Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
pjtg

pjtg

poésie et images & linogravures, peintures, dessins, encres et txt poétiques, en liberté.

Ses blogs

Le blog de pjtg

arts graphiques et poésie
pjtg pjtg
Articles : 1531
Depuis : 06/04/2012
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Pays sages trois

Pays sages trois

TrEize NouvEaux Anciens AnciEns et nouveaux L a naissance des espérances Sur les mousses aux creux des anses Les bercements étranges et Les à-coups brefs et mélangés Tressent dans les calendriers Des humus généreux forgés Dans les élans sincères et Mystérieux nés des baisers Que s’échangent les éléments Premiers les pierres aliment
Dans l’atelier

Dans l’atelier

à SaInt Céneri- le Gérei CInq ChemIns de Sarthe … L a palette chargée de larmes et de chants Celle qui berce ou reprend les saisons printemps En plein hiver quand se refait la vraie moisson Celle des poèmes écrits hors les raisons Inventés avec les mélodies les baisers Les gestes tendres et vérifiés amitiés Et tendresses cultivées sou
Des bêtes et des gens

Des bêtes et des gens

Argiope bruennichi Épeire fasciée Épeire frelon…. L ’argiope fasciée a Tendu ses fils de soie L’argiope fasciée a- -TTend quiète son repas Sa tenue aspire à Dissimuler son toit Fondue entre les herbes Tension tenue acerbe L’argiope fait sa superbe Immobile superbe Elle vit le proverbe Qui inonde les gerbes De mots dits images Qui se
Au bord de l’Huisne

Au bord de l’Huisne

BAlade septième SAit y aime BAllades D ans le carnet Du spectateur Aux belles heures Des beaux sujets Coulent les eaux À leur tempo Tantôt c’est chaud Avant le trot Et le galop Des vraies tempêtes Quand les cours fêtent Les soubresauts Les décalages Des temps présents Les heurts violents Les surmenages Au bout des âges Le rat trape âge C
Balades et Ballades

Balades et Ballades

19 dis neuf qui dit neuf S ur le tempo Des roues à aubes Le chant de l’eau Du soir à l’aube C’est une aubaine Qui nous entraine Sur les pas sages Venus des âges Les cours de l’eau Font le gros dos Les cours du blé Font des blessés Les cours vidés Ont tué les fours Les tours brisées Tuent les étés Provided to YouTube by ColumbiaLa
Pays sages trois

Pays sages trois

14 Quatorze Nouveaux anciens Anciens et nouveaux Q uand les notes s’escriment À danser sur les rimes Des verts et des parterres Au rythme des mystères Les pétales dument Mandatés par le temps Décollent et S’envolent Portant sur le vivant Des messages prolixes Aux mélodies qui mixent Les assauts et les rixes Venus depuis les ères Inconnue
Des Fleurs

Des Fleurs

Des fleurs « C'est le printemps viens-t'en Pâquette Te promener au bois joli » Apollinaire quatre A u coin d’la rue Voltaire Derrièr’ le cimetière Au bord d’une rivière Une grosse crémière Cachée par la verrière Entre goudron et terre Près d’une jardinière Une belle épicière Carrefour de la mer Au théâtre Molière Annonce et
Balades et Ballades 20 vin  vain  hein

Balades et Ballades 20 vin vain hein

20 vin vain hein Q uand l’arc dessine en ciel Des ponts et des repères Les pieds des marcheurs errent De lueurs en parcelles Les yeux se font recels Trésors inespérés Ils grimpent surréels Vers de nouveaux tracés Écrire sur le dur Des chants et des berceuses Pour les champs et les murs Qui offrent aux semeuses Des images peuplées D’utop
Ciels

Ciels

Ciel huit Ciels d’huitre Puisque Oh lés ronds E t ces orchestres forts Qui joignent leurs effets Pour conjuguer les sorts De l’homme et ses méfaits Les lignes nous dessinent Tout au long des journées Des mois et des années Des horizons si dignes Des symphonies merveilles Qui cadencent et veillent Des berceuses pareilles À des lits sans par
Pasquarelles deux

Pasquarelles deux

Dix Dits Îles Q uand souffle l’ostensoir Dans l’église miroir Les fleuves de l’histoire Se meuvent en transitoire(s) Étendues sur les ondes Qui fleurissent le monde Sur des portées modestes Aux prénoms qui se lestent L’illusoire figure Sur les toiles des peintres Si loin de ces faux murs Qu’on revêt sur le tard Ainsi que des vieux c