Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
dominique dieterlé

dominique dieterlé

la poésie, l'écriture, l'engagement, la pensée tranformatrice ont une grande place dans ma vie, j'ai envie de partager cette façon de voir autrement le monde avec ceux qui le veulent

Ses blogs

ANISARA

Chroniques, poésies, photos, créations pour illustrer mes voyages, mes rencontres avec les humains solidaires, avec l'Art et les cultures, ici et partout ailleurs. Livres parus à ce jour : "lettres d'Anisara aux enfants du Togo" (Harmattan), "Villes d'Afrique" et "Voyager entre les lignes" (Ed. Le Chien du Vent)
dominique dieterlé dominique dieterlé
Articles : 427
Depuis : 25/09/2008
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Les chimères

Les chimères

Elles surgissent du sable, des eaux, des corps morts, des roches cinglantes, traversées de chairs brûlées, gardées par le sel du temps, élevant parfois des comptines accordées à la marche et aux jours. Peu à peu, j'en comprends le sens enfoui qui soulève la croute de mes illusions. "Au passage, prends-moi, disent-elles, emporte-moi dans l'
De quelle fureur ?

De quelle fureur ?

Graver avec les outils qui déchirent, qui creusent, qui taillent, brûlent. Gouges, acide, couteaux, presse. C'est tout nous, ça ! Pour faire du beau, pour faire du plus, même pas beau le plus souvent, parce que du plus que tout, il en faut, il en faut... Pour faire peu, il faut beaucoup de mal. D'abord, une image paisible de Pachamama, comme di
Autres chimères

Autres chimères

Nées de la terre et du sel Nées de la chair morte Nées du vent qui porte à la pierre ce que le mot raconte Coquilles de lait tiède durcies par les marées Sarabandes d'os en cavale Je vous reprends et je vous donne La forme d'un rêve impossible Vous dormez dans vos cages de silence Et c'est moi qui ricane
vagabondage

vagabondage

Dans la ville pierre sur pierre il n'y a pas d'arbre, il n'y a pas d'herbe. Des hommes en vert, dans des camionnettes vertes tous les matins arrosent les rues Et ne poussent que des mégots, des feuilles mortes, des déchets, des invisibles Ceux que personne n'a regardé dans le reflet géométrique des ombres de métal
5 x 2020

5 x 2020

Mes cinq images de 2020... pour beaucoup, année terrible : malades et leur famille, personnels médicaux, saltimbanques et restaus, qui nourrissent l'esprit et le corps, et tous ceux qui ont eu à souffrir dans leur chair, leur affect, leurs activités. Moi, retraitée en bonne santé je n'ai pas (encore) de raison de me plaindre à titre perso, m
Poupées 2020

Poupées 2020

On ramasse des éléments, venus d'ici, venus d'ailleurs. On les assemble. Dans cet assemblage on réunit des influences, des cultures, des terres éloignées. Je pensais aux "poupées Losso" du nord Togo, faites d'os, de bois et de perles, je saluais mes amis, Losso, Kabyè, Kotokoli, Bassar, je pensais à ces deux enfants petits dont le père dis
Chimères 3

Chimères 3

Elle me regarde la regarder de cet œil décharné surgissant de la mer et des os piqûre d'épingle où glisse un souffle court et vole la forme d'un cri sans objet que personne n'entendra de toute façon la chimère emporte ce moment de silence bouche amère qui se tait grande ouverte et me tourne le dos
Oradour / un village

Oradour / un village

dans le village il y a une foule qui marche il y a des boutiques grandes ouvertes des fenêtres chaque pas soulève une ombre chaque silence étouffe un cri ici on n'a rien enlevé ni le temps ni le remords ni la cendre ceux qui arrivent ne savent pas qui est mort qui est vivant le bois la pierre le vent ne disent rien, comme toujours ils sont rest
Mémoire-Mémoires

Mémoire-Mémoires

Il arrive, souvent, d'oublier : un nom, un lieu, un air de musique, un livre autrefois lu. Il semble parfois que ce qu'on n'oublie le moins tient aux sens les plus primitifs: odorat, gout, sonorité (et non mélodie)... Ressenti profond surgissant contre toute attente : j'ai déjà éprouvé, déjà entendu, je suis déjà venue..? Tout est enfoui.
Terre (s)

Terre (s)

J'ai découvert l'an dernier la collection des statues-menhir du musée Fenaille à Rodez, sculptées il y a 5000 ans dans diverses parties de l'Europe, dont le sud du Massif Central.... éblouissement et émotion artistique ! Y ajoutant mes affinités avec les civilisations amérindiennes, j'ai eu envie de faire cette "Pachamama" gravée sur lino.