Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

dominique dieterlé

dominique dieterlé

la poésie, l'écriture, l'engagement, la pensée tranformatrice ont une grande place dans ma vie, j'ai envie de partager cette façon de voir autrement le monde avec ceux qui le veulent

Ses blogs

ANISARA

ANISARA

Après la publication de mes livres "lettres d'anisara aux enfants du Togo" et "Villes d'Afrique", ce blog rend compte en chroniques, poèmes, photos, dessins, des rencontres avec les humains et la solidarité, avec la poésie, l'art, les cultures, l'Afrique et les voyages.
dominique dieterlé dominique dieterlé
Articles : 378
Depuis : 25/09/2008

Articles à découvrir

Assemblages - ma vie d'artiste 14

Assemblages - ma vie d'artiste 14

Ce fut déjà le titre d'une expo réalisée en 2016... Assembler. Assemblages. Coller et réunir. Loin de l'idée de l'hétérogénéité, travailler à l'unité. Un jour, qui sait, à l'absolu de l'unité, retrouvée en un seul temps, en un seul lieu. Totalité de l'art de la vie, de la production juste avant le big bang. Un petit big bang comme
déchets

déchets

La poésie oui, mais il y a des moments , surtout lorsqu'on a un peu voyagé ici et là, où l'on se dit que la colère peut dévaster les images les plus idylliques. Du plastique, il y en a partout, on le sait, on le voit, sur mer et sur terre partout dans le monde. On fait même souvent grief aux pays "en voie de développement" de ne pas mettre
les Saisons : gravures, haïkus

les Saisons : gravures, haïkus

ah ! le camélia constellé de bouches roses chanson de printemps ** chaleur des journées au parfum d'herbes coupées l'été revenu ** novembre en bataille tant de feuilles qui s'éloignent de la branche noire ** un seul arbre nu effleuré par le vent gris fine cicatrice **
désert - Californie

désert - Californie

l’œil coupant décharne toute vie jusqu'à l'aiguille il n'y a pas de ciel, rien que le vent il n'y a pas de traces, rien que le sang indien colorant la terre assoiffée j'ai cherché les Mohaves, les Paiute, les Chemehuevi, les Chumash, les Tipai, les Taaqtam, les Kawaiiasu j'ai cherché l'arbre tordu qui disait le chemin. celui là-même qui h
Quito

Quito

Il y a quatre villes, piliers de ciel, qui habitent le nom de Quito La ville bariolée de couleurs imaginaires qu'on ne retrouve pas, même en fouillant chaque ruelle. Celle d'avant le voyage. Elle est déjà passée. la ville répandue, échappée, jeu de cubes au hasard des quebradas, des précipices, des ponts, des failles, des cassures, des esc
slam pour la paix - 8 mai toujours à refaire

slam pour la paix - 8 mai toujours à refaire

J'avais publié le 8 mai 2011, à l'occasion d'une célébration "parallèle" de cette date symbolique par le Mouvement de la Paix, un "slam pour la paix" que beaucoup de gens ont aimé sur ce blog. Comme on n'a plus grand chose à espérer, en particulier avec l'accroissement sans précédent des dépenses militaires dans le monde, le développeme
Nada

Nada

Il n'y a rien (Nada) entre le monde et moi. On prend ça comme on veut. Pas de limite ? pas de différence ? ou bien l'écart de l'incompris, l'étrangeté grinçante, la sidération de l'absence ? Les mots viennent. On ne pense pas, on n'imagine pas. C'est la surface d'un miroir qui est, ou n'est pas, profonde. Qui est, ou n'est pas, réelle. Entr
San Francisco

San Francisco

La ville s'enroule en écailles de brume et de feuilles luisantes avec la douceur des grands iguanes ou des serpents de mer qu'on a rêvés sans trop y croire. puis elle surgit des hauteurs et s'éveille entre deux eaux, entre deux ponts, et se déploie d'arcades en arcades, de rues en rues, de glissades en croche-pied de fils noués chaque impasse
Avis de recherche - vie d'artiste 15

Avis de recherche - vie d'artiste 15

Le désir d'Art explore tout d'abord la découverte, l'expérience, le cheminement. Il n'a pas pas la rigueur mathématique de la recherche en sciences dures. mais il soumet la création à un chemin, à des chemins, puis un réseau, puis une étendue ou une construction charpentée. A chaque moment on peut jouer, de la couleur ou du geste, de la m
sakura

sakura

avril est la saison des cerisiers en fleurs au Japon que l'on va voir en cérémonie... peut être un jour, moi aussi ? En attendant, quelques gravures qui font écho à ces printemps lointains sur l'écorce noire le printemps a célébré la neige en avril ils ne disent rien d'avril et de ses couleurs les blancs cerisiers eau forte sur zinc et aqu