Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Stéphane jX' Beaumont

Stéphane jX' Beaumont

Essayiste et conférencier, Stéphane jX' Beaumont (PhD), a été avocat d'affaires et directeur fiscal grands comptes. Il bénéficie d'une large expertise dans les domaines de la maitrise des risques, du management de projet et de la géopolitique. Il est membre du CA de l'IFEJI (Institut français d'experts juridiques internationaux).
Tags associés : culture, history, litterature

Ses blogs

La Figure intranquille...

La Figure intranquille, très probablement la 3°du genre dans notre histoire contemporaine; est celle d'un volontaire ordinaire projeté en situation de haute intensité hybride.. (Stéphane jX' Beaumont, PhD, essayiste et conférencier, a été avocat et directeur fiscal grands comptes. Il est membre de l’Association des Ecrivains Combattants et de la Kipling Society.)
Stéphane jX' Beaumont Stéphane jX' Beaumont
Articles : 339
Depuis : 08/12/2015
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Le courage n'existe pas, il y a seulement des hommes courageux.

Le courage n'existe pas, il y a seulement des hommes courageux.

Qui a réussi à faire quelque chose de ce qu'on lui a fait n'a fait que son métier d'homme ordinaire au quotidien et doit pour cela rester humble ; Il a aussi la force de vouloir s’améliorer, rester en mouvement, en tension et dans l'effort, car toujours insatisfait du résultat et de lui. Il aime la vie, car elle inclut la finitude, et aussi
Ce que la Figure du volontaire ordinaire doit aussi à Fernando Pessoa

Ce que la Figure du volontaire ordinaire doit aussi à Fernando Pessoa

Ne pas renifler la fissure radicale qui se creuse entre ceux de nulle part et ce petit couple bourgeoisement promis et prédestiné c’est ignorer la différence qu’il y a entre l’intranquillité qui, par reprise et remaniement du tout sait échapper aux réitérations et répétitions toxiques de l’Histoire, et la soumission banale. "... je
Ce que la Figure du volontaire doit à Pierre Mendès France

Ce que la Figure du volontaire doit à Pierre Mendès France

Démocrate concerné mais jamais impliqué, il inventait un animal politique inédit, inclassable car toujours changeant, suivant en cela un ordre du jour paradoxalement connu de lui seul et surtout intraçable. Certes, en commun avec l’aventurier et la militante, il avouait une frustration précoce et profondément enfouie qui le stimulait mais
Démocratie

Démocratie

Je savais qu’ils resteraient à jamais magiques ces riches en vie qui savent reprendre leur quête et quitter un confort toxique sans faire d'histoires, de manière ordinaire et silencieuse, sans surprendre, mais à la hache quand même. Intranquilles et précaires, serrant leur risque au plus près, à la pensée non pas de ce qu'ils quittent ma
Ce que le Narrateur doit à Sénèque

Ce que le Narrateur doit à Sénèque

Pour écrire, je m’étais réservé une arrière-boutique de province toute franche et modeste mais quand même habitée par des modèles exemplaires. Perché sur leurs épaules de géants j’ai convoqué souvent, parfois dérangé, les Daïmôns qui traversent l'espace du Ponant au Levant, magnifiques errants qui me hantent et mobilisent ma plu
Le sérieux de l'intention, c'est l'action.

Le sérieux de l'intention, c'est l'action.

Cette dignité, même si Ethan la trouvait aujourd’hui insuffisante, résidait dans le fait indéniable que tant Hugo que Rosa au moins agissaient quand d’autres ne faisaient rien. Et je savais qu’il partageait ce point de vue que l’action faisait partie d’une chaine sacrée qui la liait à l’intention et à la parole. Leur intention n
L'oblique et le frontal selon François Jullien

L'oblique et le frontal selon François Jullien

Je vous l’ai dit, c’est un regard soupçonneux que je porte sur l’idée de succès, de victoire et d’idées claires ; je la laisse bien volontiers à l'adoration vulgaire tant je suis convaincu qu’elle repose sur un malentendu. En outre, ce serait un fardeau immense pour moi que d’essayer de m’occuper d’un succès à conserver, tant
Ce que le Narrateur reconnait chez Stefan Zweig

Ce que le Narrateur reconnait chez Stefan Zweig

Stefan Zweig dans son "Montaigne" présente un livre introspectif qui relève d'un genre hybride, celui de la biographie détournée, se peindre sous les traits d'autrui: " sous le masque de Montaigne, Zweig se livre" (Préface de Olivier Philipponnat et citation de Serge Niémetz - Le Livre de Poche): "Il sait qu'il a réussi à faire ce que Plato
Quand Montaigne pensait l'ordinaire

Quand Montaigne pensait l'ordinaire

L’ ordinaire… cette vertu.. toute en décence et permanence entêtée, n’est pas la banalité. Celle-ci est plutôt l’expression paresseuse du refus de recourir à la pensée, la permission tacite qu’elle puisse s’embarquer dans l’obéissance et le conformisme. Montaigne se défiait des ambitions divines…pour lui, ceux qui essayaien