En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Catherine Delhom

Catherine Delhom

Aquarelliste par plaisir, j'ai découvert par hasard l'aquarelle botanique il y a longtemps, c'est devenu une passion...

Ses blogs

aquarelle, jardin ...

aquarelle, jardin ...

...et autres rêves
Catherine Delhom Catherine Delhom
Articles : 405
Depuis : 27/10/2008
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Si...

Si...

Rudyard Kipling- 1910 Tu sera un homme mon fils. Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vieEt sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,Ou perdre en un seul coup le gain de cent partiesSans un geste et sans un soupir ; Si tu peux être amant sans être fou d’amour,Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,Et, te sentant haï, sans
Le jardin des hellébores.(1/2017)

Le jardin des hellébores.(1/2017)

J'écris chaque année un article sur les hellébores.Un ravissement en fin d'hiver et une histoire d'amour de près de 40 ans. J'ai fait leur connaissance en 1981. Mes parents qui vivaient à Grenoble ont acheté une petite maison en moyenne montagne dans le massif de Belledonne à 1000 mètres d'altitude, la limite des feuillus et des sapins.Sous
La ville

La ville

Bien sûr la ville me manque parfois.C’est fort, pour une urbaniste. Qui a cru en les vertus de la grande distribution, qui a adoré les magasins, les farfouillettes et tout le reste. Plus de grands magasins, d’ongles vernissés (encore que...), de lèche-vitrines boulevard Saint Germain en sortant du bureau. Ongles terreux, le cheveu en batail
Le Jardin du Mesnil Gaillard

Le Jardin du Mesnil Gaillard

C'est du côté de Veules-les-Roses en Normandie que Michèle et Patrice cultivent l'art de vivre, l'amitié et un jardin digne des meilleurs paysagistes. Ces temps-ci c'est le réveil des jonquilles, des hellébores, des bruyères... Voilà à 6h30 matin, j'étais pressée de voir l'aube se lever sur le jardin quelques images (diaporama) mon coin
" Je suis au jardin ! "

" Je suis au jardin ! "

Hahaha me dire-vous, il pleut, il fait un temps pourri... Oui MAIS Ce matin les oiseaux chantaient, et malgré la fraîcheur j'ai laissé un moment la fenêtre ouverte et je me suis recouchée. Ce qui m'a rappelé, et c'est souvent, les premiers temps dans cette maison. Il en faut peu, ou un peu pour donner un coup de pied au...J' ai donc lu l'arti
Pin pleureur de l'Himalya

Pin pleureur de l'Himalya

Pinus wallichiana-cône Pinus wallichiana Le premier ou l'un des premiers fut planté en 1844 au Jardin des Plantes à Paris. De passage à Paris pour l'exposition des vélins du Museum, nous sommees passées sous cet arbre vénérable, un cône attendait gentiment d'être ramassé. Il a fallu chercher un peu un bout de branche au sol, (bien qu'un
un Cédrat.

un Cédrat.

Je ne connaissais pas ce fruit, ou à peine de nom. et j'en ai trouvé un avec des feuilles, alors j'ai sauté dessus ! J'aurais pu en faire de la confiture, le cuire avec des viandes, mais il a posé, et trop attendu, Voilà pourquoi je rêve toujours d'une serre. C'est un gros fruit à peau épaisse, peu de "chair". Voilà ce que j'ai trouvé sur
Une carte pour PHARE ...

Une carte pour PHARE ...

PHARE Enfants-Parents... Je suis membre de cette association depuis presque 20 ans, et je compose souvent, à titre bénévole bien sûr sa carte de voeux, à partir d'une de mes aquarelles ou d'une de mes photos. Cette année, sa présidente-fondatrice, Thérèse Hannier et moi avons retenu un bouquet de fleurs que j'ai photographié au Château d
Sauvons les hérissons !

Sauvons les hérissons !

Le croiriez-vous ?Dans notre pays , la France, la directive est d'euthanasier les bébés hérissons orphelins, ou ceux qui sont blessés ....Alors que leur nombre a dramatiquement diminué, et que nos voisins européens prennent des mesures importantes pour éviter leur disparition. Le message de mes amis du Sanctuaire des hérissons: Après six m