Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

F.S

Ses blogs

Le jour. D'après fred sabourin

Le jour. D'après fred sabourin

Les carnets & press-book d'un journaliste omnivore, libre et indépendant. Chroniques cinéma, récits de voyages et de montagne, littérature protéiforme. Des photos pour illustrer le tout. Aussi dans un blog Médiapart (La charentaise libérée).
F.S F.S
Articles : 761
Depuis : 09/02/2006

Articles à découvrir

Au delà des lignes

Au delà des lignes

C'était un peu comme de retrouver un être cher après une (trop) longue absence : espérées, attendues, désirées, ces retrouvailles avec les Pyrénées étaient aussi un peu craintes. Sept mois depuis la dernière sortie, au même endroit – une coïncidence - après la nuit dans un frigo nommé cabane de Quioulès en novembre dernier (4° au
Indochine

Indochine

- (c) F.S. Pornic mars 2011 - « Elle apportait du thé, il buvait de la chicorée au lait. Une chose horrible, disait-elle. Il était sergent dans l’armée de terre, dans une aile discrète du Renseignement français. Elle habitant Saïgon près du fleuve. On la tutoyait. Il la vouvoyait. Un matin elle trouva un message enlacé autour de la tig
La lumière de la Charente existe

La lumière de la Charente existe

- Bayers - "La lumière de la Charente existe, sans pareille en France, même dans la Provence. Elle n'est pas traduisible en mots. Partout, on ne sait quoi d'ineffable baigne la nature ; l'homme aussi. (...) La lumière de la Charente est limitée à un petit espace. Un peu plus loin c'est un autre ciel et d'autres mœurs". Jacques Chardonne, Le
Angoulême : Herbes folles déconfinées (drôle de guerre, fin)

Angoulême : Herbes folles déconfinées (drôle de guerre, fin)

Elles nous ont tenues compagnie, les herbes devenues folles, pendant le confinement. On les a vu pousser derrière nos fenêtres, quand le mot d'ordre était « restez chez vous ! », à l'époque où il fallait raser les murs pour aller acheter une baguette de pain. Boulevard de la République à Angoulême, les pentes et le terre-plein central se
L’amitié, cette enfant du hasard (en slip)

L’amitié, cette enfant du hasard (en slip)

« Dis papa, pourquoi tu as aimé ça être militaire ? À cause de cette caserne ? » . Pas facile d’expliquer à une enfant de 9 ans pourquoi un tel lieu – une ancienne caserne landaise reconvertit en cité administrative – suscite autant d’attrait, 24 ans plus tard, allant jusqu’à provoquer un détour de 48 km sur la route du retour d
Dans le panneau (3e partie)

Dans le panneau (3e partie)

Un projet photographique et topographique complètement foutraque et sans but précis, au gré de pérégrinations rurales et parfois urbaines, au hasard des rencontres. 1ère partie ici. 2e partie là. - Un endroit où passer la nuit dans de beaux draps - - Se fout de la charité - - "Entre iciiii, Jean Mouliiiinnn...!" - - Déjà ? - - Coule
Retour aux sources (rural road trip)

Retour aux sources (rural road trip)

"C'est en allant vers la mer qu'un fleuve reste fidèle à sa source" (attribué à Jean Jaurès). C'est donc ici que tout commence. À 360 km en amont de Rochefort et de l'océan Atlantique, à Chéronnac exactement. Ce bourg de Haute-Vienne à quelques enjambées de la Charente affiche 290 mètres à l'altimètre. C'est peu, mais suffisant pour e
Antoinette dans les Cévennes : qui fait l’âne fait la bête

Antoinette dans les Cévennes : qui fait l’âne fait la bête

Film de Caroline Vignal. Avec Laure Calamy, Benjamin Lavernhe, Olivia Côte… Envie de randonner sur le chemin de Stevenson dans les Cévennes avec un âne ? Attendez un peu avant de vous lancer. - Laure Calamy - (c) Julien Panié Vaudeville néo-rural : Antoinette Lapouge (Laure Calamy), institutrice amoureuse du père d’une de ses élèves (V
Été 85 : j'irai danser sur ta tombe...

Été 85 : j'irai danser sur ta tombe...

Les histoires d’amour finissent mal, en générale… François Ozon adapte un roman de l’écrivain anglais Aidan Chambers, La Danse du coucou (Dance on my Grave), paru en France en 1983, qu’il vaut mieux traduire par « danse sur ma tombe ». Un roman qui, dit-il, l’avait fortement marqué. - Benjamin Voisin - Félix Lefebvre (c) J-C Moire