En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Joseph Amoros

Ses blogs

Le blog de Joseph Amoros

Le blog de Joseph Amoros

Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
Joseph Amoros Joseph Amoros
Articles : 469
Depuis : 14/11/2011

Articles à découvrir

Les caprices du temps

Les caprices du temps

Les caprices du temps Je me trouvais au Moyen-âge, ne m'empêchez pas de le croire, cette incroyable survivance des inoubliables ménestrels, qui durant des siècles nous enchantaient... Dignes des suprêmes Roméo et Juliette, Il suffit de se rappeler, de revenir sept siècles plus tard... J'en ai rêvé toute la nuit... Des goélands volent au-d
Un vaste ciel d'étoiles

Un vaste ciel d'étoiles

Une dérive Bohème est ancrée dans mon coeur et je vais larguer les amarres sans effacer le vent qui vient de mon pays... Qu'on ne laisse personne flâner sur ces nuages, mais qu'on laisse chanter les anges les yeux tournés vers l'horizon où j'aperçois une montagne aussi bleue que la mer de Chine... J'embrasse tous les mots qui chantent pour l
Chercher le jour

Chercher le jour

Le manque de Foi, la personnalité, les idées toutes faites sont passionnantes et nous ont paru à l'origine suffisantes, dans l'étrave du temps, d'être dignes d'espérance à mener le combat. Transfigurer la dignité humaine, son aventure individuelle, sans jamais épuiser l'intime saveur de vérité... Il vous suffit de chercher le jour, et la
Les sillages du coeur

Les sillages du coeur

La mer à l'infini, mais la terre se retire, dévorant l'horizon de la Mer et du Vent, mais le temps qui divise, et court à l'aventure, asservit les esprits d'une sublime mouvance... Une étoile brille au firmament, couleur de ciel et d'ombres, et si le soleil s'est caché, ses feux ne m'ont laissé qu'une plage de paix... Quand le vent couchera l
Revoir New-York

Revoir New-York

Un azur vient du ciel que je n'oublierai pas Et je souris déjà à la beauté du Monde... Mes yeux brillent encore pour éclaircir la nuit que le feu de la joie, fidèle au Dieu d'Amour s'accroche à votre espoir et votre âme éblouie... Empreint de tendresse à l'éclatante lumière ce sont des mots de rêves d'or, des mots fleuris, tendres et d
L'ombre du Seigneur

L'ombre du Seigneur

Dans la ligne du destin oubliez l'ennui de vos pas, bien avant que le jour se lève... Allez cueillir la fleur des vents, le sel des nuits qui sème la plage... Etrangers d'hier, si on s'aimait aujourd'hui ? Nos solitudes oubliées, le Monde appartiendrait à la Terre... Pour qui aime et qui croit, le trésor du Bonheur dans l'écho de vos voix anc
Les confins de ma mémoire

Les confins de ma mémoire

Une étoile brille dans la nuit... Certains jaloux veulent la peindre, ancrés dans de lointains rivages mais aux quatre coins cardinaux ! J'attendrai que l'horizon s'ouvre et que de l'aube au crépuscule des secrets vertiges m'émeuvent et m'enivrent à la fois... Un arc-en-ciel aux merveilleuses couleurs nous livre une très heureuse évocation..
Je resterai l'enfant

Je resterai l'enfant

J'irai te rechercher, mon rêve libéré, d'une nuit qui m'étouffe quand le soleil se lève, dans sa robe de vent... Et je m'arrêterai, sur les chemins du port, de rêver d'Amsterdam, Rotterdam, Copenhague, et dans ce port d'Hambourg qui m'a tendu les bras... Albatros, Goélands, à deux pas de mes mains me suivent pas à pas, jusqu'au bout du qu
Rêve de bateaux

Rêve de bateaux

L'Univers est un abri qui rapidement se reflète dans nos yeux, même quand notre monde recule jusqu'à devenir minuscule... Et notre nuit s'étoile toute de folles lunes et de ciels bleus... Une rivière coule dans l'ombre qui de loin se perd dans les ténèbres, et les tonnerres qui ont fui... Lorsque j'étais enfant je voulais n'avoir de jouets
Le miroir de l'aube

Le miroir de l'aube

Le carillon de l'automne sonne depuis deux heures... Nostalgie de ce temps, tout est dans la lumière et le souhait d'être à l'abri dans cette grisaille matinale... Sur ces rives de songes je pense à mes escales, aux mouillages dans les ports, cherchant des pays inondés de soleil où nous pourrions aller, de New-York à San Francisco... Chaque