Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
pjtg

pjtg

poésie et images & linogravures, peintures, dessins, encres et txt poétiques, en liberté.

Ses blogs

Le blog de pjtg

arts graphiques et poésie
pjtg pjtg
Articles : 1502
Depuis : 06/04/2012
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Pasquarelles deux

Pasquarelles deux

un deux trois quatre Cinq D es robes de fantômes cernent De rides les vagues internes Qui déferlent sur les estrans Des mers gravées sur les écrans La rive se charge de sables De liqueurs de terres aimables Les limons aux douces odeurs Chavirent les gens à toute heure Ils pointent sur le drap froissé La saveur des mains épicées Par la froid
Balades et Ballades

Balades et Ballades

18 dis huit qui dit huit L e chant de l’eau Fait le gros dos Sur la portée Des beaux étés Il coule en ut Tel une flûte Et puis en ré Un peu bleuté Suivre le cours Des oraisons C’est sans raison Et faire un tour Les pieds mouillés Les doigts légers Sur les accords Loin des records En harmonie Faire un canon Voix et basson En bons amis Do
Pasquarelles deux

Pasquarelles deux

Six Six si Non pas l’impératrice L a confluence des idées Se joue des cartes perforées Les carrefours depuis longtemps Appellent des amours ardents Les pas conjuguent sur les mots Des modes et des indulgences Qui tutoient les fortes engeances Des moteurs et des soubresauts Les chorales se prennent mains Et pieds dans les enjambements Qui se pl
Pjtg reçoit S J / envoi

Pjtg reçoit S J / envoi

Trentième et troisième envoi … un petit dernier pour la route avant septembre : Entre le kiné, l'orthophoniste, le théâtre et la pétanque, j'en passe, Stéphane est un homme très occupé. Trop, me dit-il. Regard noir. Bref vendredi nous avions très peu de temps, il avait préparé une longuissime liste de mots dans "Derrière le brouillar
Pays sages deux

Pays sages deux

9 Nouveaux anciens Anciens et nouveaux É mergent dans les verts Des fleurs des buissons drus Des chants aux accords crus Et des accents accrus Volontés de la terre Les sols et les dépôts Qui donnent aux salaires Aux labeurs aux travaux Des sources sur les flancs Des pierres et des glaises Des flux les aliments Assemblés à leur aise Par les ne
Corbeaux et Cie

Corbeaux et Cie

Vingt et six O n écrase ces preux Assassinats en creux D’un progrès oublieux Des aubes des aïeux Regards vertigineux Des reflets ténébreux Qui plongent dans les yeux Des anciens et leurs dieux Ce jeu plus que pervers Où se creuse l’avers Des médailles contraires Aux généreux sincères Ce qu’annonce ce freux Ce que disent ces Preux p
Ciels  Ciel six

Ciels Ciel six

Ciels Si elle Si ailes Ciel six D ans les brouillards S’esquisse l’art Des rêves d’art- Dare est ce tard Trop pour songer Légendes vraies- Semblables traits Sur ondes Gé -néreuse preux Mère des vœux Des chaos nés Des eaux ornées Les K des O Sur l’étal eau Se verse l’O Des os brisés Photo : Zachary / txt et chx musical : tg
Pica pica

Pica pica

(ou inversement) Autour du nid Construction et/ou dialogue À la cime d’un grand Chên (EU) TITITANTITIRELI À chaque rentrée des class(EU) Tous les grands et tous les petits Nous chantions en chœur de bon cœur La chanson de l’ageasse À pleine voix la classe Puis petit à petit Pianissimo et oui Panser ses maux de tête Penser moderato C’
Pays sages deux

Pays sages deux

10 nouveaux Anciens Anciens et nouveaux Les charmes souverains Couvent les ors marins Ils aident les passeurs À cultiver les heures Les flocons de passage Donnent aux paysages Des soupçons de couleurs Qui flottent sur les fleurs Agrandissant l’usage Qu’osent faire les sages Des mots et des accents Échangés sur les vents Et bercer doucement
Des bêtes et des gens

Des bêtes et des gens

Asio otus Moyen Duc U n hibou libertaire (*) Dans la fenêtre claire Déclame du Prévert Soirée très littéraire Il nous dit les mystères De la vie sur la terre Et les longs chants modaux Des vents et des oiseaux Il invoque l’ami Jacques qui écrivit Sur la vie des petits Des amants en sursis Ses modulations tristes Inspirent les artistes Ceu