Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Scripta

Scripta

Littératures, fictions, nouvelles, extraits

Ses blogs

Scripta 21

Scripta 21

Littératures, fictions, nouvelles, extraits, letteratura, notizie, estratti, finzioni, extracts
Scripta Scripta
Articles : 24
Depuis : 20/01/2017

Articles à découvrir

Des forêts

Des forêts

Là-bas dans la forêt, je me sentais libre. De l’écorce des grands sapins, sous le ciel enseveli, je découpais des bateaux pour créer des voiliers de rêve sans matière. Je les ai posés sur la rivière où en amont buvaient des moutons. Près d’un grand cèdre autour duquel nous devions être plusieurs pour embrasser le tour de magie, je
Victor Hugo parle d'un voyage nocturne

Victor Hugo parle d'un voyage nocturne

À la tombée de la nuit, le ciel est grand ouvert. La fenêtre ne cesse de geindre. Un texte de Victor Hugo me parle d'un voyage nocturne. Évoque-t-il mon immobilisme diurne? Est-ce à dire que la lumière rend casanier, qu'elle ne soulève aucune matière, qu'elle danse avec ses esprits ? J'observe ce ciel invisible. Tu vois, je te dis "regarde"
L'endormi

L'endormi

Dans le train, il s'est allongé sur la banquette, s'est endormi. Quand il s'est réveillé il s'est excusé auprès des personnes qui étaient près de lui "oh pardon, je me suis endormi !" Personne ne lui a répondu. Alors il s'est excusé d'avoir parlé. Les personnes autour de lui l'ont regardé de travers. C'est que ça se fait pas de parler
L'augmentation

L'augmentation

Depuis que Dieu était en crise, beaucoup étaient devenus allergiques au gluten. Il paraît que cela venait du raffinement excessif des farines, les estomacs n'étant pas préparés. Une nouvelle question se posa soudain : fallait-il changer sa nourriture ou son estomac ? Telle fut la question que se proposait de traiter en partie le transhumanism
L'hampe de poche

L'hampe de poche

L es hommes étaient à cet époque plus enclins à reconnaître ce qui leur ressemblait qu'à inventer ce qui les menait à ce qu'ils n'éprouvaient pas. Et qui donc à leurs yeux n'existait pas mais qui pouvait néanmoins les concerner. C'était la limite false entre croyance, espoir, désir, indifférence, ignorance, peur et invention. Ainsi un
Sans titre

Sans titre

Comment résumer ce naufrage frais ? Une sensibilité extrême par laquelle sa grande perméabilité d'enfant lui avait joué des tours, modéré les étapes de sa construction, et accru aussi cette approche empathique quelque peu désespérante. P our parvenir à une pensée opérante, elle se concentre sur quelque objet de façon intègre, tel un

Passer à travers bois, langues de bois et chants 1

D'autres expériences de langagement Préambule à la Française des Je INTRODUCTION La littérature que je lisais étant jeune me permit de vérifier que l’on pouvait penser - car c'était là le noeud des interdictions - à des choses non dites dans le quotidien. Les écrivains en parlaient. Ils décrivaient et discernaient leurs interrogations
Vibration permanente

Vibration permanente

Les couleurs vives coupent l'espace. Goûter l'air et la pierre de porphyre rouge. Le paysage paraît découpé au stylet. Des blocs taillés. Lorsque je suis dans sa nature cette impression de faire corps avec m'envahit. Quand tu touches la pierre elle semble t'avoir donné la vie. Pietra calda encadre le firmament, fait te reposer dans le creux d
Notes

Notes

Je parle avec les mains. La concentration acheminée par la forme circulaire du temple à puits (de la source sacrée), fait s'accommoder en lui. Se pencher en comprenant l'inversion de l'escalier dans sa double forme symétrique s'accolant, à ce qui peut être au fond (du puits), une architecture invisible ou imaginale, une base, un mur sur leque

L'ombre dort ?

C’est fascinant ces ombres portées, ces calques déformés, des formes transposées, d’une ombre >>>> épouser les formes les plus solides de la matière. Masquer le support complexe qui décide de l’apparence, comprendre la répartition horaire, la balkanique des astres, de leur couverture. Apprécier les courbes par une orientation. Il fau