Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Grégor

Grégor

Je est un autre On a tord de dire : je pense... On devrait dire : on me pense....
Tags associés : litterature, philosophie, poesies

Ses blogs

Le blog de Grégor

Alors nous vivons accrochés comme des ombres aux paroles, vains fantômes sans substance, vrais génies frottés à la lampe des grimoires, notre âme même qui vit et ne peut prendre forme, tout d'un coup, nourrie par l'aliment du Verbe enchanteur, se met, pantin sans fil, relié aux trames d'intrigues imaginées par un autre, à marcher, que dis-je ?, funambules dans l'air titubant des soirs inouïs !, véritablement possédés par cette alchimie merveilleuse, nous vivons, par le souffle d'un autre, notre seule existence possible... Quand le Livre se referme nous regagnons nos armoires.
Grégor Grégor
Articles : 303
Depuis : 20/12/2007
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Vains chevaliers

Vains chevaliers sans tour, ô les cœurs cisaillés Champs de marguerites effeuillées au désert ô belles endormies, nul ne s’est éveillé Paons aux cris aigris dans les parcs conifères Ils partent en affaire : « on se fera payer Et nous serons riches » mais du fond du cercueil Des rêves des tableaux des belles les raillaient Comme des ch

Celui qui dit "est"

L’homme est celui qui dit « est ». Et même si son dire n’est pas toujours explicite et que ce « est » reste muet, toujours il nomme, même silencieusement, ce qui l’entoure. Καὶ πᾶν ὃ ἐὰν ἐκάλεσεν αὐτὸ αδαμ ψυχὴν ζῶσαν τοῦτο ὄνομα αὐτοῦ. « Et comme l’homme nommerait une

Le mercredi 7 avril

Alors que je commençais à réfléchir sur le moyen d’aborder la laïcité et la liberté de pensée auprès d’enfants, voilà que je suis tombé sur un problème. En effet, une vidéo sur la liberté d’expression dit que l’on peut tout dire quand une autre vidéo sur la laïcité dit qu’il faut respecter autrui. Les journaux satiriques

De la tolérance

Une certaine forme de tolérance consiste à penser que les choix que l’on a fait sont simplement particuliers, ne regardent que soi, et que finalement d’autres choix seraient également acceptables, car également particuliers. Finalement cette vision des choses peut accepter n’importe quel choix (ou presque). L’essentiel devient de respec

Analyse

En voulant relire l’histoire de mon passé, quelques faits saillants et désagréables me sont apparus. Tout d’abord, un sentiment domine, amer, celui de ne pas avoir réalisé ma vocation parmi les hommes et de là, cette force qui me pousse à écrire, espérant peut-être ainsi, rattraper le temps perdu. Cette indétermination qui longtemps

L'esprit

Suis-je en acte ou en puissance ? L’infini indéterminé que nous portons en nous est-il davantage nous-mêmes que les choix limités par lesquels nous nous déterminons et sommes déterminés ? Quelle est la part d’influence de leur milieu sur les individus ? Qu’est-ce qu’une habitude et quelle est la part d’influence de l’éducation s

La culture de l’effacement

Une polémique m’a interpelé, s’agissant de dessins animés de notre enfance, remis en cause par certains groupes, qui en critiquent certains aspects. La critique est toujours saine. En effet, ces dessins animés véhiculent des idéologies diverses, qui doivent être élucidées, interrogées, remises en question. Car, comme l’écrivait Pla

Être de parole

Être de parole dont la chair est hantée De significations assez symptomatiques Souvenirs nébuleux toujours à décanter Dans la forge embrasée de nos cœurs fantastiques Obscur manque d’être ne t’éteins-tu jamais ? Faut-il toujours créer des substituts amers à ton courroux sacré, miroir qui nous mentait, Et venir dans l’après aux mo

Esthétique

Peut-on parler d’une téléologie à l’œuvre dans notre sentiment esthétique ? Les œuvres d’art ont-elles un sens, fut-il caché ? La fin de la Nature à l’œuvre dans le développement de l’Esprit et de la totalité infinie du monde semble parfois transparaître à travers les œuvres d’art. L’unité perdue dans les fragments de n

Le livre

Si je devais considérer ma vie d’aujourd’hui je dirais que je pense avoir trouvé un équilibre entre le travail, où j’ai l’impression d’être utile à la société, ma famille, où ma relation harmonieuse et saine avec ma compagne m’aide considérablement et enfin mon temps libre, où je peux m’épanouir en tant qu’intellectuel e