En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

laurence hansen-love

laurence hansen-love

Professeur de philosophie à IPESUP. Editrice (Belin et Hatier. Auteur et co-auteur de plusieurs ouvrages de philosophie (Philosophie de A à Z (Hatier) , Cours particulier de philosophie (Belin)), La philosophie comme un roman. De Socrate à Arendt,

Ses blogs

Hansen- love  over-blog

Hansen- love over-blog

Professeur de philosophie. Auteure de "Cours particulier de philosophie" (Belin), "Oublier le bien, nommer le mal" (Belin), "L'art de Airstote à Sonic youth" ( Collection "Les contemporaines" )
laurence hansen-love laurence hansen-love
Articles : 7152
Depuis : 31/08/2006

Articles à découvrir

Le peuple. Oui mais lequel?

« Dans populisme il y a peuple « Peuple » est par excellence un mot piégé… Il désigne tout et son contraire ! Le « peuple » au sens républicain est une construction et non une entité naturelle ou historique : c’est le peuple de Rousseau ou de Cicéron : « Par peuple, il faut entendre, non tout un assemblage d'hommes groupés en un tr

Sur la montée du populisme

https://mobile.lemonde.fr/idees/article/2018/07/26/plus-les-libertes-fondamentales-semblent-acquises-moins-les-citoyens-s-y-sentent-attaches_5336242_3232.html?xtref=http://m.facebook.com/ et aussi : https://www.hrw.org/fr/world-report/2017/country-chapters/298552

Hobbes sur la nature humaine

"Par Moeurs[...]j'entends ces qualités du genre humain qui concernent le fait de vivre ensemble dans la paix et l'union.A cette fin, nous devons considérer que la félicité en cette vie ne consiste pas dans le repos d'une âme satisfaite. En effet, il n'existe rien de tel que cette "finis ultimus(fin dernière)ou ce "summum bonus"(bien suprême)

Lucrèce et le veau que la mère réconnait entre tous

Lucrèce : le veau que la mère reconnait entre tous « Souvent, au seuil d'un temple magnifiquement décoré, au pied d'un autel où brûle l'encens, un jeune veau tombe immolé et de sa poitrine jaillit une source chaude de sang ; sa mère cependant, restée seule, parcourt les vastes bois cherchant à reconnaître sur le sol l'empreinte de ses s
La nature est notre création (Oscar Wilde)

La nature est notre création (Oscar Wilde)

Qu'est-ce donc que la Nature? Elle n'est pas la Mère qui nous enfanta. Elle est notre création. C'est dans notre cerveau qu'elle s'éveille à la vie. Les choses sont parce que nous les voyons, et ce que nous voyons, et comment nous le voyons, dépend des arts qui nous ont influencés. Regarder une chose et la voir sont deux actes très différen

Philippe Muray sur les vaches et l'art contemporain

Et à ce moment-là Muray se lance dans une évocation extraordinairement poétique, il faut bien le dire, des vaches : « Les vaches, les tendres vaches traînant au doux mufle tremblant, avec leur bonne odeur de boue et de lenteur, leurs mugissements mélancoliques et la rondeur de leurs énormes flancs et leur élégance gargantuesque, sont donc

Michel Onfray ou le peuple (suite)

https://blogs.mediapart.fr/legaytapant/blog/200915/de-quel-peuple-michel-onfray-est-il-le-nom je ne retrouve plus le précédent - dont j'ai oublié l'auteur- donc je soumets celui-ci à votre sagacité..

La cuture nous rend-elle plus humains?

Jacques Semelin évoque la responsabilité des intellectuels dans la construction de la haine : « « Au 11 et 12 siècle, le savoir et la foi sont utilisés pour asseoir diverses formes de pouvoir politique ou religieux sur l’ensemble de la société ») (…) « Cela doit nous rendre particulièrement prudents quant à la fonction émancipatric