Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
jean-marc

jean-marc

Tags associés : humanitaire, jardin, litterature

Ses blogs

jean-marc

kikadikoi.over-blog.com
jean-marc jean-marc
Articles : 23
Depuis : 19/01/2006
Categorie : Maison, Déco & Bricolage

Articles à découvrir

texte du baptême de Benjamin

Pour toi petit ... "Je sais que tu n'es pas grand mais je veux te parler comme à un grand, parce que nous croyons tous qu'au-delà des mots, des gestes, et de ce que nous, nous appelons le langage, il y a cette onde mystérieuse qui t'unit à nous, à tous ceux qui sont aujourd'hui ici et que tu reconnais déjà : c'est l'amour. Mais tu verras pet
Le docteur Jivago

Le docteur Jivago

Le docteur Jivago de Boris Pasternak Ma charmante, mon inoubliable ! Tant que les creux de mes bras se souviendront de toi, tant que tu seras encore sur mon épaule et sur mes lèvres, je serai avec toi. Je mettrai toutes mes larmes dans quelque chose qui soit digne de toi. J'inscrirai ton souvenir dans des images tendres, tendres, tristes à vous
Enfin la récompence

Enfin la récompence

Enfin ! Après deux années d'apiculture, la récompence ... Première récolte de miel sur la ruche alsacienne haute. 14 Kg 500 de bon miel. Je trouve qu'il a un fort goût de miel d'acacia. Trève de discours voici quelques photos de l'extraction et de la mise en pot Désoperculation des cadres : Extraction du miel : Le miel coule des cadres : Fi
Je vous salis ma rue

Je vous salis ma rue

Je vous salis ma rue clinique de la désocialisation de Sylvie Quesemand Zucca Depuis dix ans, le Dr Sylvie Quesemand Zurca partage ses activités entre son cabinet de psychiatre psychanalyste et l'équipe mobile Réseau Souffrances et Précarité de l'hôpital Esquirol, qui intervient en liaison avec le Samu social de Paris auprès des SDF dans la

Humanitaire ...

Humanitaire, humanitaire, je croyais que ce blog parlerait d'humanitaire ! A y regarder de plus près, on n'en parle peu ... Mais que les humanitaristes de tous bord ne s'inquiète pas, j'en parlerai prochainement. En cette période estivale, je me concentre plus sur la nature (sans pour autant oublier l'aide à mon prochain...) mais il est vrai qu
Quand l'amour ne renonce jamais

Quand l'amour ne renonce jamais

Quand l'amour ne rnonce jamais, de Jean-François Mattei Brest, fin XIXe. Marie, belle jeune fille de 18 ans au caractère affirmé, tombe éperdument amoureuse de Jean, un sous-lieutenant à peine plus âgé qu'elle. Mais le siècle qui s'achève ne laisse aux femmes que peu de liberté : le coeur brisé, elle doit épouser un homme choisi par son
Visite de la ruche Asacienne

Visite de la ruche Asacienne

En ce charmant après-midi de juillet, j'ai ouvert la ruche alsacienne ou plus précisément la hausse que j'avais installé le 20 juin. Bonne surprise, les 11 cadres sont pleins de miel, et les abeilles commencent à operculer les rayons, ce qui annonce pour très bientôt l'extraction du miel. Voici en photos la visite. Je mets aussi en ligne un
On achève bien nos vieux

On achève bien nos vieux

On achève bien nos vieux par Jean-Charles Escribano Ce livre est un cri de colère et de révolte, le témoignage vivant d'un homme qui nous fait partager l'horreur, les souffrances et les émotions d'une maison de retraite banale. Jamais la vérité n'avait ainsi été dite. Depuis plus de vingt-cinq ans, Jean-Charles Escribano est infirmier, au
Plus grands que l'amour

Plus grands que l'amour

Plus grands que l'amour de Dominique Lapierre. De passage à New York, Dominique Lapierre lit dans un journal une nouvelle stupéfiante : "Mère Teressa ouvre, en plein coeur des rues chaudes de Manhattan, un foyer pour accueillir les victimes du sida sans ressources." Il se précipite à l'adresse indiquée et découvre les pensionnaires : des dé
Enterrement de Monsieur Charles

Enterrement de Monsieur Charles

Dans mon premier billet sur les maraudes, j'ai parlé de lui en l'appelant M. C. Charles ou plutôt Charlie comme je l'appelais. Il nous a quitté, pour un monde meilleur, du moins je l'espère. Dans son malheur, il a eu de la chance, puisqu'il n'est pas enterré dans le carré des indigents. Hospitalisé depuis des mois en psychiatrie, il a été