Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Seiryu

Ses blogs

Keisakou

Un blog pour le plaisir de lire ,d'écrire ,de partager découvertes et émotions,sourire aussi et progresser ensemble sur la voie du haïku et autres textes brefs.
Seiryu Seiryu
Articles : 1199
Depuis : 26/11/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

L'ici et l'ailleurs

Le vent s'est calmé seules les hirondelles dans le soir qui vient Je pose mon livre l'ailleurs est ici
Andrée Chedid

Andrée Chedid

Un poème d'adieu,qui n'est pas un haïku mais qui en a la brièveté saisissante: Soudain la fenêtre s'ouvre . C'est la mort? Déjà? Quelle histoire ! Image flickr Liban

La vieille et l'auxiliaire

Chapeautée,gantée la vieille :"je rentre chez ma mère " ça déménage là-haut soupire l'auxiliaire

Fête des pères

Après avoir vu le documentaire "la République des clandestins "sur LCP: le titre de ce documentaire impressionnant vient d'un lieu dans le territoire malien où se retrouvent les clandestins qui ont voulu passer par l'Algérie et ont été expulsés et relâchés en plein désert.Mais le film explique aussi les origines de cet exode au Sénégal.
Pollen

Pollen

Printemps éclatant dans l'air parfumé de pollen je tousse

Pour les bleus à l'âme

André Duhaime et Hélène Leclerc viennent de publier un collectif de tankas intitulé :J'Amour ,aux éditions Cornac.Dans leur introduction,les deux éditeurs rappellent les différences entre haïkus et tankas :"A la différence du haïku,qui puise son inspiration dans le monde concret ,les saisons,la nature ou le quotidien ,le tanka ou,du moins
Quel micmac!

Quel micmac!

Non ,je ne vous parlerai pas des primaires socialistes ou vertes mais d' une petite et curieuse histoire lue dans langues sans frontières de Georges Kersaudy: Jacques cartier ,quand il découvrit ce qui deviendrait le Canada se serait entouré de nombreux interprètes parlant le japonas,le chinois et l'hindustini mais quand il rencontra deux "indi

Jamais content !

La pluie tant attendue est venue Déjà on n'en veut plus Et je me rappelle une vieille chanson :le jour où la pluie viendra nous serons toi et moi les plus riches du monde ... Moi,je chantais :les plus heureux du monde et je pensais aux Raisins de la colère de Steinbeck.

Celui qui compte les syllabes ...

Trouvé sur le blog de haiku-senryu ce tanka de Borges : Ne pas être tombé comme d'autres de mon sang dans la bataille Etre dans la vaine nuit celui qui compte les syllabes D'autant plus poignant que l'on sait que Borges fut aveugle à la fin de sa vie. De marguerite Yourcenar ,apprenant la mort de Borges ,cette carte postale à Silvia Baron Supe

La liberté La tyrannie

De Marjan ,ancien typographe niortais,poète qualifié de pince-sans-rire : Liberté Le premier acte de l'homme sur son île déserte fut de lancer une bouteille à la mer... après y avoir introduit ce message : "Je rends la liberté à une bouteille consignée." Tyrannie Au pied d'un mirador un homme éxécute l'hymne du tyran à l'orgue de barba