Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Daniel Foucart

Daniel Foucart

Journaliste régional en Wallonie picarde, j'aime aussi voyager. C'est pourquoi j'ai couché sur papier le récit de mes vacances lointaines, seul ou en famille. J'ai aussi un autre blog dans lequel j'évoque, de façon plus personnelle, l'actualité et je raconte quelques tranches de vie : https://carnetdeborddanielfoucart.wordpress.com/

Ses blogs

Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.
Daniel Foucart Daniel Foucart
Articles : 90
Depuis : 03/01/2016

Articles à découvrir

Montréal depuis les hauteurs, quel bonheur

Montréal depuis les hauteurs, quel bonheur

Montréal depuis le Mont Royal. Retour à Montréal. 450 km environ depuis Saguenay. On a fait un petit détour par la Baie. J'avais vu sur twitter un très beau cliché d'un village sur glace réalisé par une photographe professionnelle. Cela m'intriguait. En effet, l'hiver, il y a tout un petit village qui est aménagé sur la baie entièrement
Au pays des Écrins, dans les Hautes Alpes, le sport de montagne est un bijou

Au pays des Écrins, dans les Hautes Alpes, le sport de montagne est un bijou

En juin, j'ai participé à un voyage de presse dans le pays des Écrins, dans les Hautes Alpes françaises. Le reportage est paru dans l'édition magazine du samedi 14 décembre de Nord Éclair (Sudpresse). Comme la place dans le journal était limitée à une page (demi-format), il a fallu faire des choix. J'ai insisté sur le côté sportif de l
Tadoussac, le cul-de-sac de l'hiver

Tadoussac, le cul-de-sac de l'hiver

La baie Saint-Paul. "Mais qu'est-ce que vous êtes venus faire ici?" Nous sommes bien arrivés aux Grandes Bergeronnes, au nord de Tadoussac, à 500 km de Montréal, mais nous avons entendu la question au moins trois fois. De la bouche du propriétaire des appartements de la Bergeronnette, où nous logeons jusqu'à mercredi. Et de l'épicier du coi
Montréal: une poutine pour se remettre à l'heure québécoise

Montréal: une poutine pour se remettre à l'heure québécoise

Mère et fille autour du plat traditionnel québécois. Vol TS111. 825 km/h. 17h32, heure belge. Quelque part au-dessus de l'Atlantique. Entre Paris et Montréal. 1 heure 31 minutes avant d'atterrir au Québec où notre fille Valentine termine ses études de droit. C'est la deuxième fois que nous nous rendons à Montréal après un premier voyage
Saguenay, elle est fjord celle-là

Saguenay, elle est fjord celle-là

Le fjord de Saguenay. Nous avons quitté les Grandes Bergeronnes sous une mini-tempête de neige. J'ai craint ne plus pouvoir sortir du parking de notre auberge. Mais le Québec est paré contre les affres de l'hiver. En moins d'une heure, j'ai vu deux chasse-neige en action dans ce qui est pourtant un petit village. Notre hôte a également fait e
Sur le plateau Mont-Royal, nous avons croisé un écureuil qui chante du Léonard Cohen

Sur le plateau Mont-Royal, nous avons croisé un écureuil qui chante du Léonard Cohen

Première journée complète à Montréal. J'ai ouvert les yeux vers 4h du mat' à cause du décalage horaire, mais j'ai réussi à dormir trois heures supplémentaires pour estomper les effets du jet lag. Le thermomètre affiche moins 11 degrés. Brrrrr... Nous sommes dans une des artères historiques de Montréal, le boulevard Saint-Laurent, où
Sur la route des baleines entre Tadoussac et Les Escoumins

Sur la route des baleines entre Tadoussac et Les Escoumins

Valentine et Marie-Christine sur la plage de Tadoussac. Avouons-le tout de suite: nous n'avons pas vu de baleines. Ce n'est pas la saison hélas. L'été, c'est la principale attraction touristique. L'hiver, nous a-t-on dit, on peut croiser des bélugas, les petites baleines blanches, mais malgré nos efforts, nous n'en avons pas (encore) vus. La
Du parc de la Rivière-du-Moulin au lac des Pères, l'immensité sous nos pieds

Du parc de la Rivière-du-Moulin au lac des Pères, l'immensité sous nos pieds

Raquettes au pied dans le parc de la Rivière du Moulin. Dans une région aussi riche sur le plan environnemental que celle de Saguenay, il est difficile de faire des choix de visites et d'excursions, surtout lorsqu'il reste une journée avant de reprendre la route de Montréal. On a toujours peur de passer à côté d'un incontournable. Alors que
Le Vieux-Montréal entre nuit blanche et ciel bleu

Le Vieux-Montréal entre nuit blanche et ciel bleu

Avec Timothy à la Nuit Blanche de Montréal. Dans mon post précédent, j'avais fait remarquer que Montréal comptait beaucoup de rues avec des noms de saint. Samedi soir, nous avons découvert Saint... Houblon, un café-brasserie branché de la rue Saint-Denis. Il affiche une carte d'au moins vingt "lignes" de bières qu'il brasse lui-même. Sain
La côte d'Opale: "un bel écartement de collines que la mer emplit comme un vase"

La côte d'Opale: "un bel écartement de collines que la mer emplit comme un vase"

Coucher de soleil sur Ambleteuse. Le petit déjeuner à la Ferme de Guindal confirme l'impression ressentie la veille. L'hôte est sympathique en diable. Chaleureuse sans être envahissante, serviable sans être obséquieuse. Nous avons rencontré des Leuzois autour de la table. On vous disait hier que le nombre de Belges était assez impressionnan