En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Runs

Runs

René Castel, éducateur entraineur sportif premier degrés.

Ses blogs

Blog perso de René Castel - Educateur Entraîneur Sportif en Natation et Karaté. Humour, opinions et autres digressions...
Runs Runs
Articles : 547
Depuis : 21/02/2011

Articles à découvrir

Moralité

Moralité

Les contes destinés aux Xibéro-Kids, comme le veut la tradition du genre, racontent une histoire dont la morale est censée faire réfléchir les enfants sur ce qui est juste et ce qui ne l'est pas. Ce qui leur permet de mieux apréhender les valeurs qui, historiquement, sont censées faire partie de la voie des Arts Martiaux. Dans la pratique, p
La viellesse et les sports

La viellesse et les sports

On a tous en tête le nom historique de notre ministère de tutelle, celui de "la jeunesse et des sports", devenu aussi celui de la cohésion sociale... Dans l'énoncé, c'est assez gratifiant de rattacher l'esprit sportif à la cohésion sociale. Dans la pratique c'est un peu plus compliqué, le sport n'étant pas le seul ciment possible de la dit
Le sport féminin gagne du terrain

Le sport féminin gagne du terrain

Il y a quelques temps de ça, je tenais un discours qui heureusement, est petit à petit en train de devenir caduque. Je m'insurgeais contre le caractère machiste de la médiatisation du sport. Et je prenais le ballon rond en exemple : tout le monde connait un bon nombre de footballeur... Mais qui peut citer plus de deux ou trois joueuses de haut-

Média-Glande du moment

L'avantage, quand on a le cul qui ressemble à la gueule d'Albator, c'est qu'on a du temps de libre. Petite pause, pour profiter des siens, pour bouquiner, écouter d'la zic' et mater des séries. J'adore le dernier Cali. Putain y a un duo avec Jimme O'Neill ! Les Silencers quoi ! The real Mac Coy ! Tou-tou-dou ! Tou-tou-dou ! Pis aussi le dernier
Désolé mais...

Désolé mais...

... je peux pas m'empêcher de ressortir la même vanne tous les ans... Bonne fête des paires !
La marche merdique

La marche merdique

La marche nordique, c'est comme le ski de fond, sans les skis. S'il y a bien un truc que je trouve merdique, c'est la marche. Seulement voilà, paraît qu'il faut que je m'y colle, eut égard à mes hanches bio-niquées. Donc je m'équipe, les groles Adadas, les semelles sport anti-chocs et en furetant sur le Net, je découvre la marche nordique. A

La Nuit de l'Eau attire plus de 250 baigneurs !

Ici l'homme qui valait trois mollards ! Je prends la parole pour féliciter toute l'équipe du SAM-Natation, des parents aux enfants en passant par les coachs et dirigeants. Je remercie tous les participants de la Nuit de l'Eau car cette manifestation prends une fois de plus de l'ampleur. Toujours plus de monde, toujours plus de fonds récoltés po

Merci Professeur Choron !

Prothèses totales de hanche ? Bah ! C'est rien ça ! J'en ai une depuis mes 65 ans et je me porte comme un charme ! Alors je réponds des conneries du style : Ouais, c'est une opération courante, y a des tas de choses plus graves dans la vie !... Sauf que, comment dire... Assez égoïstement, j'estime mon cas perso plus gênant. J'ai quarante bal
Oh Yes ! Oh No...

Oh Yes ! Oh No...

On a beau dire que c'est plus une rencontre amicale qu'un vrai Championnat, parce que les clubs d'hiver sont fatigués, parce que les clubs d'été sont en reprise... On a beau dire que la rencontre sert surtout de mise en bouche et d'entrainement... On ne peut pas s'empêcher de ressentir de belles émotions quand on voit le scénario de ce relais
Assurance maladie

Assurance maladie

Me voilà payé à rien foutre. Merci la caisse primaire d'assurance maladie. Sans déconner. Au temps des cro-magnons on m'aurait laissé creuver au fond d'une grotte. De notre temps, on pouvait changer ses hanches usées par l'arthrose et être payés pour rester à la maison, tranquilles, à glander en attendant de pouvoir repartir de plus belle