Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Patrick Foulhoux

Patrick Foulhoux

Journaliste spécialisé dans les disciplines culturelles réputées hors-norme (rock, littérature, cinéma), Patrick Foulhoux a collaboré à de nombreuses rédactions parmi lesquelles Rolling Stone, Rock Sound, X-Rock, Velvet ou Punk Rawk et des p
Tags associés : dvd, musique, litterature

Ses blogs

Faut que ça rock ou que ça dise pourquoi

La Culture au grand large accostée par la marge pour grands enfants sages et légèrement barges.
Patrick Foulhoux Patrick Foulhoux
Articles : 109
Depuis : 02/04/2012
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Avis d’obsèques : Michel Embareck (L’Archipel, 299 p, 18,95 €)

Avis d’obsèques : Michel Embareck (L’Archipel, 299 p, 18,95 €)

Nouvelle aventure mettant en pages le privé aux méthodes expéditives , Victor Boudreaux, qu’on retrouve après La mort fait mal (réédité en poche à l’instant) et Le rosaire de la douleur , les deux parus en Série Noire. Boudreaux, double mètre, le quintal, le genre de type qu’on écoute quand il dit certaines choses. L’action se d
Très chers escrocs : de Michel Embareck (L’Ecailler, 170 p., 17 €)

Très chers escrocs : de Michel Embareck (L’Ecailler, 170 p., 17 €)

Par Très chers escrocs , il faut entendre une formule de politesse et le coût des escroqueries relatées par l’auteur pour un cumul des mandales frisant la correctionnelle. Cela dit, ses “chers escrocs” restent raisonnables, ce sont des PME (petites et moyennes escroqueries). L’auteur a été chroniqueur judiciaire pour la presse quotidie
Le tournant de la rigueur : de Milan Dargent (Le dilettante, 191 p., 16 €)

Le tournant de la rigueur : de Milan Dargent (Le dilettante, 191 p., 16 €)

L a cinquantaine franchie, Milan Dargent règle leur compte aux années 80 avec cou rtoisie. Une décennie fauchée en plein vol avec ce satané “tournant de la rigueur”, « le début de la fin », instauré par un gouvernement socialiste qui avait bien débuté le septennat et qui, pris de cours par les difficultés économiques, adopte l’au
Scott Morgan : Three Chords & a Cloud of Dust (Easy Action)

Scott Morgan : Three Chords & a Cloud of Dust (Easy Action)

Detroit, la ville où le rock le plus sauvage a mêlé son sang à la soul. Scott Morgan incarne idéalement le lien entre MC5 / Stooges et la Motown, avec autant d’aisance que Mitch Ryder. Scott Morgan, c’est Otis Redding cornaqué par Ike Turner, tendance flingueur de Detroit. Il a anobli ce sang-mêlé grâce à ses nombreuses aventures qu
His Electro Blue Voice : Ruthless Sperm (Sub Pop)

His Electro Blue Voice : Ruthless Sperm (Sub Pop)

Trio transalpin ayant quelques trophées discographiques sur la cheminée, His Electro Blue Voice sort s on premier album sur la vénérable Sub Pop qui renoue avec ses glorieuses années en surfant sur le retour aux 90’s après l’affligeant revival 80’s, immonde décennie qui infligea au monde ses années culturelles les plus sombres. Les an
Cosmic Psychos : I Love My Tractor (Pitshark Records)

Cosmic Psychos : I Love My Tractor (Pitshark Records)

Cosmic Psychos est au punk ce que Motörhead est au rock, et “Pub”, son “Ace of Spades”. Pitshark a eu le très mauvais goût de sortir le gigantesque Glorius Basterds l’an dernier. Il ne pouvait pas laisser ces gros-ploucs-qui-marchent-la-tête-en-bas croupir au milieu des champs de betteraves non ? Peuvent pas nous foutre la paix ? Il f
Owen Temple Quartet : Rot in the Sun (Casbah Records)

Owen Temple Quartet : Rot in the Sun (Casbah Records)

R utilant premier album d’un mystérieux groupe issu de la cuisse de Jupiter à en juger par l’élégance du costume. Je me le suis vissé en tête pour le disséquer. Son bouquet dégage des arômes âcres. De Nick Cave aux rejetons de la no-wave new-yorkaise crampsienne en passant par Tom Waits et le rock sanguin des New-Christs (la mouvement
Oblivians : Desperation (in The Red)

Oblivians : Desperation (in The Red)

Après seize ans de missions évangéliques à prêcher la bonne parole et ériger des oasis luxuriantes dans une morne plaine culturelle à l’encéphalogramme désespérément plat, voire creux, les trois d’Oblivians rentrent au bercail pour un extraordinaire Desperation, non pas par désespoir, mais avec l’envie de remettre du bois dans la
Psychotic Turnbuckles : Destroy Dull City (Citadel)

Psychotic Turnbuckles : Destroy Dull City (Citadel)

Dame nature a ses vapeurs. Qu’est-il passé par la tête de John Needham pour exhumer ces petits hommes verts d’une crypte qu’on croyait ensevelie dans les décombres du rock’n’roll ? Hulk et le Géant Vert à côté, c’est de la roupette de Samsonite je vous prie de croire ! Je suis désolé de vous l’apprendre, comme ça, aussi froi
Sofy Major : Idolize (Solar Flare Records / No List Records)

Sofy Major : Idolize (Solar Flare Records / No List Records)

En constante évolution et en perpétuel mouvement (tournées fréquentes et production régulière de disques), Sofy Major est en passe de devenir un groupe européen de référence dans une discipline affiliée au métal d’obédience cheveux courts et idées longues en ce qui le concerne. A chaque nouvelle sortie, le groupe rehausse la mire. Ce