Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Aguia

Aguia

Nous sommes un peu tout le monde à la fois. Je suis vous, vous êtes moi. En vous exprimant ici, vous me définissez, vous vous définissez, Merci...

Ses blogs

Articles : 33
Depuis : 09/05/2008
Categorie : Économie, Finance & Droit

Articles à découvrir

Débat ou trépas, Fatalisme ou réactionnisme ?

Quoi que nos dirigeants, patrons ou syndicalistes fassent, il semble que l’addition soit r é gl é e toujours par les m ê mes personnes, nous … Comment pouvons-nous construire un avenir avec des gens qui, apparemment, n’ont pas conscience ou int é r ê t à prendre cela en compte. Ou se trouvent les individus d’exceptions capables d’ag

enigme...

Qu’est-ce qui, paradoxalement, est la chose la plus dur que vous puissiez trouver et pourtant dot é d’une grande fragilit é ?

Relations d'ordre géneral...

C'est indiscutable (quoi que...), on ne vie que pour soi et on se regarde à travers les yeux, les mots des autres... S'il vous plait, donnez-moi une bonne raison de croire que ce que vous échangez avec les autres ne se rapportent pas a vous m ê me. Une bonne raison pour accepter les gens comme ils sont, une mauvaise pour éviter de culpabiliser,

Talent de vie, ou vis de talent?

Il y a du talent en chacun de nous, mais il n'existe que parce que les autres le font vivre... Alors, le vrai talent, c'est peut-être tout simplement de vivre...

Ou se trouve l'oublie...?

A la question que l'on m'a posée un jour, "ou se trouve l’oubli ?", j'ai repondu: G é ographiquement, au croisement de la LONGitude de la pens é e et de la LATitude du tarp é ... Et vous, vous diriez ?

Une petite pensée…ou un grand pas…

Il y a des jours ou tout me va. Il y a des jours comme ca. Il y a des jours, je suis en bas. Des jours ou je suis las. Il y a aussi ceux fait de joies. Des pens é es dont on se fait proie. Il y a des pens é es comme cela. Il y a des pens é es pour ceux-l à . Et puis il y a toi qui lis ca. Qui est ce que je ne suis pas. Et qui compte autant pour

Le compas dans l'oeil...suite.

Je trouve que tes réflexions métaphysiques sur la discussion sont tout à fait justifiées. Un regard fuyant, un regard mystérieux ou insistant oriente, ouvre voire ferme carrément la conversation en cours. Car dans une discussion, il 'sagit bien évidemment d'un échange où chacunb se juge, se jauge et étudiie les comportements de l'autre et