En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

TSF36

TSF36

TSF 36 est la seule radio locale silencieuse qui s'écoute avec les yeux. C'est le seul media libre et indépendant du Bas-Berry.

Ses blogs

TSF 36

TSF 36

La seule station sans mauvaises nouvelles
TSF36 TSF36
Articles : 1014
Depuis : 15/08/2005

Articles à découvrir

Le Béarn : fausses vérités et vraies erreurs

Le Béarn : fausses vérités et vraies erreurs

Du fait que le Béarn et le Pays Basque sont tous deux dans les Pyrénées Atlantiques, cela engendre un certain nombre d’idées erronées qu’il faut dénoncer afin de rétablir la vérité vraie. 1) D’abord la langue béarnaise (encore très vivante) n’a rien à voir avec la langue basque. Le Béarnais appartient à la branche gasconne des
Le hérisson de 11 h 21

Le hérisson de 11 h 21

Ce matin, à 11 h 21, un hérisson anonyme a été enregistré par la caméra de surveillance dans mon jardin. Comme il n'avait rien fait de répréhensible, à part l'intrusion dans une propriété privée, et qu'il ne manifestait aucun comportement hostile, aucune poursuite n'a été engagée contre lui et l'affaire a été classée sans suite. E
Venise, toujours Venise ...

Venise, toujours Venise ...

On se demande vraiment pourquoi on irait à Venise en Italie, alors qu’on peut voir la même chose chez nous, sans se ruiner et avoir à subir les troupeaux de touristes ! Après la Venise de Savoie, la Venise du Charolais, la Venise du Bas-Berry, la Venise de la Beauce, la Venise Verte du Marais Poitevin, il me restait à découvrir celle du Gâ
Haïku berrichon

Haïku berrichon

Dernier jour d'été Eau, ciel, reflet : presque rien Mais c'est presque tout Etang de la Brenne, près de Méobecq N.B. Rappelons aux quelques lecteurs qui l'ignoreraient qu'un haïku est un très bref poème d'origine japonaise avec seulement 3 vers de 5, 7 et 5 syllabes, visant à célébrer l'évanescence des choses. L'essence même du minimali
Eloge d'Oloron-Sainte-Marie et d'autres petites villes du Béarn

Eloge d'Oloron-Sainte-Marie et d'autres petites villes du Béarn

Le Béarn est un grand pays qui ne se résume pas à Pau. Il y a aussi Oloron-Sainte-Marie qui mérite le déplacement. De même Sauveterre-de-Béarn et Salies-de-Béarn sont deux petites villes qui méritent le détour. Encore des lieux improbables où le berrichon moyen ne s'aventure jamais ... Oloron-Sainte-Marie et autres jolis patelins Béarna
Retour aux sources

Retour aux sources

Le véritable épicurien est celui qui sait apprécier les plaisirs naturels et nécessaires, comme simplement boire à une fontaine quand on a grand soif. L'eau fraîche est alors plus délicieuse qu'un grand cru de Bourgogne. A méditer en cette après-midi torride en admirant les mosaïques de la source Cachat, sise à Evian, sur la rive du Lém
Eloge du Château du Courbat, au Pêchereau

Eloge du Château du Courbat, au Pêchereau

Le métier de chineur n’est vraiment pas une sinécure. D’abord, le chineur doit se lever tôt le dimanche et se rendre sur les brocantes lointaines aux premières lueurs du jour afin d’être (c’est du moins ce qu’il l’espère) sur le terrain avant la concurrence. Et le réveil matinal devient de plus en plus pénible avec l’âge. Mai
Eloge de Pau

Eloge de Pau

Toute ma vie j’ai rêvé d’aller à Pau. Pau : trois lettres, une seule syllabe pour la préfecture des Pyrénées Atlantiques, anciennement Basses Pyrénées, mais aussi capitale du Béarn, un ancien royaume aux confins de l’Espagne dont les habitants coiffés de bérets s’expriment encore dans une langue rocailleuse et incompréhensible.
Eloge de Chédigny, des roses et du goudron

Eloge de Chédigny, des roses et du goudron

La région Centre-Val-de-Loire a plus d’un tour dans son sac et réserve maintes surprises toutes plus surprenantes les unes que les autres (et inversement). C’est ainsi que je n’aurais jamais eu vent de Chédigny, si le hasard (qui fait parfois bien les choses) ne m’avait opportunément dévié de ma trajectoire sur l’itinéraire Châtea
Un petit diaPAUrama ...

Un petit diaPAUrama ...

On ne va pas quitter Pau comme çà. Si Paris vaut bien une messe, comme disait le bon roi Henri, Pau vaut bien un diaPAUrama ! A proPAU du bon roi Henri, ce qui le rend sympathique c’est qu’il n’a jamais adhéré vraiment au protestantisme ni au catholicisme. Ses conversions ont été purement opportunistes, montrant qu’il ne croyait pas