Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La Baladine

La Baladine

Quinqua mais pas ado, ni jeune ni vieille mais pile entre les deux, acidulée mais pas acide, féministe assurée et romantique assumée, rieuse et mélancolique, résolument positive dans un monde dépressif, agitatrice de cervelle, gratteuse infatigable du vernis des humains pour voir ce qu'il y a dessous...

Ses blogs

La Baladine

La Baladine

Histoires de vie, et de vies...
La Baladine La Baladine
Articles : 77
Depuis : 08/07/2016
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Kiss...

Kiss...

Puisque 2018 n'a plus qu'un lendemain, et que ça tombe bien, je préfère les nombres impairs (sauf les années en pair), je souhaite à toutes celles et à tous ceux que j'aime fort (et ça fait du monde) d'aller bien et même mieux, d'aimer toujours un peu plus et de vivre comme elles et ils ont envie. Aux grincheux que j'aime peu (et je ne suis
Le naufrage n'est jamais loin...

Le naufrage n'est jamais loin...

Jamais loin, il nous cueille au détour d'une joie. Sans prévenir. Capitaine pas si fragile, je sais faire front dans la tempête. Toutes les tempêtes. J'ai pourtant besoin d'une respiration. Je m'éloigne. Je reprends du temps et de l'espace, je rouvre mon sac de baladeuse. J'envoie mes mots au-devant d'une aventure nouvelle. Il y a de la douleu
Droit de réponse

Droit de réponse

Avant de revenir à MeeToo et ses suites, plus ou moins positives, je m'offre une petite digression (quoique, à bien y réfléchir, un à-côté peut sembler plus juste, et encore...) sur le mode humoristique, mais extrêmement intelligent, spécialement dédicacée à la personne qui m'a récemment (mais en loucedé, hein, s'agit de pas déconner
La mémoire des pierres*

La mémoire des pierres*

Qui n'a pas vu le jour se lever sur la Seine Ignore ce que c'est que ce déchirement Quand prise sur le fait la nuit qui se dément Se défend se défait les yeux rouges obscène Et Notre-Dame sort des eaux comme un aimant L ouis Aragon, Le Paysan de Paris chante Il y a eu cette vision, déchirante et sublime, qui a fait l'effet d'une gifle dans le
Focus

Focus

Focus pour mise au point. Au cas où. Si jamais j'ai donné dans mon précédent billet le sentiment d'émettre une quelconque plainte, c'est que j'ai raté mon but, qui était de décrire aussi simplement et sincèrement que possible ce que peut être le quotidien d'une aidante, qu'une seule lettre sépare de l'aimante, et qui a dû apprendre à f
Aidante... Quand la barque chavire...

Aidante... Quand la barque chavire...

Lequel disparaît en premier, de la vitalité, du courage ou de la joie? Peut-être les trois sont-ils inextricablement mêlés, la première naissant du second qui nourrit la troisième... Chaque matin se lever et s'ensoleiller d'un sourire. Femme. Donc multiple. Toutes les femmes, partout, mères, filles, sœurs, amoureuses, actives, combatives,
Va vers ton risque *

Va vers ton risque *

Je n'aime pas trop les injonctions, les impératifs, les sommations. Je n'aime pas trop les conseils non plus, ni les avertissements. Sans doute parce qu'on reçoit rarement les bons. Ceux qu'on attend. Ceux qui font envie. Ceux qui vous disent que même en rang deux par deux c'est bon de voir les têtes qui dépassent, ces émergences tendres, les
Tendresse et art de vivre

Tendresse et art de vivre

Je le répète à loisir, je n'aime guère le téléphone, qu'il soit "i" ou "smart" ou fixe, d'ailleurs je n'ai plus de fixe, et je m'en porte plutôt mieux. C'est donc un fait, je n'aime guère le téléphone, et j'en use peu. Pourtant, il est des heures douces où cette petite chose a le talent, via une voix aimée, de transformer un début de s
Esprit de Noël, es-tu là?

Esprit de Noël, es-tu là?

On peut se poser la question. En ces semaines confuses où l'hypocrisie fait rage, tant sur les blogs que sur les réseaux sociaux. Où la tartuferie copine salement avec le patelinage. Où voir midi à sa porte tient trop souvent lieu de grille de lecture. Où certain.e.s prétendent brandir leur droit à la justice en privant les autres de leur l
Qu'allons nous faire du reste de notre vie?

Qu'allons nous faire du reste de notre vie?

Le plus jeune des vieux messieurs qu'il m'ait été donné de croiser... De ceux qui vous donnent envie de vieillir, avec confiance, avec la jeunesse au fond du cœur et du rire...Toujours émerveillé. Un homme. Tout simplement. Comme on voudrait en rencontrer plus, plus souvent. Pensées douces à Macha, femme aimée. Et la musique, pour l'étern