Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Elisabeth Poulain

Elisabeth Poulain

Je cherche des lignes de force dans notre vie de tous les jours, dans ce que nous buvons, mangeons, voyons, entendons, lisons, voyons dans la pub...Je traduis ça en connexions en montrant les ressemblances, le changement en transversalité et jamais de conclusion puisque "tout bouge tout le temps..".Il y a toujours trois composantes dans mes billets: le territoire, les gens et le temps,,, quel qu'en soit l'ordre...

Ses blogs

Le Blog d'Elisabeth Poulain

Le Blog d'Elisabeth Poulain

Mon blog vise à mettre en lumière nos comportements individuels, collectifs, nos styles de vie, nos attitudes face au changement dans de nombreux domaines de notre vie. Parmi les thèmes, je peux citer le paysage, la nature, l'art sous toutes ses formes, la ville, les styles de vie, les façons de manger, d'apprécier le vin, les réactions au changement, le temps...Ce sont ces télescopages d'univers qui m'intéressent, aussi bien géographiques que temporels, qui sont accentués par l'existence maintenant au niveau mondial d'un nouvel monde, celui du numérique... ...en lien avec l'explosion de la publicité et la création de nouvelles icônes visuelles désormais mondiales. D'où l'importance des photos et de la publicité qui sont autant de reflets d'une certaine réalité d'une société aux connections multiples ... dans mon blog...Bonne lecture et bonne année 2019...
Elisabeth Poulain Elisabeth Poulain
Articles : 1296
Depuis : 31/12/2006
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Moi, Guiné, je suis le brave et fidèle compagnon de mon maître…

Moi, Guiné, je suis le brave et fidèle compagnon de mon maître…

Guiné, le labrador, se reposant au soleil, Cl. Elisabeth Poulain « Il faut vous dire aussi tout de suite que je suis un chien et que mon nom compte le même nombre de lettres que ma couleur noire. Mais attention une belle couleur noire, parce que je mange bien et aussi parce que mon maître me brosse régulièrement et avec douceur. Il m’emmè
8 cartes postales du Vieux-Strasbourg dessinées par Jules Klippstiehl

8 cartes postales du Vieux-Strasbourg dessinées par Jules Klippstiehl

Carte postale du Vieux Strasbourg, Maisons, Dessin de J. Klippstiehl, Cl. Elisabeth Poulain Aujourd'hui je vous présente une série de cartes postales retrouvées dans un vieux carton, sans jeu de mots avec le « Vieux Strasbourg ». Une de leurs caractéristiques communes est qu’elles sont écrites en allemand en caractères droits: « ALT STRA
Saumur, la ville-beauté de la Loire au soleil du printemps…

Saumur, la ville-beauté de la Loire au soleil du printemps…

Saumur, Place St-Pierre devant l'Eglise St-Pierre, par un grand beau temps, Cl-EP. Ce billet est un peu particulier dans la mesure où vous n'allez voir pratiquement que des photos, avec le minimum de mots, d'abord pour ne pas l'alourdir et ensuite parce que je n'ai pas la connaissance de l'histoire de ce château et de tous les termes techniques d
Deux portraits: celle d'une Dame pour un Homme & l'inverse

Deux portraits: celle d'une Dame pour un Homme & l'inverse

"L'Homme au béret ", Pastel sur papier, réalisation de Marie-Thérèse Goulet, Cliché E.P. . Je vais commencer par la Dame, non pas par préséance, mais par l’antériorité de la date de l’exposition. Sa peinture a été en effet présentée au Centre des Expositions, à l’Espace Carnot à Châtelaillon – qui ne s’appelait pas encore
L’Hommage au Bois » en Vallée du Layon à la fin du siècle dernier

L’Hommage au Bois » en Vallée du Layon à la fin du siècle dernier

L'hiver, l'arbre dans toute sa beauté, Cliché 1999-2019 Elisabeth Poulain Je sais, je sais que c’est un drôle de titre à plus d’un titre : on rend hommage à une personne, à une équipe, à une nation…mais au bois, c’est plus rare, à l’exception de quelques-uns pluri-centenaires, comme l’aubépine de Bouquetot (voir note en bas d
B de Bestiaire ---) P de Poissons au pluriel, sur papier …) n°1

B de Bestiaire ---) P de Poissons au pluriel, sur papier …) n°1

La truite, Le Tour de la France par deux enfants, 1902, Cl. Elisabeth Poulain Un drôle de titre qui a le mérite, au moins dans le billet qui suit, de vous parler de poissons en représentation, un animal dont on ne se vante pas, sauf s’il est goûteux en bouche lors de la dégustation ou si vous pouvez l’admirer, lorsqu’il devient adulte de
De la beauté de la Cathédrale de Rouen éclairée la nuit en 1931

De la beauté de la Cathédrale de Rouen éclairée la nuit en 1931

La Cathédrale et la rue de la Grosse Horloge, L'Illustration n°4605, 6 juin 1931, Cl. Elisabeth Poulain C’est l’ILLUSTRATION, l’hebdomadaire le plus célèbre de l’histoire de la presse en France, qui a fait paraître dans son édition du 9 juin 1931, des photos superbes montrant en particulier la « Cathédrale et la rue de la Grosse-Hor
2 tableaux ovales de fleurs & 1 petit pilulier ovale & fleuri aussi

2 tableaux ovales de fleurs & 1 petit pilulier ovale & fleuri aussi

Tableau n° 1 ovale-horizontal, "Aux anémones et au mimosa", Cl. Elisabeth Poulain Ce n’est peut-être que le fruit du hasard, mais je ne le pense pas , comme si les fleurs étaient mieux mis en valeur dans une forme douce à l’œil, sans angle droit, avec «naturellement» un vase arrondi. La seule ligne droite, dans les deux tableaux, ét
L’Art de célébrer le bois ---) L’Oiseau de bois peint ---) Une merveille

L’Art de célébrer le bois ---) L’Oiseau de bois peint ---) Une merveille

L'oiseau de bois peint adossé à un mur, Cl. Elisabeth Poulain C’est un oiseau que j’ai toujours connu. Actuellement par exemple, il est sur mon bureau, près de l’ordinateur. La seule intervention, que je réalise pour le préserver, est de l’enduire d’huile de lin, une fois par an environ, pour préserver ses cou le urs (dans ce texte,
Quelques  clichés du port de Marseille datant de 1934

Quelques clichés du port de Marseille datant de 1934

Cl. AWF réalisé à Marseille en 1934, Cl. Elisabeth Poulain Découvrir des clichés « familiaux » que vous ne connaissiez pas d’une époque lointaine constitue un vrai plaisir lorsque vous feuilletez des vieux albums photos, que vous n’aviez pas eu la curiosité d’ouvrir. C’est le cas avec celui-là de couleur brun foncé avec des « pa