Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Manu

Manu

Les voyages et l'écriture. Le chocolat noir à la noix de coco et le thé vert. Mon amoureux...

Ses blogs

Prose poétique, voyages en photographie, instants brocante

Prose poétique, voyages en photographie, instants brocante

Petites histoires de vie et de poésie, l'écriture comme un exutoire.
Manu Manu
Articles : 242
Depuis : 25/11/2011
Les forêts médusées

Les forêts médusées

Un blog sur l'environnement, sur comment préserver et protéger notre planète, la partager ensemble, aujourd'hui et encore demain.
Manu Manu
Articles : 7
Depuis : 08/12/2018
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Réutiliser pour moins jeter

Réutiliser pour moins jeter

Image: WWF Il y a quelques temps, j'ai visionné un reportage sur la pollution des océans et j'ai vu, sans doute comme beaucoup de gens, cette image d'une tortue marine a qui les scientifiques ont retiré une paille dans le nez . Cette image m'a fait bondir, je me suis dis qu'il fallait faire quelque chose. Je n'utilise jamais de paille, mais par
Marcher pour le climat, aujourd'hui et demain

Marcher pour le climat, aujourd'hui et demain

Ce blog devait débuter aujourd'hui, inutile d'attendre demain. Parce qu'aujourd'hui nous voulons changer les choses, changer nos habitudes et le faire comprendre au monde entier, il faut continuer à marcher pour le climat. Comme aujourd'hui nous l'avons fait à Paris et en provinces, dans toutes les grandes villes d'Europe, la mobilisation a ét
Mélopée.

Mélopée.

Les ciselures du littoral venaient découper le ciel d'un bleu magnifique. Le vent s'évadait dans la dune, douce et brillante, faisant fi des ombres dansantes sur le sable. Les dieux s'étaient assoupis, le temps d'une éternité, entre les vagues galopantes et les herbes hautes des montagnes dorées. Tout était silence. La mélopée de l'océan,
L'Affaire du Siècle

L'Affaire du Siècle

Quatre associations, Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France ont décidé, au nom de l’intérêt général, d’attaquer l’État français en justice pour qu’il respecte ses engagements climatiques et protège nos vies, nos territoires et nos droits. C'est l'Affaire du Siècle. Pour s
Pourquoi agir pour la planète ?

Pourquoi agir pour la planète ?

La question ne devrait pas se poser. Agir pour le climat, c'est agir pour les autres, pour le monde entier, du Nord au Sud, mais aussi pour soi, pour ses enfants...pour l'avenir. Que serait un avenir sans arbres, sans abeilles, sans banquises ? Depuis le début de la révolution industrielle, le climat planétaire se réchauffe. Hausse des tempéra
La fin d'un jour

La fin d'un jour

Dans la nuit, face au fleuve d'argent. Il y a ces ombres qui passent, ces camions chargés d'ombres, enjambant l'or dilué des étoiles. Peut-être vont-ils à Ungava, le pays le plus lointain. Là où le temps reste à jamais gravé sur les os. Là d'où ils viennent, où ils vont, il n'y a qu'un ciel et nous vivons tous en-dessous. Le départ d'u
7ème jour

7ème jour

J'ouvre les volets, il est 7h42, il fait gris et la ville reste confinée, comme morte. Tous mes voisins ont leurs volets fermés, comme s'ils ne voulaient voir personne à cette heure si matinale. Moi je n'ai pas le choix, mes douleurs se chargent de mon réveil. J'ai glissé la main le long de ma poitrine, appuyé sur la zone entre les côtés :
Acheter et puis ... Marcher !

Acheter et puis ... Marcher !

Marche du Siècle, Angers le 16 mars 2019 Un énième magasin bio s'est ouvert près de chez moi. C'est le troisième magasin bio-vrac du coin, sans compter tous ceux dans le centre ville. En tout, il doit bien en avoir 7 en centre...remarquable ! Oui, sauf qu'ils vendent tous la même chose. Les clients qui y rentrent sont aussi les mêmes : des b
Mers de plastiques

Mers de plastiques

On était sur une plage de Vendée, en amoureux. Il faisait beau, pas très chaud la mer était agitée. Je me suis dis que c'était le jour idéal, pour aller ramasser des déchets. On a trouvé des micro-plastiques sur toute la plage avec cette idée presque fataliste qu'on n'y changerait rien. Qu'il y en avait beaucoup trop, vraiment trop. J'ai
L'horizon

L'horizon

Je ne sais quoi te dire. Je t'écris, c'est tout. Cette nuit, j'ai rêvé que je perdais une dent, qu'elle s'effaçait, s'effritait. Je sais que c'est toi. Je sais que cette perte, ces larmes, c'est toi. Tu me manques déjà. Il me semble t'avoir parlé dans la nuit, il me semble qu'il faisait nuit noire et que tu n'étais qu'un voile, une poussiè