En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La Baladine

La Baladine

Quinqua (mais pas ado, on a bien assez d'une seule adolescence dans une vie!) acidulée mais pas acide, elle danse les mots pour régler son compte à tout ce qu'elle n'aime pas: les règles, les cases, les habitudes, les diktats, les clichés, les modes, les étiquettes, les cons etc... Avec le sourire!

Ses blogs

La Baladine

La Baladine

Histoires de vie, et de vies...
La Baladine La Baladine
Articles : 49
Depuis : 08/07/2016

Articles à découvrir

Bal chez Temporel

Bal chez Temporel

Le Temps passe vite. C'est une chose que les parents disent quand on est môme, mais à ce moment on ne comprend pas comment il peut être différent pour eux et pour nous; d'ailleurs, longtemps, on oublie facilement qu'il nous est compté. Jusqu'au jour où, à la faveur de la vie, on se rend compte qu'il rétrécit à une vitesse exponentielle. P
La dernière séance

La dernière séance

En réalité ce sont des séances de rattrapage. C'est un des inconvénients de la campagne de bord de mer, peu de salles, et surtout pas d'accessibilité, ou quasi tout comme. Bref, peu importe, nous en avons loupé quelques uns et tentons de réparer notre retard, ce début août trop frais, un rien maussade, se prêtant admirablement aux soirée
Petite pause

Petite pause

Pause exceptionnelle pour arrivée impromptue de Lumineuse. A très vite! La Baladine
Octobre violet

Octobre violet

Il n'est évidemment pas dans mes intentions de prétendre parler au nom de toutes les femmes, chacune étant par définition unique, de même que bien des hommes ne vont naturellement pas se reconnaître dans ce qui va suivre, et c'est heureux. Je tiens également à rappeler que oui, je sais, il y a aussi des femmes qui... bla bla bla, et oui, je
Le petit jardin

Le petit jardin

Un juillet de soleil égal et chaud, un mois d'août de pluie bleue et d'orages crépitants, entrecoupé de brèves et pesantes touffeurs. Septembre, qui signe la fin de l'été, prend, tout en tendresse, des allures d'automne. Déjà, le jardin s'adoucit, la lumière s'embue. Il est un peu petit, ce jardin, tout de guingois, pas très joli, mais i
Le choix  des mots

Le choix des mots

Ce n'est pas un travail, même si c'est du boulot. C'est une relation singulière, personnelle, intime, avec des pensées, des rêves, des émotions, des idées, des convictions, des blessures, des silences, des cris. Avec des mots. Ça vient de profond, du plus loin de l'âme, c'est essentiel comme le désir. Car c'est bien par lui que tout commen
Le Chien

Le Chien

Un petit jardin de campagne de bord de mer, même visité par les passereaux, les grives mouchetées et les pic-verts, ne saurait être un jardin s'il n'y avait un chien, ce n'est pas le mien qui vous dira le contraire. Adorateurs de la gent féline, calmez-vous, il y eut aussi un chat, petite boule de poils transfuge de Nouvelle-Calédonie, endorm
Moitié d'orange...

Moitié d'orange...

Même si c'est difficile; parce que c'est difficile. Pour nous plus que pour beaucoup d'autres. Aussi, surtout parce qu'il s'en faut d'un rien pour que je retrouve, intact, ce quelque chose en lui qui m'émeut et me touche au plus profond. Cette densité qui n'appartient qu'à lui, sa voix suave qui se voile au détour d'un mot, d'une inflexion qui
Une pureté si dangereuse - suite et fin.

Une pureté si dangereuse - suite et fin.

Elle a raison, la copine de Malou. Son appartement est en passe de devenir diablement plus shabby que sweet; entre le boulot, l'association qui vient en aide aux démunis, à laquelle elle consacre la majeure partie de son temps libre et le type qui lui met la tête et le reste à l'envers, Malou n'a plus le temps de rien. Ce n'est pas qu'elle soit
Hymne au bonheur

Hymne au bonheur

"On devient vieux le jour où les regrets remplacent les rêves" Fred Astaire Je vais vous faire une confession, je suis raide amoureuse de la musique de Michel Legrand depuis que je suis petite, très exactement depuis que j'ai découvert Les Demoiselles de Rochefort et ses mélodies bondissantes, euphorisantes, lumineuses. Juste derrière, arriva