant
Quand fleurissent les grenouilles

Quand fleurissent les grenouilles

Quand fleurissent les grenouilles sur le bord des mares, les iris coassent leur chanson en jaune soleil. Quand les iris et les grenouilles fleurissent leur chanson, le soleil coasse en jaune sur le bord des mares. Quand fleurissent les iris en jaune soleil, les grenouilles coassent leur chanson sur le bord des mares. du 2019 Amusement 20 mai
Devenir soleil

Devenir soleil

Ce matin, réveil angoissé, plein de fracas. Tourbillons de pensées. Le cœur en chamade... Respirer doucement. Trouver un nouveau souffle. M'ouvrir avec confiance et laisser entrer la lumière. Devenir soleil. Soleil de printemps. Me glisser entre deux nuages, venir frôler la tête d'un chardon en bouton, nacrer les ailes d'un bourdon. Lisser d
C'est fou ce qu'on peut faire avec un brin de poésie

C'est fou ce qu'on peut faire avec un brin de poésie

Dans le petit bois, au bord du chemin, j'ai trouvé un brin de poésie. Un peu fragile, un peu timide, un peu perdu sans doute. Je l'ai ramassé, un peu curieuse, me demandant ce que j'allais bien pouvoir en faire... Le petit brin de poésie semblait plein de bonne volonté, prêt à tout pour me plaire. Je l'ai déposé sur les ailes d'un papillon
Pour vivre un instant de beauté

Pour vivre un instant de beauté

Pour vivre un instant de beauté, il suffit de peu de choses. Une fleur éclose et deux ailes qui s'y posent... Ainsi qu'une touche d'émerveillement …. Rêverie du 6 juin 2019
Humeur vagabonde

Humeur vagabonde

Oyez, oyez bonnes gens ! Voici la Terre et ses moissons, le ciel et ses moutons. Si verte la Terre, si bleu le ciel. Entre les deux je vagabonde. De nuage en coquelicot, de parfum en murmure. Parfum de ciel d'été, murmure des blés encore verts. Oyez, oyez bonnes gens, je vagabonde ! Un bond par-ci un bond par-là, je ruisselle entre deux instant