En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Naline

Naline

Amoureuse du beau, passionnée par la nature

Ses blogs

Le blog de Naline

Le blog de Naline

"La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
Naline Naline
Articles : 2373
Depuis : 21/07/2008
Categorie : Photographie

Articles à découvrir

Rouges

Rouges

Cinabre, vermillon, garance, carmin, grenat, pourpre, alizarine, rubis...l'automne rougit de plaisir !
Brume de coton

Brume de coton

C'était hier matin au lever du soleil. Partition brumeuse. La mélodie était belle.
Elévation

Elévation

J'aime me balader le nez en l'air et admirer la canopée
Poésie

Poésie

La poésie, c'est la beauté revenue vers nous. Christian Bobin, 5.10.2017 - La grande librairie
Murmures

Murmures

Parfois, ce qui se murmure en nous Devient audible. Nous entendons Alors tant et tant d'autres murmures Chez les vivants et les morts, depuis La nuit des temps, disant un secret Lancinant jamais éclairci, basse Continue de la Voie qui seule sait. François Cheng, in La vraie gloire est ici
Gandhi

Gandhi

Un peu de douceur et un hommage à Gandhi, né un 2 octobre, en 1869 : "Je m'oppose à la violence parce que lorsqu'elle semble produire le bien, le bien qui en résulte n'est que transitoire, tandis que le mal produit est permanent." A méditer...
Générosité

Générosité

Rondeurs Les vesses rivalisent de générosité Et dire qu'il y en a qui veulent être filiformes...
Gouttelettes

Gouttelettes

Fraîcheur matinale Gouttelettes précieuses Rosée du matin
Convergence

Convergence

A travers le silence Apparent du cosmos Montant vers celui Qui les écoute Des milliards de chants Qui finissent Par trouver en lui Un point de convergence. Guillevic, in Le chant
Supplément d'été

Supplément d'été

L'été joue les prolongations. Un plaisir savouré sans modération !