Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Edouard de Chamboisson

Edouard de Chamboisson

jeune vieux moins con que la moyenne
Tags associés : confidentiel, roman

Ses blogs

Le blog de Edouard de Chamboisson

les textes de l'auteur. Roman, poésie, confidences.
Edouard de Chamboisson Edouard de Chamboisson
Articles : 35
Depuis : 07/11/2008
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

POESIE

HORIZONS Pour Alain mon pote Regardant l'horizon d'un ciel bleu d'été, Les pieds reposant sur un sable parsemé D'un jaune tout fissuré des siècles traversés, L'esprit vagabondant sur les vagues, bercé Par la brise calmante de ce mois de juillet, Le soleil déjà décidé à percer Les mystères cachés de ces gens en congés, Je me dis que c

poésie 5

LA FLAMENNE Coule, coule Flamènne, Emporte les souvenirs D’une ville qui s’endort Coule, coule et emmène Avec toi les soupirs Ainsi que les remords De ceux dont les espoirs Sont partis avec toi En les laissant sans voix. Coule, vas encensoir Le clocher est mon toit, Il me reste la croix. Coule, coule éphémère Car nous avons perdu Nos âmes

Quelques unes de mes pensées

La vie est en couleur, seules quelques idées sont noires. Chaque matin est un instant de joie lorsque, une nuit encore est passée sans s’arrêter sur mon sommeil. La vie est en perpétuel mouvement et nous nous devons de l'accompagner afin de ne jamais lâcher pied. Les expériences sont nos seuls garants, elles nous enseignent la modestie deva

Irene

irène. Je suis rentré de Toulouse vers deux heures du matin, fatigué, je n’arrive pas à dormir et je pense. Je suis seul depuis que j’ai quitté Ginette ma dernière amie. Une dispute sur la confiance. Elle est partie à Paris avec une amie faire la tournée des boites de nuit en oubliant de m’en parler. Ce n’est pas que cela me gène m

Sylvie

Sylvie Que dire des lèvres enflammées, brûlantes de désirs qui se posent en douceur sur mon sexe tendu, déjà prêt à exploser. Le feu s’infiltre du corps à l’esprit fragilisant ma résistance aux assauts destructeurs. Une bouche qui s’ouvre enfin pour engloutir ce que l’homme pense être sa virilité. Un glissement possessif, soyeux

Ginette

Ginette En l’embrassant sur les lèvres, je me dis que c’est bon d’aimer. Ses lèvres ont le goût de miel et de framboise. Ses bras m’enserrent la taille sans pouvoir en faire tout à fait le tour. Mes mains sur ses épaules palpent en se frottant sur le tissu de sa petite veste d’un tailleur clair, comme le ciel souriant, dardé de rayo

Brigitte

brigitte Belle, très belle femme. Jeune tout juste dix huit ans alors que j’en avais déjà trente six. Je ne suis pas allez la chercher, elle est venue à moi sans que j’en prenne vraiment conscience. J’étais alors vendeur technicien dans un magasin d’électroménager et électronique à Drancy en Seine Saint Denis faute d’avoir trouve

La moisson

Édité par l'auteur Édouard de CHAMBOISSON LA MOISSON Quoi de plus beau qu ‘un corps de femme ? Certains diront deux corps de femmes. Pour moi, un seul suffit. J’aime par contre que ce corps soit accompagné d’un esprit. Pas forcément érudit, toutefois, un peu d’humour n’est pas nuisible ainsi d’ailleurs qu’une bonne dose d’inve

Chantal

chantal Le travail dans la photographie était devenu rare, c’est pourquoi faute de mieux, j’avais cherché et trouvé un job provisoire dans un magasin d’électroménager. Je cumulais deux fonctions. J’étais vendeur en électroménager, TV, hi fi, photo et disque. Mon second emploi était le dépannage de matériel sous garanti de marque