En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le vidame

Ses blogs

Le blog du Vidame

Le blog du Vidame

levidamedechartres.over-blog.com
Le vidame Le vidame
Articles : 199
Depuis : 07/03/2009
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Journal d'écoutes : février 2014

Journal d'écoutes : février 2014

Pour sa première Constance en studio Gruberova (qui ne dit pas, pas plus que ses partenaires, les dialogues) palpite avec un sérieux et une ardeur imperturbable et dont on a pas assez dit les qualités de poésie. Moins immaculée mais aussi moins polaire que dans la version Solti (la prise de son n'y est sans doute pas pour rien et on entend ici
Oscars 1969

Oscars 1969

[Vous m’excuserez mais j’ai un blog à clôturer.] 1969 a pour particularité, du point de vue “oscarisant” qui nous occupe, de susciter des passions dévastatrices, quatre, au moins, des nommées, provoquant, dans leur rôles respectifs, des déchainements d’amour de la part des gens atteints de cinéphilie ou de gérotonphilie, c’est
Virginia

Virginia

Une fois n’est pas coutume, voilà le compte rendu d’un enregistrement qui vient de paraître. Je guette, pour des raisons pas tout à fait obscures, le récital belcantiste de Simone Kermes, depuis l’annonce du programme, qui repose considérablement les yeux et changent de la palanquée des cartes de visites virtuoses et fourre-tout auxquel
Oscars 1970

Oscars 1970

1970 eut cela d’exceptionnel que, pour la première et dernière fois de l’histoire (si on excepte évidemment les deux premières années pour des raisons qui coulent de source), toutes les nommées étaient de nouvelles invitées au bal (et trois faisaient quasiment leurs débuts au cinéma). On considère généralement ce cru comme une esp
Récital - Regina Resnik (1922-2013)

Récital - Regina Resnik (1922-2013)

Lady McBeth à dix-neuf ans, quasiment pour ses débuts. Dix ans de triomphe au Met dans des emplois variés, quoiqu’essentiellement circonscrits au XIXème romantique et au XXème lyrique et exigeant. Sieglinde (même à Bayreuth) avant Fricka, Alice avant Mrs Quickly, Chrysothémis avant Clytemnestre, Amelia avant Ulrica, Ellen Orford pour la c
Inventaire

Inventaire

Obsédés des listes, cet article est pour vous. Il n’y a pas grand monde en mesure d’y trouver le moindre intérêt, mais je me rappelle encore mon émotion en découvrant que ces « choses » existaient. Et puis ça bloquera la publicité le temps que je retrouve quelque d'intéressant à dire. Voici donc pour les années 1932-1971 le bilan d
La revanche de Bajazet*

La revanche de Bajazet*

Avant d’oublier … je relisais la semaine dernière l’autobiographie de Christa Ludwig . Je reste étonné de constater que le texte a été publié et qu’en plus il a été traduit en français (alors que, par exemple, l’autobiographie de Nilsson, qui semble anthologique dans son genre n’est toujours disponible qu’en allemand et en an
En attendant Güden I

En attendant Güden I

Diapason vient de publier dans ses indispensables, sous le titre, discutable, de « Mozart – Les Grands Opéras » (et La Clémence, alors ?), un coffret qui propose non seulement une interprétation de référence de chacune des œuvres qui compose la trilogie da Ponte en plus de versions de l’Enlèvement et de La Flute enchantée, mais aussi
En attendant Güden II

En attendant Güden II

On a réédité un certains nombres de récitals de Güden pour Decca (collection « Most Wanted recitals » … j’en reparlerai). J’en dis quelques mots, pour compléter le propos du dernier article. Il est assez logique que je commence par le disque titré Mozart Arias by Hilde Gueden . La jaquette proposée correspond en réalité à une com
Oscars 1971

Oscars 1971

Comme disait ma grand-mère quand elle arrivait au dénouement d’un film américain : « Ze Ende »... Je comptais d’abord aller jusqu’en 1973, l’histoire d’accompagner certains films/performances que j’aime beaucoup mais j’ai constaté un hiatus important dans mon histoire de cinéphile. J’ai vu un certain nombre de films datant de