Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Odile et Philippe

Ses blogs

amisgratteurs

Un couple de trentenaires part un an en tour du monde dans le cadre d'un congé sabbatique, en empruntant le transsibérien, se prélassant en Polynésie et parcourant l'Amérique Latine.
Odile et Philippe Odile et Philippe
Articles : 86
Depuis : 15/03/2006
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Valladolid et Chichen Itza

Une escale a Valladolid nous a replonges dans l'atmosphere d'une ville coloniale. Celle-la baigne dans la tranquilite et il est bien agreable de s'y promener au crepuscule. Dans un petit resto un guitariste nous a epates. A Chichen Itza on fait la connaissance des Azteques. Le Castillo, la grande pyramide centrale, s'impose parmi les quelques ouvra

Alain (AS) et Sophie (SA)

Quand l'occasion se presente on echange des livres. Ces derniers jours j'avais avec moi deux romans americains et un livre dit de spiritualite ecrit par un Indien. C'est un hasard mais les trois traitent, bien sur de facon completement differente, de l'homme en quete de paix. Dans l'Adieu aux armes, Hemingway fait de son narrateur, un Americain eng

Antigua et le lac Atitlan

Les amis gratteurs sont au Grattez-moi-la (Pardon, ca me demangeait !). Des notre arrivee, nous avons fui Guatemala City, cette capitale reputee dangereuse et polluee, pour Antigua, l'ancienne capitale toute coloree. Dans la rue nous nous confondons avec une kirielle de touristes americains, dans un pays au climat ideal, parfait pour echapper a l'h

Tulum et Playa del Carmen

Entre le Guatemala et la peninsule du Yucatan au Mexique, il faut traverser le Belize. C'est une veritable enclave en Amerique Centrale, petit pays des Caraibes, pluriethnique, independant seulement depuis 1981 et toujours membre du Commonwealth. Cela fait curieux d'avoir a parler anglais aux deux postes frontieres que nous franchissons la meme jou

San Cristobal, le canyon de Sumidero et Oaxaca

Pour la derniere contemplation des beautes de la nature de ce voyage, une petite escapade bien agreable au canyon de Sumidero que l'on visite par canot pendant deux heures. C'est ici que des Indiens se jetaient plutot que de se rendre aux Conquistadores. L'histoire continue. Les leaders du EZLN se sont reunis en plein centre-ville de San Cristobal,

Mexico

Le zocalo, la place principale, demesurement grand, reflete les proportions de la ville, 40 km d'ouest a l'est et 60 km du nord au sud. Les rues attenantes au Palais national offrent un marche de vetements et d'ustensiles a des prix derisoires, ou la contrefacon, notamment de CD et DVD, egalerait presque celle de la Chine. Les vendeurs a la sauvett

Merida, Uxmal et Campeche

Nous ne l'avons vraiment pas cherche mais le hasard a voulu que l'on suive Bush a trois ou quatre jours d'interval, entre la ville de Merida et le site archeologique d'Uxmal. Attardons nous donc un peu sur sa visite. Lors de la conference de presse qu'il a donne en compagnie de Calderon, le President du Mexique, il a reaffirme que la cooperation se

Palenque et San Cristobal

Le site de Palenque illustre bien la situation geographique du Chiapas, sous le Yucatan ou Chichen Itza et Uxmal renferment de superbes frises, et a l'ouest du Guatemala ou Tikal baigne dans une jungle. Il constitue une bonne synthese sans etre aussi spectaculaire bien que son musee rassemble quelques belles pieces bien mises en valeur. Malheureuse

Rio Dulce, Livingston et Tikal

Rio Dulce, le village, a ete construit la ou le Rio Dulce, le fleuve, rencontre le Lago Izabal, le plus grand lac du Guatemala. On a teste deux bungalows, le premier sur un site a l'ecologie de marketing, le second dans un endroit presque idyllique jusqu'a ce que les enceintes d'une discotheque en plein air nous cassent les oreilles. Nous nous somm

Cancun et la visite de Bush en Amerique Latine

Cancun a eu son heure de gloire mondiale en 2004 lorsque l'OMC y a organise un congres qui s'est traduit par un echec des negociations et un succes du rassemblement des altermondialistes. La station balneaire illustre parfaitement l'appropriation d'un espace latino par le tourisme americain. Il y a quarante ans ce n'etait qu'une langue de sable uni