En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

amandier25.over-blog.fr

amandier25.over-blog.fr

Bienvenue sur le site d'informations de l'Amandier. Pour accéder à la page d'accueil, cliquez sur le titre "amandier", à côté de l'étiquette "mon blog". A tout de suite.
Tags associés : nouvelles breves

Ses blogs

L'amandier

L'amandier

L'Amandier est une association dont l'objectif est de maintenir vivante l'oeuvre de Georges Brassens et de lui donner la place qu'elle mérite dans notre patrimoine culturel collectif.
amandier25.over-blog.fr amandier25.over-blog.fr
Articles : 122
Depuis : 05/11/2010

Articles à découvrir

737

737

Oui, sept-cent-trente-sept ! C'est le nombre d'articles que contient, à ce jour, la revue de presse que vous propose le site de nos amis d'ADSA, réalisée en collaboration avec l'Amandier. Allez donc découvrir cette mine d'archives, couvrant les années 1952 à 81, issues de journaux et revues de tous bords, de toutes natures. Vous ne regrettere

Annonce du décès de PATACHOU

Quelques liens : francetvinfo Le Monde 20 minutes RTL Et ici vous pouvez la retrouver dans les pages : Album II (Brave Margot) Chansons pour les autres (Le bricoleur) 1952 (Tournée)
Actualités

Actualités

Tout le programme de cette IX° édition est à découvrir ici : 2016 Vous y trouverez également les informations pratiques et un bon de commande. En attendant, n'oubliez pas le prochain rendez-vous sur une branche d'Amandier :

Tous les Frères Jacques dorment...

Dans la nuit du 19 au 20 novembre, Paul Tourenne s'en est allé. Il était le dernier survivant du quatuor. Pour quelques images ou vidéos, voir par exemple : Le Figaro ou Libération Les Frères Jacques étaient, avec Patachou, les vedettes de la tournée d'été 1952. Vous pouvez les retrouver ICI
Bistrot Brassens

Bistrot Brassens

C'est le titre d'un spectacle, à mi-chemin entre le concert et le cabaret-théâtre, créé par la compagnie Chickadee. En 2011, le duo avait participé au " mois anniversaire " des 90 ans de Brassens coordonné par l'Amandier (22 spectacles en un mois... que de souvenirs). Voici l'album photos réalisé à l'époque : Chez Léon & Margot Depuis,
Bonne année

Bonne année

L'Amandier vous présente ses meilleurs vœux pour 2016, en espérant une année plus sereine, plus fraternelle, plus humaine que la précédente. Nos prochains rendez-vous : Programme détaillé disponible bientôt ici-même. Pour ceux qui aiment remonter le temps, signalons que plus de 600 articles sont désormais disponibles sur le site ADSA ( A

Exclusivités Amandier !

Tout d'abord, voilà qui est fait. La remise en forme rendue nécessaire par le changement de fonctionnement de la plateforme est terminée. Le "Sommaire" a disparu, remplacé par des "Menus" ayant chacun un contenu spécifique. Alors entrez dans "Chansons", "Brassens et...", "Personnalités et personnages" ou "Tournées" et poussez la porte du cha
Appel à soutien

Appel à soutien

1. Tout d'abord quelques nouvelles du site : Il a été dit parfois qu'il était difficile de savoir ce qui pouvait être trouvé dans les pages. Conséquence, ne figurent plus ci-dessus que deux menus : "Sommaire" et "Brassensiades" dont les pages d'accueils conduisent aux différents chapitres par des liens internes. - La page " Brassensiades 201
Anniversaire

Anniversaire

Nous sommes en février 2017. Le 8, il y aura exactement 60 ans que s'achevait le tournage de Porte des Lilas . Le travail de montage a suivi, et le film est sorti dans les salles le 25 septembre, 1957 donc. Ciné-Regard, avril 1957 Pour tout savoir sur ce film, rendez-vous sur la page Cinéma de Brassens à l'écran , et à la page 1957 de la revu
BONNE ANNEE

BONNE ANNEE

Oui, bonne année à tous les passionnés de Brassens, curieux de son univers. En guise de vœux, une phrase extraite de la préface rédigée par Alphonse Bonnafé pour le célèbre recueil Brassens dans la collection Les poètes d'aujourd'hui (Seghers, 1963). « On pourrait se dispenser d'examiner ce que dit Brassens, du fait qu'il le dit si bien