En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Manu

Manu

Les voyages et l'écriture. Le chocolat noir à la noix de coco et le thé vert. Mon amoureux...

Ses blogs

Prose poétique, voyages en photographie

Prose poétique, voyages en photographie

Blog Poésie, rêveries, voyages et imaginaire, nuit et chimères - Poetry Blog
Manu Manu
Articles : 217
Depuis : 25/11/2011

Articles à découvrir

Les évadés

Les évadés

Nous étions dans une bulle immense, sans fin, prisonniers d'un monde qui ressemblait point par point au nôtre. Nous ne pouvions nous évader, des murs sans démarcation freinaient notre course à la liberté. Chaque semaine, une porte s'ouvrait vers l'inconnu, derrière, tout était noir. Les silhouettes s'élançaient, s'écrasaient pour passer
La beauté d'Ava ...

La beauté d'Ava ...

Ava - Photo uniFrance Films C'est l'été, la plage est bondée. La lumière transperce les parasols colorés et les enfants jouent à des jeux d'enfants. Ava, elle, rêvasse, le corps inondé de cette lumière, comme absorbé, absorbant tous les rayons avant la nuit. Je ne vais pas vous raconter le synopsis du film, la bande-annonce parle d'elle-m
This Light *

This Light *

Pochette de l'album " Nocturne" de Girls in Hawaii Il me semble que dans un autre rêve, je volais. Il me semble que le soleil était bien plus proche de moi. Il me semble que les prairies, les forêts, n'ont jamais été aussi vertes. Il me semble que je rêvais d'un autre monde. Un ailleurs, un monde meilleur. J'ai toujours rêvé d'un monde meil
Mode: Tous écolos demain ?

Mode: Tous écolos demain ?

La Révolution Textile Depuis quelques années déjà je me questionne sur nos relations à la consommation, parfois excessive, notamment en ce qui concerne la mode. J'ai trouvé beaucoup de sujets concernant cette question, des blogs par exemple, prônant une vie plus "green" mais je trouve parfois que ces pages Internet ne sont que des vitrines d
Hier

Hier

Hier, c'était bien. Il y avait des nuages violets dans le ciel et plus rien n'avait d'importance. Je les regardais s'envoler, se dissiper au loin et on était bien, là, à travers champs. J'avais l'impression d'étouffement avant hier. Et ce jour là, à nouveau, j'étais dans la nature, à nouveau je revivais cela, la liberté d'être là, entou
L'Envie de Voyage

L'Envie de Voyage

A 7h45, le parfum enivrant de mon shampoing me rappela un voyage en Grèce. L'océan était là, à perte de vue, le soleil noyait ses rayons chauds dans l'eau claire du tout Corinthe. Corinthe, la peau dorée au coucher du soleil, vers les hautes tiges arides où s'efface le passé, la chaleureuse odeur d'amandiers. Tout cela s'imprègne encore da
We must Get Home - Poem

We must Get Home - Poem

We must get home! How could we stray like this?So far from home, we know not where it is,Only in some fair, apple-blossomy placeOf children's faces--and the mother's faceWe dimly dream it, till the vision clearsEven in the eyes of fancy, glad with tears. We must get home--for we have been awaySo long, it seems forever and a day!And O so very homesi
Salade de lentilles corail, orange et oignons nouveaux

Salade de lentilles corail, orange et oignons nouveaux

Le vendredi soir, le week-end se prépare et çà commence par la liste des choses à glaner sur le marché. On cherche les plats pour la semaine à venir, équilibrés, généreux, différents, beaux et surtout bons, tout çà à la fois. Ce qui est parfois difficile. Il faut s'armer de patience avant de trouver toutes les choses à ajouter sur la
L'éléphant

L'éléphant

Un dimanche, le cirque avait pris toute la place. Les camions, le grand chapiteau, les cages des animaux, si paisibles à l'approche de leur entrée en scène. Nous nous sommes arrêtés pour voir les tigres, coincés entre deux grilles, leur maison de toute une vie. Le mâle tournait sur lui même, dans sa petite cage, regardait de temps à autre
Rêve inexplicable

Rêve inexplicable

Mon existence est plurielle. Indécise et évanouie dans le bruit des vagues qui ne s'oublient. Quelque chose à changé depuis quelques jours, quelques semaines, des mois peut-être. Mon visage se fige, les traits sont plus marqués, je vieillis avant 30 ans. Je vieillis comme le chêne qui s'envole haut dans le ciel. Son écorce est dure et craqu