En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Joseph Amoros

Ses blogs

Le blog de Joseph Amoros

Le blog de Joseph Amoros

Un voyage poétique à travers le monde des souvenirs du marin poète Joseph AMOROS. Poèmes, récits, nouvelles et contes pour vous faire rêver et vous divertir !
Joseph Amoros Joseph Amoros
Articles : 493
Depuis : 14/11/2011

Articles à découvrir

Le messager des songes

Le messager des songes

Le cœur frôle toujours un pays qui n'est plus, mais qui existe encor quelque part, n'importe où, un océan désert, des vagues qui vous recouvrent d'un pays inconnu, arraché à l'enfer... Cependant, sur d'autres navires je suis parfois le maître à bord avec cette certitude d'être jeté dans l'éternité comme un passager clandestin... A pein
Tous les Noël du Monde

Tous les Noël du Monde

Un ciel rempli d'étoiles et je m'en vais carillonner alors que dans la Terre entière Noël scintille dans les cœurs... Lumières d'horizons infinis dans tous les ports lointains de foi, d'espérance et de Paix. Il se trouve en mon âme comme un enfant perdu... Et l'on reprend le pas du possible chemin dans la brume et le froid sous un rayon de L
Des voix dans les haubans

Des voix dans les haubans

Dans le ciel azuré dès l'aube matinale des vastes océans se profilent au soleil... Parfois un astre qui s'égare mystérieux dans sa lumière, que l'on ne voit plus dans la nuit... Mes souvenirs de joie de vivre aux reflets purs qui s'enfuient dans le brouillard... Les yeux de mon amour sur eux se poseraient et je m'ouvre à la mer sur des rayon
Quand la nuit s'ouvre au crépuscule

Quand la nuit s'ouvre au crépuscule

Tendresse, émotion ou rêve restent dans les regards de mes yeux mais aussi accrochés à mon coeur... Ombre, lumière et vague à l'âme le vent tourne, les déferlantes ne sont pas loin des dents de la mer... Rivages et escales, amoureux de la mer aux embruns irisés qui flottent dans le vent chantant au rythme de craquements hallucinants... L'a
Un ciel pleure dans le vent

Un ciel pleure dans le vent

Un ciel pleure dans le vent Sur la terre qui se dérobe, un ciel pleure dans le vent sous un long silence d'azur tandis que quelques étoiles d'or dansent au firmament... Des guirlandes d'argent illuminent le ciel, et j'aimerais alors être le vent d'Hiver... Sans jamais oublier ceux que l'amour enchante, et le sel de vos pleurs calme votre douleur
Un ciel parfum de paradis

Un ciel parfum de paradis

J'ai pleuré dans mes mains éclaboussées d'azur, de soleil et de sable dans un ciel fou où d'orage sous les mots de mes vers... Marcher dans la lumière, dans les ruelles claires, et courir sur la plage, quelques doigts dans la Mer... Je laisserai mon cœur s'effeuiller dans le vent dans les sillons du jour où dansent les lumières et porterai
A l'ombre de l'exil

A l'ombre de l'exil

Lamentos de la nuit On soupire de tristesse dans le fond de mes yeux qui cherchent un miroir Le goudron et le givre me rappellent l'Algérie, les vagues de la mer et son troupeau d'écumes à l'éternelle aurore... Jusque dans l'amitié d'une chaleur souveraine, je viens ouvrir la mer avec persévérance et intime espérance... Mon amour n'a qu'un
Le grand mât du matin

Le grand mât du matin

Larmes d'or, perles de rosée, je suis sur le mât du matin et mes yeux suivent l'horizon ... Lentes et longues sont les heures... Où sont les cloches et le vent, le menuet d'arbres berceurs et dans l'indicible joie toutes les lointaines étoiles... Ouvrons nos coeurs à l'Espérance même si sont froides toutes les lunes... Laissez voguer vos pen