Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Catherine CHEUTIN

Catherine CHEUTIN

L'atelier d'écriture de Courcelles sous Jouarre dépend de l'association "Les Ateliers de Courcelles": lesateliersdecourcelles.over-blog.com Il a lieu un samedi après midi par mois selon un calendrier créé par l'association. Il se déroule à la Mairie Annexe, place des Usages de 14h à 18h ou de 14hà 16h ou de 16hà 18h au choix. Contacts: atelcour77@orange.fr

Ses blogs

desmotsdebrie

Atelier d'écriture créative, écriture partagée, en groupe, littérature, poésie, nouvelles, apprentissage techniques d'écriture,exemples de contrainte d'écriture
Catherine CHEUTIN Catherine CHEUTIN
Articles : 200
Depuis : 08/02/2017
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

La Ci-devant

La Ci-devant

Par les temps qui courent, où le monde s’agite dans tous les sens en s’oubliant, il est une chose dont je voudrais parler. Elle niche dans le cœur de gens bien attentionnés. Souvent, ils sont perçus comme des naïfs voire utopistes. A une période où l’on rêve beaucoup de belles choses, les rêveurs sont moqués. Pour cette fois, je cho
Quand Maria franchit le Rubicon

Quand Maria franchit le Rubicon

Comme chaque matin dès potron-minet, Pierrot sortait de chez lui en humant l’air matinal. Pierrot était un gringalet, sec comme un coup de trique et fier comme un pou. Pierrot n’avait pas beaucoup d’amis et depuis bien longtemps avait rendu son tablier avec l’amitié. Son air revêche et son vocabulaire populaire lui avait fait décrocher
Les Chaussons

Les Chaussons

C’était la fin de l’été. Le vent faisait tourbillonner les premières feuilles mortes. Le soleil riait encore. C’était le moment de m’occuper de mes chaussons. De nature, je suis une personne prévoyante qui accepte facilement le rythme des saisons, mais, cette année, je trouvais l’automne précoce et je m’apercevais que les chauss
A la Sainte Catherine

A la Sainte Catherine

A la Sainte Catherine, Je voudrais la jouer plus fine Pour qu’on m’épargne la rime Et que cesse cette maxime. A l’orée de l’hiver, le mois gris Pourtant vert, orange, jaune mais incompris Fait des promesses de repos A la nature qui range son trousseau. Des feuilles subsistent encore Sur la terre mouillée et la décorent. Fini leur vol d
L’été est mort ! Vive l’automne !

L’été est mort ! Vive l’automne !

Finies les fortes chaleurs, le manque d’eau et la luminosité aveuglante de la saison que vous appelez « belle ». Pour moi, la plus admirable c’est l’automne. Les jours sont plus courts, mais pas les balades, heureusement. Ce n’est plus l’époque du farniente. Le matin, la nuit s’éternise et il m’est très agréable de traîner un
Et c'est reparti comme en 40...

Et c'est reparti comme en 40...

« Et c’est reparti comme en 40… » Oupsss, cette expression maternelle m’interpelle, il me semble qu’elle dit aussi « Et c’est reparti comme en 14… ». Bizarre… « Moi, j’ai dit bizarre ? Comme c'est bizarre… Revenons à nos moutons. » Ce samedi 6 novembre 2021, sur le terrain d’éducation elle nous a annoncé en grande pompe
Chaque jour qui passe me rapproche d'elle

Chaque jour qui passe me rapproche d'elle

Alexandra David-Neel Chaque jour qui passe nous ouvre les yeux. C’est ainsi que se passe la vie. Quand la nostalgie s’installe, le regard résiste et pourtant, il faut l’admettre, tout a changé. Rien n’est plus pareil, il faut faire avec. Comme les autres, je n’ai pas échappé à cette règle. Mais tapi au fond de ma mémoire persiste c
Matins d'octobre

Matins d'octobre

Mes matins d’octobre sont source de souvenirs scolaires. Ils sont des matins mouillés de rosée ou de pluie, éclairés par un soleil levant, timide mais déterminé. Ils sont plein d’odeurs où se mêlent un reste de nuit fraiche, une odeur d’encre et de cuir du cartable. Parfois, d’une fumée naissante du vieux poêle à bois, aujourd’
L'anniversaire

L'anniversaire

Bonjour vous, mes fidèles lectrices et lecteurs ; depuis le mois de janvier vous me lisez et me découvrez à travers mes aventures ; avez-vous noté que celles-ci ont suivi chronologiquement et scrupuleusement le temps qui passe mois après mois ? Nous voilà déjà en octobre. Hier, c’était l’anniversaire de ma maman, le 15 octobre. La jour
Octobre

Octobre

Il entasse les feuilles comme des pages flétries, Quand enfin il finit. Elles gisent dans les prés et les jardins, Comme un tapis d’or brun. La brume légère s’effiloche, aérienne, Telle la traine d’une fée ancienne. Seule la Terre la reconnait Qui fait ce qu’il lui plait. Les toiles d’araignée étincellent Dans l’aube humide, fra