Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

iSaDu

Ses blogs

SansCrierArt : théâtre, exposition, cinéma...

SansCrierArt : théâtre, exposition, cinéma...

SansCrierArt.com : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus, accompagnés de photos, et vidéos de pièces de théâtre, d'expositions, de films et de tous autres évènements culturels.
iSaDu iSaDu
Articles : 1216
Depuis : 19/02/2006
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Kean au théâtre de l'oeuvre

Kean au théâtre de l'oeuvre

Au début du XIXe siècle, Kean, un comédien vénéré par le tout Londres, se perd dans les personnages Shakespearien qu'il interprète et dans celui qu'il s'est lui-même créé. Alain Sachs met en scène la pièce d'Alexandre Dumas, revisitée par Jean-Paul Sartre. Sur la petite scène du théâtre de l'oeuvre, la scénographie minimaliste agit
Lune de miel d'Elise Otzenberger

Lune de miel d'Elise Otzenberger

Anna et Adam, jeune couple de parisiens de confession juive, partent en Pologne pour commémorer le 75e anniversaire de la destruction d'un village juif, village auquel la famille d'Adam est liée. Anna espère retrouver elle aussi un peu de l'histoire de sa famille. Cette comédie dramatique ni drôle, ni émouvante, est interprétée par des acte
Palmarès Festival de Cannes 2019

Palmarès Festival de Cannes 2019

Mention spéciale : It must be heaven de Elia Suleiman Prix du scénario : Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma Prix d'interprétation féminine : Emily Beecham dans Little Joe Prix de la mise en scène : Le jeune Ahmed de Luc et Jean-Pierre Dardenne Prix du jury ex-aequo : Les Misérables de Ladj Ly et Bacurau de Kleber Mendonça F
Hammershoi au musée Jacquemart-André

Hammershoi au musée Jacquemart-André

Il ne reste plus qu'un mois pour visiter l'exposition Hammershoi. Le musée Jacquemart-André présente une quarantaine d’œuvres du maître Danois et 6 œuvres illustrant ses liens avec Svend Hammershoi (son frère), Peter Ilsted et Carl Holsoe. Les peintures d'Hammershoi, particulièrement les intérieurs habités parfois par une femme, celle d
Hôtel du Libre Echange à la Comédie Française

Hôtel du Libre Echange à la Comédie Française

Marcelle Paillardin, délaissée par son mari,se laisse convaincre par Pinglet, malheureux en mariage, de le rejoindre dans un hôtel borgne où la discrétion n'est malheureusement pas de mise. Le vaudeville n'autorise aucunement l'à peu près, ni dans la mise en scène, ni dans l'interprétation, et la qualité d'écriture de Feydeau ne suffirai
So long my son de Wang Xiaoshuai

So long my son de Wang Xiaoshuai

Dans les années 80, alors que la Chine a instauré la politique de l'enfant unique, le fils de Lyun et Yaojun se noie. Le réalisateur suit l'évolution de ce couple et son entourage marqués par cette disparition. Toute la dramaturgie est basée sur la violence de la politique de l'enfant unique (abandonnée en 2015), sans réelle réflexion sur
M. Fraize à l'Européen

M. Fraize à l'Européen

Quand Monsieur Fraize entre en scène ce n'est pas pour son plaisir. C'est son travail. Car le travail est important pour M.Fraize, tout comme le fait de ne pas perdre son temps. Marc Fraize nous invite à passer 1h20 avec ce personnage enfantin et obsessionnel aux centres d'intérêt peu palpitants. Tout repose dans ce spectacle, comme pour tout b
Sibyl de Justine Triet

Sibyl de Justine Triet

Sibyl s'apprête à abandonner son métier de psychologue pour se remettre à écrire quand Margaux jeune comédienne en perdition, lui demande de l'aide. Après Victoria , Justine Triet offre à nouveau un très beau rôle à Virginie Effira. Cette psy-romancière totalement paumée et qui lutte pour ne pas être rattrapée par ses démons passés
Sylvain Gripoix "Tout ce qui parade" au Pavillon Carré de Baudouin

Sylvain Gripoix "Tout ce qui parade" au Pavillon Carré de Baudouin

Le Pavillon Carré de Baudouin poursuit son cycle sur la photographie (après les œuvres de Willy Ronis et de William Daniels) en accueillant Sylvain Cripoix. Ce photographe français est spécialisé dans les photographies de rue et les portraits. Il présente ici des œuvres réalisées durant ces 15 dernières années, divisant l'exposition en
Parasite de Bong Joon Ho

Parasite de Bong Joon Ho

Ki-Woo est embauché par la fortunée famille Park comme professeur particulier d'anglais de leur fille. Rapidement, Ki-Woo parvient à faire entrer anonymement sa sœur et ses parents au service des Park. Formellement, le film séduit d'emblée, très belle photo, mise en scène précise, réalisation soignée. Le récit particulièrement original