Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
MATThiEU MARSAN-BAChERé

MATThiEU MARSAN-BAChERé

Ses blogs

Le blog de MATThiEU MARSAN-BAChERé

anecdotes.over-blog.fr
MATThiEU MARSAN-BAChERé MATThiEU MARSAN-BAChERé
Articles : 43
Depuis : 27/12/2008
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

SARkEPTiQUE

Quand les menaces de sang s’attaquent à l’innocent… quand les menaces cèdent la place au supplice… Si le tonnerre s’abat, que la maison s’enfouisse ! Cette bâtisse-là, assurément, est sentiment… Quand les douze rapaces, affamés, nous surveillent, les ailes déployées ils plongent menaçants : si je ne suis la proie… Je suis c

PETiT NiCOLAS 1ER

Le Petit Nicolas fait des songes qu’il partage avec nous en mensonges. Il est déjà si bas quand j’y songe… Le Petit Nicolas dément, songe. Dans ma télévision, fier et droit, il prend des décisions langue de bois. Il a toujours raison. Il y croit et de sa déraison fait un état de droit. Le Petit Nicolas baisse dans les sondages et l’

dUb MUSik

Dub musique et tendrement électronique, je danse sans le moindre hic au son des cymbales et des guitares électriques. J’ouvre le bal. Le tempo bat le râle évanescent, je m’affale. Il y a un déclic et le son sourd d’une balle : un rythme frénétique, doucement diabolique, Souple comme une relique. Je me déballe et je dévale l’escalie

bESTiAiRE POLiTiQUE

hOMMAGE AU PEUPLE Je suis attaché à des valeurs qui périclitent : l’Égalité, la Liberté et la Fraternité sont inscrites au fronton de notre République bien trop loin de la maison de nos hommes politiques. À la course au pouvoir, il n’est plus rien d’humain : des loups, des hyènes et des requins ! Et notre désespoir est un cri trop

MORNiNG STAR

Cette villa sur la plage représentait à mes yeux l’histoire de mes aïeux, les souvenirs d’un autre âge. Cette villa sur la dune s’ancrait tenace en mon cœur à coups de passés bonheurs et je la perds sans rancune. La villa sera vendue mais sa place en ma mémoire me laisse le goût d’y croire. Je ne l’aurai pas perdue. Cette villa s

lES iLLUSiONS PAThéTiQUES

Une dose pour chaque voyage. L’une ose, l’autre à la page… J’explose, je suis de rage ! J’explose… La solitude me glace le sang, me glace d’effroi comme un enfant au noir se noie. Et moi et mes enfants, où sont-ils si loin de moi ? Si loin d’ici où je ne vis pas, si loin tout prés de toi… Je ne suis rien. J’n’ai goût à r

iNSTANTANéS EN fUiTE

Entre les lignes de fuite et tous les forts contrastes, mon œil signe ma caste et l’effort à ta suite. Entre les plaques de verre et les microcapteurs, l’œil attrape le viseur et grave l’éphémère. Quand dans un grand ciel bleu se chauffe le soleil, l’œil n’a pas son pareil pour rendre un homme heureux. Ils sont si fuyants ces insta

RENGAiN'

In a galaxy far far away was a country boy could play the guitar so well, people thought he was one from hell. And so as it appears after years, the MOThER NATURE’S SON took fear and ran his way with his dog and guitar on shoulder looking for lES jOURS MEillEURS. On his way met a preacher talking anxious, asking with no answer but still here afte

RACLURE

Ça ne se commande pas l’écriture. Ça va ça vient. Parfois ça part en déconfiture. De temps en temps, quand on est un peu mûr, ça devient peut-être un peu plus sûr. L’important quand ça vient c’est certain, il faut bien l’attraper et la tenir en main. Alors si on en est content, il faut prendre son temps, aller plus loin et seulem

MARTYR iNEffiCACE

N’y a-t-il qu’au bout qu’on réalise ? Quand on perd tout et que la vie s’amenuise, ne reste que le goût amer des choses alors acquises, flou, et les remords à leur guise. N’y a-t-il qu’un trou immense et béant à la surface ? Après les promesses de bijoux, les signatures s’effacent… Mais la vie garde tout et je porte la trace d