Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Djayesse

Djayesse

Ses blogs

Le Monde de Djayesse

Un peu de tout : du cinéma (beaucoup), de l'actu (un peu) et toute cette sorte de choses [A bit of everythying: cinema (a lot), news (a little) and all this kind of things]
Djayesse Djayesse
Articles : 1704
Depuis : 07/05/2015
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

Something new (Nell Shipman & Bert van Tuyle, 1920)

Something new (Nell Shipman & Bert van Tuyle, 1920)

Tout part d’un pari. Deux policiers se lancent un défi : la jeune recrue ira en voiture là où le vieux briscard se déplacera à cheval, et en plus, il arrivera avant lui. S’ensuit une course à travers champs et autres obstacles naturels. Le tout sous l’œil attentif et curieux d’une romancière en quête d’inspiration (Nell Shipman).
Sublime Infamie (Behind the Door - Irvin Willat, 1919)

Sublime Infamie (Behind the Door - Irvin Willat, 1919)

Le capitaine Krug (Hobart Bosworth) a quitté la mer pour s’installer comme taxidermiste à Bartlett (Maine). Pourquoi ? Il est amoureux de la belle Alice Morse (Jane Novak), la fille du potentat local (J.P. Lockney), banquier de son état. Ce dernier refuse cette union et va profiter d’un élément important pour se débarrasser de cet homme e
Me and my Gal (Raoul Walsh, 1932)

Me and my Gal (Raoul Walsh, 1932)

Danny Dolan (Spencer Tracy) est policier, sur les quais. Un jour il tire un poivrot de l’au et est promu détective. Le voilà à la poursuite de gangsters (marchandise très répandue à cette époque). Dans le même temps, il poursuit de ses assiduités la belle Helen Riley (Joan Bennett) qui sert là où il a ses habitudes. Cette dernière a u
The Innocence of Ruth (John H. Collins, 1916)

The Innocence of Ruth (John H. Collins, 1916)

Ruth (Viola Dana – Mme Collins) est une (très) jeune femme un tantinet naïve dont le père (Brad Sutton) vient de mourir, ruiné par les manœuvres crapuleuses de l’infâme Reynolds (Augustus Philips). Elle est recueillie par le riche (oisif) Jimmy Carter (Edward Earle), ami de son père et victime lui aussi – dans une moindre mesure – de
Reflets dans un Œil d'or (Reflections in a golden Eye - John Huston, 1967)

Reflets dans un Œil d'or (Reflections in a golden Eye - John Huston, 1967)

« Il y a un fort dans le Sud où voici quelques années un meurtre fut commis. » (Carson McCullers) Cette phrase qui ouvre (et ferme) le film annonce bien sûr la résolution : il y aura un mort avant la fin. Reste à savoir qui. On en a bien une idée, mais il faudra attendre le dernier moment pour qu’elle soit – ou non – confirmée. Sur u
La Bande à Bonnot (Philippe Fourastié, 1968)

La Bande à Bonnot (Philippe Fourastié, 1968)

18 mai 1912 : le petit Quotidien titre que c’en est fini de Jules Bonnot (Bruno Crémer) et de sa bande après l’explosion du pavillon dans lequel il s’était retranché. Tout commence au début des années 1910, quand Raymond Callemin dit « La Science » (Jacques Brel), avec ses acolytes Carouy (François Dyrek) et Soudy (Dominique Colligno
Matador (Pedro Almodovar, 1986)

Matador (Pedro Almodovar, 1986)

Le matador, c’est Diego Montez (Nacho Martinez), ancienne gloire des arènes, malheureusement (pour lui) encorné et infirme, seulement capable maintenant de dispenser des cours de tauromachie à de jeunes élèves. Parmi eux, Ángel Gimenez (Antonio Banderas), qui l’admire par-dessus tout. Il va même jusqu’à violer Eva (Eva Cobo), la petit
Hoodoo Ann (Lloyd Ingraham, 1916)

Hoodoo Ann (Lloyd Ingraham, 1916)

Abandonnée un vendredi 13 devant l’entrée d’un orphelinat, Hoodoo Ann (Mae Marsh) n’a jamais eu une vie facile : employée aux basses besognes pendant que ses camarades s’amusent, elle est rejetée par ces dernières quand elle s’en approche. Son surnom lui vient de la servante de l’orphelinat, Cindy (Madame Sul-Te-Wan). Cette derniè
Vedette (Stage struck - Allan Dwan, 1925)

Vedette (Stage struck - Allan Dwan, 1925)

Vous prenez Gloria Swanson, vous la placez dans une histoire un tantinet comique et vous avez un grand film. Certes, c’est un tantinet raccourci, mais il n’empêche : Allan Dwan dirige (encore une fois) l’immense Gloria Swanson, et c’est un film formidable. Je rappelle que Sam Wood l’avait dirigée trois ans plus tôt, et en plus avec l
Young Romance (George Melford, 1915)

Young Romance (George Melford, 1915)

Nellie Nolan (Edith Taliaferro) travaille au rayon parfumerie d’un grand magasin et rêve d’une vie aisée, dans des palaces, comme les jeunes aristocrates dont elle lit les aventures dans les feuilletons à quatre sous. Tom Clancy (Tom Forman) travaille dans le même magasin, au rayon quincaillerie, et rêve d’aventures, comme celles de ce j