Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

pjtg

pjtg

poésie et images & linogravures, peintures, dessins, encres et txt poétiques, en liberté.

Ses blogs

Le blog de pjtg

Le blog de pjtg

arts graphiques et poésie
pjtg pjtg
Articles : 1377
Depuis : 06/04/2012
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Ailes et coups suite

Ailes et coups suite

Pélicans & Compagnie Preux m’y est deux pas … Hector le pieux Cet amoureux Des chants pompeux Et des vieux pneus Et Évariste Le guitariste Et son épouse Chanteus’ de blues Federico Et ses canto Qui tenaient chaud Au bord de l’eau Apollinaire Le vrai faussaire Sur son voltaire Les jours impairs Félicité Aux yeux de fée Qui dénouait To
 Ailes et coups suite

Ailes et coups suite

Pélicans & Compagnie Preux m’y est trois pas … Le gros Raymond Aux yeux vairons Qui tourne en rond Sur le ponton Maximilien Et ses copains Mangeurs de pains Buveurs de vins Bartolomé Pris du hoquet Qui fut fauché Avant les blés Éléonore Aux plumes d’or Qui pleurait fort Ses amours morts Élisabeth Amie des bêtes Faisant la fête Sur la
Ailes et coups suite

Ailes et coups suite

Pélicans & Compagnie Preux m’y est quat’ pas … Le vieux Victor Et ses trésors Arthur André Et leurs idées Luc et Bernard Les vrais anars Donnant leur part Sur le mitard Alice et jean Qui font semblant De rigoler Pour pas pleurer Boris le blanc Qui fut l’amant Des riffs urgents Et des géants Paul Claude et Serge Qui entaient l’œil Au
Écrire à l’ombre des pignons

Écrire à l’ombre des pignons

Quatorzième page S ur les pages lues en perspectives muettes Des silhouettes gravides se montrent nettes Et écussonnées des ombres hétérogènes Venues des territoires étranges où peines Et soupirs se mêlent en de longues étreintes Les gestes et les cris génèrent des contraintes Qui osent se saborder et couler au fond Des rires et des ble
À l’ombre des oiseaux / 42

À l’ombre des oiseaux / 42

Clignements Sont ce les yeux Qui se font vieux Ou les nuages Qui se font mages Les ailes ploient Sous les grands froids Les plumes peinent Quand les vents freinent Sur les espaces Des écrans plats Les doigts effacent Les vrais à-plats Ceux qui surnagent Dans les matières Et qui ménagent Les phylactères Les creux construisent Les fronts s’ép
Écrire à l’ombre des pignons

Écrire à l’ombre des pignons

Quinzième page Q uand ils écrivent dans le sens Des dérives des inversions À contre pente et délivrances Les signes et les transitions Des sillages vers les nuages Drainent les veines des passages Le sang des illusions s’enferme Dans les traces des épidermes La balance des rêveries Calcule dès l’aube le chant Des colombes sur les parvis
Orion en majesté

Orion en majesté

Deux... G arder et voir C’est mon devoir Perché là-haut Chut plus un mot C’est qui qui vient Sur le chemin Oh je connais C’est un poney Je bouge pas Je suis bien là À moins que qu’ouï-je Dessous la tige Un p’tit cricri Un petit bruit Une gamelle La vie est belle Numéro Un, TF1 : 12 septembre 1981 Claude NOUGARO interprète "Le chat"
Sansonnets

Sansonnets

Plusieurs S ur l’antenne déprimée les becs désarmés Les Voix affutées cent étourneaux sansonnets Disent et redisent chantent et ré enchantent Les visions périmées qui encore les hantent Les ondes qui par là sont passées ont menti À longueur de nuits de journées aux yeux saisis Contaminés séduits emberlificotés Pollution des esprit
Dessins et esquisses P J (onze)

Dessins et esquisses P J (onze)

Trésors cachés Chenal et canaux anneaux étoilés Virgules minuscules ou artères Cachées quelques parts dans un tronc austère Ou au milieu d’un organe voilé Qui peut enchanter le dissimulé Si vulnérable au centre dans la moelle Un uni vers celle qui fait parler Un canon chargé de vers sans missel La ponctuation ne plaisante nid Ou couche
Corbeaux et Cie

Corbeaux et Cie

Par ces temps de dé Con Finement…sept … Et quand vient le printemps Il faut être prudent Et aller de l’avant Il dit c’est évident Le ciel gris va changer Un pas vers le beau temps Construire ou réparer Avec les ans s’entend Les ailes et puis le bec Sont outils fort habiles Il nous faut faire avec Mécanique inutile Dans l’air la cor