Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
pjtg

pjtg

poésie et images & linogravures, peintures, dessins, encres et txt poétiques, en liberté.

Ses blogs

Le blog de pjtg

arts graphiques et poésie
pjtg pjtg
Articles : 1604
Depuis : 06/04/2012
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Aquarelle ter

Aquarelle ter

Minée question Minée mais nom : flux premier puisque commencé (ré) E lles roulent et se déroulent Sur les courants les fortes houles Elles vont sur les sables blancs Caresser ou montrer les dents Ces vagues ou bien vaguelettes Ces ondes rondes ou à crêtes Ces flèches qui se ploient au gré Des brises ou des airs portés Sur les ailes des at
Animaux en ballades

Animaux en ballades

22 Vingt et deuxième rendez vous Casmerodius albus D ans l’étendue liquide Elle fait sa toilette Debout dans l’air limpide On dit c’est grande aigrette Point blanc dans le bleu gris Ailes drapées habit Fort seyant à peigner Entretient à soigner Élégance et sveltesse Blancheur dressée hardiesse Moment fragile pur Le silence des airs As
Arbres cinq

Arbres cinq

Châtaignier sur taillis Bienveillance rare Castanea sativa L a saison se fait persistante Elle garde dans les yeux lente Diffraction qui se fait la rente Des froidures sous la soupente L’hiver nargue les espérances Il tangue et glisse sans dépenses Du gris aux couleurs en prudence Il plie ses peaux en résistance Aucune mesure ne fait La fête
Ciels

Ciels

12 Ciel douze Doux ciels Sur les pas des nuages Se posent des usages Les vols des vieux orages Quand le sol joue les mages Des ciels se font images Forts gués sur les passages Accès d'ici aux plages Qui chantent les hommages Des eaux entre barrages Hauts et bas loin des âges Qui furent vrais sauvages Ne reste que cadrage Des mots et des forages
 Animaux en ballades

Animaux en ballades

Vingt et unième rendez vous Buteo buteo Suite (on tourne en rond) D ans le silence haut Ce vertige si beau C’est virtuosité Des plumes élancées Les orbes dessinés Tracent sur la voûte Des majuscules fières Minuscules austères Langue des hémisphères Qui se placent en chaire Et murmurent sans faute La concrète chaleur La geste aéronaute
Des bêtes

Des bêtes

Odonate (*) Un point dans le ciel Ce n’est pas un oiseau P oint minuscule dans le bleu D’un ciel majuscule et fiévreux La ponctuation éphémère Ajoute fière dans l’éther La force et l’élégance des ailes Qui tracent une valse réelle Pourtant infime et si fragile Qu’un souffle de vent indocile Efface d’un bref mouvement Ce qui fut
Aquarelle ter d'eux

Aquarelle ter d'eux

Aquarelle ter Minée mais oui Minée mais nom : second flux S ur les vagues qui se dessinent Seules ou serrées entre les fines Rides fécondes qui se meuvent Sur les surfaces quand se pleuvent En nombre ou au compte des gouttes Sous les vents qui se font déroutes Ou oasis espérées rares Quand les fleuves en oueds se narrent Illusions aux facett
Dans l’atelier

Dans l’atelier

à Saint CénEri- le Gérei quinzièEme SEntes normandes S ur les facettes des palettes Se dévoilent les coloris Des navires qui se marient Des orients hors toutes recettes Des plis se mixent et se rient S’entremêlent et se sérient Dans des espaces inédits L’accordéon des symphonies L’accord ou la disharmonie Des chansons et des chœurs
Dans l’atelier

Dans l’atelier

À Saint CénEri- le GéreI dIxsEptième SEntes normandes D ans le blanc bleu des nuits Quand se colore l’huis Du jour sous le pertuis Et que se disent lui Et elle ou aile suit Sans importance oui Se prononce et puis Le pas se passe et fuit Vers d’autres et que luit Le parcours indécis Des distances sans cri Sans mots autres qu’écrits Inscr
Dans l’atelier

Dans l’atelier

Saint CénEri- le Gérei seizièEme SEntes normandes L es ratures sommaires S’offrent après l’hiver En programmes sévères Qui se peuvent austères Mais le temps y travaille Dans les cœurs les poitrails Ça donne retrouvailles Et chaleurs victuailles Les chapes de couleurs Amorcent des douceurs Des chemins qui animent Les paysages clairs Les